Michel Schweizer

acteur, metteur en scène, scénographe et chorégraphe français

Michel Schweizer, est un acteur, metteur en scène, chorégraphe et scénographe français né le [1].

Michel Schweizer
Image dans Infobox.
Michel Schweizer en scène.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
1997 à nos jours
Autres informations
Mouvement
Site web
Œuvres principales

Il est notamment l’un des précurseurs du théâtre documentaire.

Dans Les Inrockuptibles, Hervé Pons le qualifie de "Chorégraphe de la parole"[2].

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Après des études au Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux et à l'École des beaux-arts de Bordeaux, Michel Schweizer commence la danse contemporaine des années 1980. Il met en scène les « vêtements de l'imaginaire » pour la plasticienne Aline Ribiere en tant que modèle. De 1986 à 1994 il travaille avec la chorégraphe Isabelle Lasserre puis leur collaboration cesse en 1995.

Compagnie la ComaModifier

Il crée la compagnie la Coma en Aquitaine[3], compagnie conventionnée, destinée à couvrir la diversité de ses pratiques artistiques et propose une première création, Assanies (1998).

En février 2000, il crée Kings[4] (d'abord présenté le cadre des Rencontres Chorégraphiques de Bagnolet), s'attachant à faire cohabiter des produits culturels et des échantillons spéculatifs (un danseur de hip-hop, un danseur contemporain, un vigile... ) susceptibles d'être appréciés pour ce qu'ils font et/ou ce qu'ils sont[5]. Parmi les interprètes on trouve Renaud Cojo, Soraya Bénac, Patrick Robine ainsi que le danseur Hamid Ben Mahi avec lequel il retravaillera la même année dans Chonic(s) puis Chonic(s) II (15 ans plus tard).[6]

En 2003 il est programmé au Festival d’Avignon mais celui est annulé par son directeur Bernard Faivre d'Arcier[7]. Il crée alors Scan, puis, dans Bleib, il invite des philosophes (Jean-Pierre Lebrun et Dany-Robert Dufour) à dialoguer et à penser, en direct, sur la scène.

L'actualité, la jeunesse et la danseModifier

Il continue les créations puisqu’en 2008, il crée Ô Queens invitant trois femmes (une danseuse, une culturiste et une strip teaseuse) à parler de leur condition[8].

En 2010, il invite une dizaine de jeunes âgés de 17 à 20 ans, ainsi qu’un adulte (Gianfranco Poddighe)[9] afin de représenter leur « communauté », sur scène. Tout en restant eux-mêmes, en mélangeant théâtre et musique, ils parlent de la vie, du temps, de la vieillesse, du monde qui les entoure dans ce spectacle qu’il intitule Fauves.

En 2013, il crée le spectacle Cartel dans lequel, il choisit de collaborer avec d’anciens danseurs étoiles : Cyril Atanassoff (qui ne fera finalement pas le spectacle à cause d'une blessure) et Jean Guizerix, se demandant, comment ces professionnels confirmés, peuvent retrouver une marge de liberté arrivés à un âge où ils ne peuvent plus danser[10]. La chanteuse Dalila Khatir et le jeune danseur Romain di Fazio sont également interprètes du spectacle.

Michel Schweizer réitère l'expérience de Fauves en 2017 avec le spectacle Cheptel. Il invite cette fois ci, un groupe de 8 adolescents[11] âgés de 12 à 15 ans à recréer sur scène un état de « nature » au plus proche de leur ressenti, libérant une parole nécessaire dans une forêt imaginaire allant à la rencontre d'un adulte (Bruno Beguin puis Pascal Quéneau). À travers la danse, la parole et le chant, ces jeunes délivrent leur vision du monde et ouvrent les portes de leurs craintes et doutes.

La même année, il est invité par le Festival d'Avignon pour une collaboration artistique avec le circassien Mathieu Desseigne-Ravel dans le cadre des sujets à vifs, ils créent Bâtards[12].

En 2019 il est invité par la Compagnie L'Oiseau Mouche afin de mettre en scène sept comédiens de la compagnie,[13] personnes en situation de handicap mental. Dans Les Diables, il se questionne alors sur le possible déplacement de la norme[14]. À l'occasion de la création à Roubaix, Envoyé Spécial réalise un reportage[15] sur le spectacle.

En décembre 2020, La Maison des Métallos lui propose d'organiser une CoOp intitulée On prend des nouvelles de notre avenir[16]. En plus des performances et spectacles, il y programme des ateliers, débats et performances avec des artistes et philosophes dont Bruno Latour[17], Sébastien Lifshitz[18], Alain Badiou pour un débat autour de son livre La vraie vie avec Zakary Bairi et Pascal Quéneau[19], le danseur Aurélien Collewet, le vidéaste Grégoire Beil ou le photographe Ludovic Alussi...[20]

Il réunit dans Bôpeupl la jeune chanteuse lyrique Aliénor Bartelmé et des personnalités singulières dont trois danseurs contemporains Marco Berrettini, Frank Micheletti, Frédéric Tavernini, le comédien de L'Oiseau Mouche Jérôme Chaudière ainsi que Patrick Bedel, sur des textes commandés à Dominique Quessada.

DémarcheModifier

Dans sa démarche artistique Michel Schweizer crée des communautés provisoires pour en mesurer les degrés d'épuisement, il joue avec l’effet de distanciation théâtrale en laissant les interprètes dans le plus grand naturel possible. Son œuvre aborde des sujets d’actualité et de société comme la parole libérée, la jeunesse, la politique, l'écologie, l’art ou encore l'économie.

Michel Schweizer œuvre à réinjecter du réel sur la scène, brouillant les cartes de son champ d'origine pour proposer des formes inclassables, des expériences qui repositionnent l'artiste dans le champ social, citoyen.

De son travail il dit :

"J'estime que dehors ça se complique de plus en plus. Je trouve que ma manière de poser des choses sur scène peut être utile par rapport à ce qui se délite ou se dégrade à l’extérieur."

Transmission et médiationModifier

Il organise de nombreux ateliers et crée des performances autour du langage (notamment au près de jeunes)[21] dont Keep Calm[22], ShopLe+[23], Les enfants à l'œuvre[24], Dress Code[25] ou Nos futurs à Besançon[26].

Répondant parfois à des cartes blanches, comme Les enfants occupent la MC93 (à l'initiative d'Hortense Archambaud), il imagine des évènements autour de ses spectacles : workshop, projetions, rencontres, débats, ateliers...

CollaborationsModifier

La chanteuse et performeuse Dalila Khatir collabore régulièrement à la création de ses spectacles en tant que coach vocale, y intégrant ainsi la musique et le chant.

Il met en scène à plusieurs reprises Proxima Centauri, ensemble de musique de chambre contemporaine.

SpectaclesModifier

ConcepteurModifier

InterprèteModifier

Metteur en scène ou chorégrapheModifier

ScénographeModifier

DistinctionsModifier

2020 : TOPOR, prix du « Rêve en plus » pour Les Diables, remis au Théâtre du Rond-Point par Jean Michel Ribes[47]

Sur Michel SchweizerModifier

Philippe Noisette écrit qu'il est un "croisement drolatique et improbable de Michel Houellebecq et Jérôme Bel."[48]

Dany-Robert Dufour le remercie en introduction à son ouvrage Le Divin Marché : La révolution culturelle libérale.

Il est une des influences principale du travail de Mohamed El Khatib.[1]

BibliographieModifier

  • La condition humaine n'est pas sans conditions. Entretiens avec Vincent Flamand de Jean-Pierre Lebrun - Denoël
  • Politique du hip-hop: Action publique et cultures urbaines de Loïc Lafargue de Grangeneuve - Presses universitaires du Midi

