Michael Moritz

homme d'affaires britannique
Michael Moritz
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Christ Church
Wharton School
Howardian High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Harriet Heyman (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Michael Moritz (né en 1954) est un investisseur en capital risque britannique et un ancien membre du conseil d'administration de Google inc. Marié à la romancière américaine Harriet Heyman[1], il est considéré comme l'homme le plus riche du Pays de Galles[2].

BiographieModifier

Né à Cardiff, au Pays de Galles en 1954, Moritz étudie à Howardian High School, à Cardiff, avant de passer à Christ Church à Oxford, où il obtient un diplôme de maîtrise d'arts. En 1978, il reçoit un Master of Business Administration à la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie.

Moritz rejoint l'entreprise Sequoia en 1986 après avoir travaillé comme journaliste au Times. Il cofonde ensuite Technologic Partners.

Ses investissements, portés notamment sur Google, Yahoo!, PayPal, AppleComputer, Cisco, Webvan, YouTube, et Micromania, lui ont permis d'accumuler une fortune considérable, évaluée en 2009 par le Sunday Times à 558 millions £ (environ 1.1 milliard de dollars US).

En , Michael Moritz et son épouse annoncent un don de 50 millions de dollars à son ancien établissement Christ Church d'Oxford[3], avant de faire une nouvelle donation de 115 millions à l'Université d'Oxford en 2012[3].

Il vit actuellement à San Francisco avec sa femme et deux enfants.

Il était connu comme un partisan de Barack Obama lors des élections présidentielles américaines de 2008.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Behind Oxford Donation, a Personal Story », NY Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « How Wales' richest man will make millions from Facebook's £11 BILLION purchase of WhatsApp », Dailymail,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) « Oxford Gets Major Donation for Student Aid », NY Times,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier