Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krauss.
Michael Krauss
MichaelKraussLinguist.jpg
Michael Krauss en 2016.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
NeedhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaines

Michael E. Krauss (né le à Cleveland (Ohio) et mort le à Needham (Massachusetts)[1]) est un linguiste américain.

Il est spécialiste des langues amérindiennes na-dené, particulièrement du proto-athabaskan, pré-proto-athabaskan, la langue eyak, langue qui a disparu en janvier 2008 avec la mort de son dernier locuteur Marie Smith Jones et pour laquelle Michael Krauss a créé un dictionnaire et une méthode d'apprentissage. Il s'intéresse aussi à d'autres langues athabaskan et aux Langues eskimo-aléoutes.

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Michael Krauss a obtenu un B.A. de l'université de Chicago en 1952, puis M.A. l'université Columbia en 1954 et un Ph.D. de l'université Harvard en 1959. Il commença au début de sa carrière de linguiste par mener des travaux sur le gaélique en Irlande occidentale (1956-1958)

Lors de son intervention en 1991 auprès de la Linguistic Society of America, Michael Krauss fut parmi les premiers à faire prendre conscience du problème global des langues en danger. Il travailla par la suite sans relâche à encourager la documentation et la revitalisation des langues en danger à travers le monde.

Michael Krauss, professeur émérite, rejoignit l'université de l'Alaska de Fairbanks en 1960 et fut directeur du centre des langues indigènes d'Alaska de sa création en 1972 jusqu'à sa retraite en 2000. Il reste actif dans la documentation des langues indigènes d'Alaska et pour la sensibilisation au problème des langues menacées de disparition.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Lex Treinen, « Celebrated linguist of Alaska Native Languages Michael Krauss dies », sur www.ktuu.com, (consulté le 14 août 2019)

Liens externesModifier