Ouvrir le menu principal

Michael Jabara Carley

historien canadien
Michael Jabara Carley
Carley MJ 2015 Moscou.jpg
Michael Carley à Moscou en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
canadienne
Activité

Michael Jabara Carley est un historien canadien né en 1945 à Brooklyn (New York, États-Unis). Il a étudié à la George Washington University, ainsi qu’à la Queen's University de Kingston (Ontario). Il a pris la citoyenneté canadienne en 1976[1].

CarrièreModifier

M. J. Carley a été professeur d’histoire à l’University of Akron (Ohio) et il est depuis 2007 professeur titulaire et directeur (jusqu'en mai 2014) du département d'histoire de l'Université de Montréal (Canada). M. Carley poursuit depuis de nombreuses années sa recherche sur les relations entre l’URSS et les pays occidentaux, notamment entre 1917 et 1945.

BibliographieModifier

  • 1939 : l’alliance de la dernière chance : une réinterprétation des origines de la Seconde Guerre mondiale, Presses de l'université de Montréal, 2001. lire en ligne. À écouter: http://www.radio-canada.ca/radio/samedidimanche/chroniques.asp?id=125015 et à voir: http://www.derniere-guerre.com/index.php
  • « A Soviet Eye on France from the rue de Grenelle in Paris, 1924‑1940 », Diplomacy & Statecraft, vol. 17, no 2 ( June 2006), p. 295-346.
  • « Years of War in the East, 1939-1945: A Review Article », Europe-Asia Studies (anciennement Soviet Studies [University of Glasgow, Royaume-Uni]), vol. 59, no 2 (March 2007), p. 331-352.
  • « Caught in a Cleft-Stick: Soviet Diplomacy and the Spanish Civil War », dans Gaynor Johnson (dir.), The International Context of the Spanish Civil War Cambridge Scholar’s Press, 2009, p. 151-180.
  • "1933-39 : « La drôle d'avant guerre » et l'alliance de la dernière chance, " Histoire(s) de la dernière guerre, 1939-1945 : au jour le jour, no 1 (septembre 2009), p. 14-20.
  • 1939, l'alleanza che non si fece e l'origine della Seconda Guerra Mondiale. Reggio Calabria, Italie : Città del Sole Edizioni, 2009.
  • "'Only the USSR has... Clean Hands' : the Soviet Perspective on the Failure of Collective Security and the Collapse of Czechoslovakia, 1934-1938", 1er partie, Diplomacy & Statecraft (Royaume-Uni), vol. 21, no 2 ( June 2010), p. 202-225; 2e partie, vol. 21, no 3 (September 2010), p. 368-96.
  • «TОЛЬКО У СССР... ЧИСТЫЕ РУКИ»: СССР, КОЛЛЕКТИВНАЯ БЕЗОПАНОСТЬ В ЕВРОПЕ И СУДЬБА ЧЕХОСЛОВАКИИ (1934–1938 годы), Новая и новейшая история (Moscou), traduction russe de l'article "Clean Hands" no 1 (janv.-févr. 2012), p. 44-81, . Publié une première fois sous le titre «Tолько у СССР pуки осталось чистыми» dans S. E. Naryshkin et A. V. Torkunov (dirs.), Великая Победа, 8 vols. Moscou, 2010-2011, VII, p. 22-55.
  • « The Cold War is 'Long Over', or is it? », Canadian Journal of History, vol. XLVI, no 3 (hiver 2011), p. 627-640.
  • Silent Conflict: A Hidden History of Early Soviet-Western Relations, Rowman & Littlefield, 2014 (voir le Forum H-Diplo sur ce livre).

RéférencesModifier

Liens externesModifier