Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pichat.
Michel Pichat
Michel Pichat.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Michel Pichat dit Pichald (né le à Vienne en Isère et mort le à Paris) est un poète et un dramaturge français de la période romantique.

BiographieModifier

Michel Pichat écrit en 1822 la tragédie en 5 actes Léonidas. Cette pièce ne put être jouée qu'en 1825 à cause de la censure. Interprétée notamment par Talma au Théâtre-Français, la pièce est un succès. Il écrit en 1828 Guillaume Tell qui est également frappée par la censure. Il était cependant sur le point d'en obtenir la représentation lorsqu'il meurt prématurément d'une "longue et douloureuse maladie de la poitrine[1]" à l'âge de 41 ans.

Marié, il laisse une veuve et deux enfants. Il est inhumé au cimetière de l'Est[1].

ŒuvresModifier

  • Louis, ou le Père juge, mélodrame en 3 actes
  • Eudore et Cymodocée, tragédie en 4 actes, 1824
  • Léonidas, tragédie en 5 actes, 1825
  • Guillaume Tell

Notes et référencesModifier

  1. a et b Le Journal des Débats, 28 janvier 1828, p.2

BibliographieModifier

  • Camille Latreille, « Un Poète du Premier Cénacle Romantique, Michel Pichat », Revue d’histoire littéraire de la France, juillet – septembre 1901, p. 415.
  • Léon Séché, « Les débuts du Romantisme au théâtre Français : Le Baron Taylor et le Léonidas de Michel Pichat, en 1825 », Mercure de France, 16 sept. – 1 oct. 1908, p. 197.
  • Alexandre Dumas, « Mes Mémoires » : Chapitre C, pages 764 et s., Robert Laffont Bouquins, 1989.