Michel Campeau

photographe canadien et historien de photographie

Michel Campeau, né le à Montréal, est un photographe et collectionneur canadien. Il est membre du Groupe d'action photographique (GAP) avec Claire Beaugrand-Champagne, Gabor Szilasi, Roger Charbonneau et Pierre Gaudard[1]. Il se passionne pour la chambre noire et le procédé argentique. Il se refuse à utiliser des appareils numériques, bien qu'une partie de son travail soit, en soi, numérique (numérisation de diapositives et impressions). Il vit et travaille à Montréal[2].

BiographieModifier

Michel Campeau naît à Montréal le 16 mars 1948. En 1971, il est l'un des membres co-fondateur du Groupe d'action photographique (GAP)[1]. Il prend part à la réalisation de Disraeli : une expérience humaine en photographie entre 1972 et 1974. Ce projet social dépeint la vie d'une collectivité rurale des Cantons de l'Est[3]. Il reçoit en 1994 le Prix Higashikawa. En 2009, il recevait la Bourse de carrière Jean-Paul Riopelle octroyée par le Conseil des arts et des lettres du Québec[4]. Il expose en 2010 aux Rencontres d'Arles. La même année, il est récipiendaire du Prix du duc et de la duchesse d'York décerné par le Conseil des arts du Canada. Le Musée Nicéphore-Niépce présente en 2012 l'exposition Dans la chambre noire. Le Musée McCord organise en 2018 l'exposition Michel Campeau - Avant le numérique, une grande exposition mariant plusieurs thèmes[5]. À l'été 2019, Campeau présente l'exposition « The Donkey that became a Zebra: Darkroom Stories » à Francfort-sur-le-Main au Fotografie Forum[6].

L’artiste est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal[4].

ExpositionsModifier

HonneursModifier

Musées et collections publiquesModifier

CitationModifier

« J’ai essayé de rester proche de la photographie comme expérience instinctive, jazzée. C’est cette dimension de l’improvisation qui m’a attiré vers l’art et la photographie[8]. »

PublicationsModifier

  • Territoires, Les 400 Coups, 2007 (ISBN 978-2895402664)
  • Rudolphe Edse; Une autobiographie involontaire, Éditions Loco en coédition avec le Musée McCord, 2018 (ISBN 978-2-919507-80-1)
  • The Donkey that Became a Zebra: Darkroom Stories, Éditions Loco, Paris/MCÉ, Montréal; . (ISBN 978-2-84314-013-6)

Notes et référencesModifier

  1. a et b René Rozon, « Apprendre à voir : le Groupe d’Action Photographique », Vie des Arts vol. 17, no 70,‎ , p. 38-42 (ISSN 0042-5435, lire en ligne)
  2. « Michel Campeau - BIOGRAPHIE », sur www.scotiabank.com (consulté le 24 avril 2020)
  3. « Campeau, Michel | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 24 avril 2020)
  4. a b et c « Michel Campeau - Galerie Simon Blais - 5420, boul. St-Laurent, Montréal », sur www.galeriesimonblais.com (consulté le 24 avril 2020)
  5. a b et c « Michel Campeau – Avant le numérique - Musée McCord », sur Musee McCord (consulté le 24 avril 2020)
  6. Im begehbaren Familienalbum, exposition jusqu'au 22 septembre 2019, FAZ 18 juillet 2019
  7. « Campeau, Michel », sur Collections | MNBAQ (consulté le 24 avril 2020)
  8. a et b « Michel Campeau », sur https://www.beaux-arts.ca/ (consulté le 24 avril 2020)

Liens externesModifier