Ouvrir le menu principal

Michel Rivgauche

Mariano, Georges, Antoine Ruiz (né le 17 février 1923 à Paris (13e arrondissement) - mort le 21 juin 2005 à Fontenay-les-Briis), plus connu sous le nom de Michel Rivgauche est parolier français.

BiographieModifier

Né de parents musiciens - Yvonne Duthuit (violoniste, trompettiste, bandonéiste, pianiste) et Antonio Ruiz (violoniste, saxophoniste) - et lui-même musicien dans l'orchestre de ses parents (saxophoniste, contrebassiste, chanteur), il devient, à partir de 1954, grâce au "Grand Prix de la Chanson" qu'il reçoit à Deauville pour Mea Culpa, l'un des auteurs les plus demandés de la Chanson Française.

En 51 ans, plusieurs centaines de ses textes sont enregistrés, créés notamment par : Édith Piaf, Dalida, Maurice Chevalier, Fernandel, Bourvil, Luis Mariano, Yves Montand, Marcel Amont, Mouloudji, les Frères Jacques, Juliette Greco, Nana Mouskouri, Line Renaud, Régine, Henri Salvador, Colette Renard, Danièle Darrieux, Pierre Bachelet, Rika Zarai, Charlotte Rampling, Jean Piat, Jean-Claude Pascal, Charles Dumont, Pierre Bachelet... Ces mêmes chansons sont aussi reprises par d'autres interprètes fameux. Citons Françoise Hardy, Richard Anthony, Tino Rossi, Marianne Faithfull, Cher, François Morel, Sapho, Agnès Jaoui, Mireille Mathieu, Michel Jonasz, Zaz, Catherine Ribeiro, Isabelle Boulay, etc.

Il a également écrit de nombreux sketches et des disques pour enfants, notamment interprétés par Odette Laure, Jean Richard, Pierre Tchernia, Jean Lefebvre ou Micheline Dax.

Dans les années 80, il rencontre l'ingénieur du son/réalisateur Robert Caplain qui mettra en ondes ses textes pour Romain Bouteille, Jean Rochefort, Jean Piat, Paul Préboist, Jacques Dufilho, Françoise Fabian, Elisabeth Huppert, Micheline Presle, Jacques Fabbri, Madeleine Robinson, Marie-José Nat, Marina Vlady, Robert Dhéry et Colette Brosset, Raymond Bussières.

Il écrit des dialogues de dessins animés et de films d'animations, des feuilletons radio, participe à l'écriture et l'élaboration de diverses émissions de télévision, d'une comédie-ballet pour Edith Piaf, La Voix (musique de Claude Léveillée, chorégraphie de Pierre Lacotte), d'une comédie musicale pour Colette Renard, Un Amour de Femme (mise en scène de Jean Meyer, musique de Gérard Calvi), et d'un opéra d'après Marcel Pagnol, Marius et Fanny (musique de Vladimir Cosma) avec Roberto Alagna, Angela Gheorghiu et Jean-Philippe Lafont.

Il a été no 1 des Hit-Parades en France, au Japon, au Brésil, en Argentine, aux États-Unis[1].

Il a reçu un Oscar de l'ASCAP (American Society of Composers, Authors and Producers) aux États-Unis pour sa chanson The Way of Love (musique de Jack Diéval) et quatre prix nationaux[1].

Il a été administrateur et secrétaire général de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) pendant plusieurs années[1] ainsi qu'administrateur du Bureau International des Editeurs de Musique (BIEM).

En tant qu'administrateur du Comité International des Sociétés d'Auteurs et de Compositeurs (CISAC), il a défendu la chanson française et le droit d'auteur un peu partout dans le monde (Japon, Canada, Brésil, Argentine, Hongrie, Pologne, Grèce, Italie, Angleterre, etc.).

Il a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1998.

Il a deux fils : Pascal RUIZ, comédien / metteur en scène, et Fabien Ruiz, claquettiste / chorégraphe (The Artist, Stars 80, Mister V).

Quelques titres de chansons : La Foule, Les Mots d'Amour, Les Blouses Blanches, Ça C'est D'la Musique, Zou Bisou Bisou, The Way of Love...

RéférencesModifier

  1. a b et c « L'auteur: Michel Rivgauche », sur danslecieldeuxetoiles.be (consulté le 8 août 2012)