Notes et référencesModifier

  1. « Michel Schweizer la biographie complète de Michel Schweizer », sur Spectacles (consulté le 19 avril 2017)
  2. admin_julien, « Humeurs », sur LA COMA (consulté le 1er février 2020)
  3. Tomosfactory, « LA COMA », sur www.la-coma.com (consulté le 19 avril 2017)
  4. a et b « Kings – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  5. Tomosfactory, « LA COMA KINGS », sur www.la-coma.com (consulté le 20 mai 2017)
  6. « Michel Schweizer – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  7. « Festival d'Avignon », sur www.festival-avignon.com (consulté le 6 juin 2018)
  8. Tomosfactory, « LA COMA ÔQUEENS », sur www.la-coma.com (consulté le 11 juillet 2017)
  9. Tomosfactory, « LA COMA FAUVES », sur www.la-coma.com (consulté le 20 mai 2017)
  10. Tomosfactory, « LA COMA CARTEL », sur www.la-coma.com (consulté le 20 mai 2017)
  11. Tomosfactory, « CHEPTEL », sur www.la-coma.com (consulté le 20 mai 2017)
  12. « Bâtards - Festival d'Avignon », sur www.festival-avignon.com (consulté le 20 mai 2017)
  13. « L’Oiseau-Mouche, toujours plus haut », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 28 novembre 2019)
  14. « Michel Schweizer Cie L'Oiseau Mouche / La Coma - Les Diables - La Villette - Paris », sur lavillette.com (consulté le 28 novembre 2019)
  15. « VIDEO. Comment apprendre son texte de théâtre quand on ne sait ni lire ni écrire », sur Franceinfo, (consulté le 5 février 2020)
  16. Maison des Métallos, « On prend des nouvelles de notre avenir - On prend des nouvelles de notre avenir - fiche », sur Maison des Métallos (consulté le 15 août 2020)
  17. Maison des Métallos, « On se mêle de ce qui nous regarde ? - on prend des nouvelles de notre avenir », sur Maison des Métallos (consulté le 15 août 2020)
  18. Maison des Métallos, « Adolescentes - on prend des nouvelles de notre avenir », sur Maison des Métallos (consulté le 15 août 2020)
  19. Maison des Métallos, « C'est quoi la vie en vrai ? - on prend des nouvelles de notre avenir », sur Maison des Métallos (consulté le 15 août 2020)
  20. Maison des Métallos, « Before ≠ Les nouvelles de notre avenir - on prend des nouvelles de notre avenir », sur Maison des Métallos (consulté le 15 août 2020)
  21. Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, « "Keep Calm" de Michel Schweizer - Accueil », sur Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (consulté le 28 novembre 2019)
  22. « Keep Calm | Les deux scènes », sur www.scenenationaledebesancon.fr (consulté le 28 novembre 2019)
  23. Tomosfactory, « LES ENFANTS OCCUPENT LA MC93 », sur www.la-coma.com (consulté le 28 novembre 2019)
  24. « Les enfants occupent la MC93, • MC93 – maison de la culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny », sur MC93 – maison de la culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, (consulté le 28 novembre 2019)
  25. Tomosfactory, « LES JEUNES OCCUPENT LA PLACE », sur www.la-coma.com (consulté le 28 novembre 2019)
  26. « Les Jeunes occupent l'Espace | Les deux scènes », sur www.scenenationaledebesancon.fr (consulté le 23 mai 2021)
  27. a et b Tomosfactory, « LA COMA ASSANIES », sur www.la-coma.com (consulté le 2 septembre 2017)
  28. « Chronic(s) – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  29. Tomosfactory, « LA COMA SCAN », sur www.la-coma.com (consulté le 2 septembre 2017)
  30. a et b « Bleib Opus #3 – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  31. a et b « ôQueens – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  32. a b et c « Fauves – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  33. a et b « Cartel – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  34. a et b « Primitifs – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  35. a b et c « Cheptel – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  36. a et b « Michel Schweizer – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 20 mai 2017)
  37. a et b Tomosfactory, « LA COMA DIFFUSION », sur www.la-coma.com (consulté le 26 novembre 2017)
  38. a b et c « Les Diables », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 5 mars 2019)
  39. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0
  40. « Les Étonnistes #2 – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  41. « Les Étonnistes #3 – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  42. a b c et d Tomosfactory, « LA COMA COLLABORATIONS », sur www.la-coma.com (consulté le 26 novembre 2017)
  43. a et b « Cross & Share – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  44. « Au pied de la lettre – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  45. « Rotha et Gassama – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 2 septembre 2017)
  46. Rédaction Foxoo, « Les inouïes Novart 2012 : Millepied », (consulté le 26 novembre 2017)
  47. « Les TOPOR #3 - Prix de l'inattendu », sur France 3 Paris Ile-de-France (consulté le 19 septembre 2020)
  48. « SCAN [MORE BUSINESS - MORE MONEY MANAGEMENT] - Chaillot - Théâtre national de la Danse | THEATREonline.com », sur www.theatreonline.com (consulté le 9 avril 2020)

Liens externesModifier