Michael Greis

biathlète allemand
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Greis.

Michael Greis
Image illustrative de l’article Michael Greis
Michael Greis à Trondheim en 2009.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 1999-2012
Site officiel www.michael-greis.de
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Nationalité Allemagne
Naissance (43 ans)
Lieu de naissance Füssen
Taille 1,77 m
Poids de forme 72 kg
Club SK Nesselwang
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 0 0
Championnats du monde 3 3 6
Coupe du monde (globes ind.) 5 1 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 11 12 11

Michael Greis, né le à Füssen, est un biathlète allemand. Il est triple champion olympique en 2006 et vainqueur de la Coupe du monde l'année suivante.

BiographieModifier

Faisant ses débuts en Coupe du monde en 2001, Greis s'aligne sur une course olympique dès 2002. Son meilleur résultat y est une 15e place sur le sprint. Durant ce même hiver, il atteint pour la première fois à la fois en relais avec une victoire à Hochfilzen et en individuel avec une deuxième place lors d'un sprint disputé à Ruhpolding.

Greis remporte le petit globe de cristal de l'individuel en 2005, discipline où il gagne sa première course cet hiver en Coupe du monde à San Sicario et fait partie de l'équipe allemande de relais sacrée aux Championnats du monde 2004.

Après avoir battu le favori Ole Einar Bjørndalen sur l'Individuel puis aidé le relais allemand à obtenir la médaille d'or olympique, Michael Greis enlève le 15 km départ en masse le , devenant ainsi le premier des trois athlètes à remporter trois titres olympiques lors de ces Jeux. Les Coréens Jin Sun-yu et Ahn Hyun-soo (short track) sont les deux autres.

Greis est désigné sportif allemand de l'année 2006[1] par les journalistes allemands. Sur cette lancée, il caracole en tête du classement général de la Coupe du monde 2006-2007, malgré le retour au premier plan du Français Raphaël Poirée en fin de saison. Son avance est suffisante pour espérer pouvoir remporter le globe de cristal. Lors de cette saison, il a également complété son palmarès par trois médailles aux Mondiaux d'Anterselva dont son premier titre individuel lors du départ en masse, après une médaille d'argent sur l'individuel. En 2008, il enchaîne trois victoires en début d'année, dont deux à Ruhpolding. Ensuite, il remporte le titre de champion du monde de relais mixte avec Sabrina Buchholz, Magdalena Neuner et Andreas Birnbacher. Avec une quatrième victoire cet hiver à la poursuite de Pyeongchang, il obtient son meilleur total de succès sur une saison. L'hiver suivant est similaire pour lui, collectant ses deux dernières victoires en Coupe du monde (onze au total), gagnant l'individuel d'Östersund en ouverture et le sprint de Trondheim, après les Mondiaux, où il est double médaillé de bronze en relais. Il se classe quatrième de la Coupe du monde comme un an plus tôt. 2010 marque sa troisième participation aux Jeux olympiques, qui se conclut sans médaille pour lui, arrivant cinquième de la poursuite et du relais au mieux.

En 2011, il est pour l'ultime fois présent sur des podiums individuels (trois sur 34 au total) et est vice-champion du monde du relais mixte. Aux Championnats du monde 2012 à Ruhpolding, il monte sur son dernier podium avec la médaille de bronze sur le relais. Il annonce la fin de a carrière à la fin de l'année 2012[2]. En 2011, il a reçu la Médaille Holmenkollen pour ses succès sportifs.

Après sa carrière sportive, il devient entraîneur et est recruté pour diriger l'équipe américaine en 2018[3].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
Jeux olympiques d'hiver de 2002
  Salt Lake City
15e 16e  
Jeux olympiques d'hiver de 2006
  Turin
  33e 8e    
Jeux olympiques d'hiver de 2010
  Vancouver
10e 21e 5e 10e 5e

Championnats du mondeModifier

Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
2003
  Khanty-Mansiïsk
29e  
2004
  Oberhof
5e 9e 21e  
2005
  Hochfilzen
  6e 5e 10e 6e  
2006
  Pokljuka
Jeux olympiques de Turin  
2007
  Antholz
  19e 12e    
2008
  Östersund
36e 13e    
2009
  Pyeongchang
19e 7e 13e Abandon    
2011
  Khanty-Mansiïsk
7e 9e 11e 20e 7e  
2012
  Ruhpolding
11e 26e 23e  

Légende :
  : première place, médaille d'or
  : deuxième place, médaille d'argent
  : troisième place, médaille de bronze
  : épreuve inexistante ou absente du programme
— : Michael Greis n'a pas participé à cette épreuve



Coupe du mondeModifier

  • 1 gros globe de cristal :
    • Vainqueur du classement général en 2007.
  • 4 petits globes de cristal :
    • Vainqueur du classement de l'individuel en 2005, 2006 et 2009.
    • Vainqueur du classement du sprint en 2007.
  • selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :
    • 34 podiums individuels : 11 victoires, 12 deuxièmes places et 11 troisièmes places.
    • 26 podiums en relais : 9 victoires, 7 deuxièmes places et 10 troisièmes places.
    • 4 podiums en relais mixte : 1 victoire, 1 deuxième place et 2 troisièmes places.

Classements en Coupe du mondeModifier

Saison Classement général final Sprint Poursuite Individuel Mass start
2000-2001 46e 47e 33e nc
2001-2002 17e 9e 15e 34e
2002-2003 26e 23e 24e 31e 23e
2003-2004 13e 11e 15e 19e 11e
2004-2005 9e 8e 12e 1er 14e
2005-2006 10e 13e 22e 1er 19e
2006-2007 1er 1er 5e 2e 7e
2007-2008 4e 4e 5e 51e 4e
2008-2009 4e 4e 4e 1er 26e
2009-2010 13e 10e 28e 11e 18e
2010-2011 6e 5e 12e 5e 11e
2011-2012 40e 38e 35e 27e 43e

Détail des victoiresModifier

Saison / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass start Total
2004-2005   San Sicario 1
2005-2006   Turin (J.O)   Turin (J.O) 2
2006-2007   Hochfilzen   Anterselva (Ch. du monde) 2
2007-2008   Ruhpolding
  Anterselva
  Ruhpolding
  Pyeongchang
4
2008-2009   Trondheim   Östersund 2
Total 4 2 3 2 11

Championnats d'Europe juniorModifier

  •   Médaille d'or du relais en 2001.
  •   Médaille d'argent de la poursuite en 2001.

RéférencesModifier

  1. Michael Greis, sur olympic.org, le 25 février 2006
  2. (de) Biathlon-Olympiasieger Greis tritt zurück, sur zeit.de, le 5 décembre 2012
  3. (en) New Season Ahead: Taking a Ride on Coaching Carousel, sur biathlonworld.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :