Michel-Philippe Bouvart

médecin français

Michel-Philippe Bouvart est un médecin français. Né à Chartres le [1], il est décédé le à Paris.

Michel-Philippe Bouvart
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

BiographieModifier

Après des études à Paris, il est reçu docteur à Reims puis pratique la médecine à Chartres avant de se fixer dans la capitale en 1736.

Il est nommé adjoint anatomiste à l'Académie royale des sciences le , associé anatomiste le , puis associé vétéran le , il est maintenu associé vétéran lors de la réorganisation du . Il devient professeur au Collège de France (1747-1756).

Il se montre très critique envers Tronchin et persécute Bordeu.

En 1768, Louis XV l'anoblit, mais il refuse de devenir son médecin.

On lui doit des Mémoires, dont le plus connu étudie les naissances tardives.

Voltaire[2] ou encore Diderot[3] le cite dans leurs œuvres.

FamilleModifier

  • Claude Bouvart (1572- ), médecin à Chartres, marié avec Geneviève Gabriel Lebeau,
    • Jacques Etienne Bouvart, médecin à Chartres
    • Michel-Philippe Bouvart s'est marié à Paris, Saint-Sulpice, le avec Marie Claude Aleaume (†1766) :
      • Antoinette Claude Bouvart (Paris, -château de La Saussaye, ), mariée en premières noces avec Pierre Jean Danjou de Beauvoir (Paris, -Bourges, ), avocat, procureur au parlement de Paris (1765-1774), puis intendant des mausins, domaines et finances du comte d'Artois,
mariée en secondes noces avec Daniel Victor de Trimond[4] (Nîmes, -château de La Saussaye, ) conseiller au parlement d'Aix-en-Provence (1767-1771), maître des requêtes (1772-1790), intendant de la généralité de Montauban (1783-1790),
  • Henriette de Trimond (1780-1782)
  • Louis Pierre Victor, vicomte de Trimond (1782-1835)
  • François-de-Sales Haute-Guyenne de Trimond (1785-1786)
  • Marie Étiennette Pauline de Trimond (1787-1827)
  • Louise Marie Geneviève Joséphine de Trimond (1790-1846)
  • François-de-Sales Joseph de Trimond (1793-1840)
  • Marie Jeanne Monique de Trimond (1797-1866)

Notes et référencesModifier

  1. L'année de naissance est différente suivant les sources. On trouve 1707 sur le site de la Bibliothèque nationale de France, 1711 dans Éloge historique de Michel-Philippe Bouvart, 1717 sur le site de l'Académie des sciences.
  2. Adrien Jean Quentin Beuchot, Œuvres de Voltaire [1]
  3. Œuvres complètes [2]
  4. Sylvie Nicolas, Les derniers maîtres des requêtes de l'Ancien Régime (1771-1789). Dictionnaire prosopographique, École des chartes, Paris, 1998, p. 301-303 (ISBN 978-2-900791-21-9) (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Antoine Jean Baptiste Maclou Guenet, Éloge historique de Michel-Philippe Bouvart, chez Quillau, Paris, 1787 (lire en ligne)
  • Nicolas de Condorcet, Éloge de M. Bouvart, dans Éloges des académiciens de l'Académie royale des sciences, morts depuis l'an 1783, chez Frédéric Vieweg, Brunswick et Paris, 1799, p. 270-307 (lire en ligne)
  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.359  
  • Jean Baptiste Glaire, vicomte Joseph-Alexis Walsh, Joseph Chantrel, Encyclopédie catholique, 1842 Lire en ligne : [3].
  • Bibliothèque chartraine, dans Mémoires de la Société archéologique de l'Orléanais, 1883, tome 19, p. 51-53 (lire en ligne)

Article connexeModifier

Liens externesModifier