Ouvrir le menu principal

Michael Howard (homme politique)

personnalité politique britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Howard et Howard.
Michael Howard
Michael Howard 1099 cropped.jpg
Fonctions
Membre du 54e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Chef du Parti conservateur
-
Chef de l'opposition officielle
-
Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme
-
Membre du 53e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Secrétaire d'État des Affaires étrangères du cabinet fantôme
-
John Maples, Baron Maples (en)
Secrétaire d'État à l'Intérieur du cabinet fantôme
-
Brian Mawhinney (en)
Membre du 52e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Secrétaire d'État à l'Intérieur
-
Secrétaire d’État à l'Environnement
-
John Gummer (en)
Membre du 51e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Secrétaire d'État à l'Emploi
-
Gillian Shephard (en)
Membre du 50e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Membre du 49e Parlement du Royaume-Uni (d)
Folkestone and Hythe
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre de la Chambre des lords
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Sandra Howard (épouse)
Nicholas Howard (fils)
Larissa Howard (fille)
Conjoint
Sandra Howard (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Site web
Titre honorifique
Le très honorable

Michael, baron Howard de Lympne, né le à Gorseinon (pays de Galles), est un homme politique britannique, membre du Parti conservateur, membre de plusieurs gouvernements conservateurs de 1985 à 1997 et chef de l'Opposition de novembre 2003 à décembre 2005.

BiographieModifier

Né dans une famille juive orthodoxe[1] Pays de Galles, il porte le nom de Hecht à sa naissance. À l'âge de 6 ans, la famille Hecht anglicise le nom familial en Howard. Il fait ses études à Cambridge, devient avocat en droit du travail en 1964 et militant du parti conservateur (Tory).

En 1975, il épouse le mannequin Sandra Paul dont il aura un fils, Nicholas, en 1976 et une fille, Larissa, en 1977.

En 1982, il entre au Conseil de la Reine.

Carrière politiqueModifier

En 1985, il entre au gouvernement de Margaret Thatcher comme sous-secrétaire d'État à l'industrie. Il lui faut défendre en 1987, alors qu'il est ministre des affaires locales, la législation contestée de poll tax. En 1988, il est ministre des eaux chargé de la privatisation du secteur au Pays de Galles et en Angleterre.

Dans le gouvernement John Major, il conserve son poste de secrétaire à l'emploi. Il est successivement Secrétaire d'État à l'environnement et à l'intérieur, chargé alors des prisons et de la police.

Après avoir tenté en 1997 de prendre la tête du parti conservateur, puis avoir finalement apporté son soutien à William Hague, il est élu en décembre 2003, après la seconde défaite électorale consécutive des Tories. Succédant à Iain Duncan Smith, il mène une opposition frontale au premier ministre travailliste Tony Blair qu'il appelle à démissionner après les errements des justifications de la guerre en Irak de 2003 et les mensonges proférés pour les convaincre de voter l'entrée en guerre. Sa critique de l'affaire irakienne lui vaudra l'antipathie de la Maison-Blanche.

Aux élections de mai 2005, les Tories sont une nouvelle fois défaits par les travaillistes de Tony Blair en dépit d'une campagne très dure et malgré un score en hausse (gain de 33 sièges) relativement faible en voix (+ 0,66 %). Howard présenta alors sa démission. En décembre 2005, c'est David Cameron qui lui succède pour diriger le parti conservateur.

Il a été fait Baron Howard de Lympne, de Lympne dans le comté de Kent en 13 juillet 2010 dans la pairie du Royaume-Uni.

Après 2010, il quitte le Parlement pour présider une compagnie pétrolière[2]

Il est fait Membre de l'Ordre des compagnons d'honneur à l'occasion de la Queen's Birthday honours list le 11 juin 2011[3].

Détails des mandats et fonctionsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Nick Cohen. How Bernat Hecht, father of the Home Secretary, sought asylum. Independent. Sunday, 19 November 1995.
  2. Jean-Marc Gonin, « À l'étranger, des carrière à durée déterminée », Le Figaro Magazine, semaine du 13 octobre 2017, page 56.
  3. (en) Birthday honours list 2011, sur le site de la BBC (p. 1) [PDF]

Liens externesModifier