Ouvrir le menu principal

Michel Martens

auteur de série noire, scénariste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martens.
Michel Martens
Naissance (79 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Michel Martens, né le , est un écrivain de roman policier et un scénariste français.

Sommaire

BiographieModifier

Michel Martens est un écrivain dont la particularité est d'écrire ses romans quasi exclusivement en collaboration avec d’autres écrivains.

Son premier roman, Les Tours d’angoisse, est coécrit avec Jean-Pierre Bastid en 1974. Leur coopération se poursuit pour treize autres romans. Avec André Sénik, il coécrit Mais qui va garder la boutique en 1980, avec Jerome Charyn Arnold le geek de New York la même année et avec Robert Destanque, les Années mirages en 1982.

Il est également coscénariste avec Jean-Pierre Bastid pour le cinéma Dupont Lajoie d'Yves Boisset et pour des séries télévisées comme Navarro ou Le Flic de Moscou.

En 1980, il publie un essai Underwood U.S.A., ballade sur les touches du roman noir américain.

ŒuvreModifier

RomansModifier

avec Jean-Pierre BastidModifier

avec André SénikModifier

  • Mais qui va garder la boutique, Encre, 1979

avec Jerome CharynModifier

  • Arnold le geek de New-York, Libération, août 1980, réédition sous le tire Le Geek de New York, La Noire, 1995

avec Robert DestanqueModifier

  • Les Années mirages, Laffont, 1982, réédition France Loisirs, 1993

NouvellesModifier

  • Tour d’ivoire, dans le recueil Paris noir, Dernier Terrain Vague, 1980

EssaiModifier

  • Underwood U.S.A. (Ballade sur les touches du roman noir américain), suivi d'une bibliographie établie par François Guérif, Balland, 1980

FilmographieModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier