Ouvrir le menu principal

Michael Bishop

Écrivain américain de science-fiction
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bishop.
Michael Bishop
Nom de naissance Michael Lawson Bishop
Naissance (74 ans)
Lincoln, Nebraska, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Michael Bishop, né le à Lincoln au Nebraska, est un écrivain de science-fiction américain.

BiographieModifier

Fils de militaire, il passe une année au Japon à l'âge de quatre ans. Ses parents divorcent peu après leur retour aux États-Unis, il s'établit avec sa mère à Mulvane dans l'État du Kansas. Il effectue ses études à Tulsa dans l'Oklahoma puis à l'Université de Géorgie dont il sort diplômé en 1967. Après sa maîtrise d'anglais, il soutient une thèse portant sur la poésie de Dylan Thomas (Dylan Thomas' Obscurity: The Legitimacy of Explication, University of Georgia, 1968), enseigne l'anglais pendant quatre ans à l'Air Force Academy Preparatory Classes à Colorado Springs avant de revenir enseigner à l'Université de Géorgie. En 1969, il épouse Jeri Ellis Whitaker : ils auront deux enfants Jamie et Stephanie.

Il publie sa première nouvelle en 1970 dans le magazine Galaxy où il partage la couverture avec Robert Heinlein et Robert Silverberg. Il continue par la suite à publier dans de nombreux magazines. En 1974, devant le succès remporté par ses récits, il décide de quitter l'enseignement pour se consacrer pleinement à l'écriture. Il déménage alors à Pine Mountain dans l'Ouest de la Géorgie, region dans laquelle se dérouleront un certain nombre de ses romans.

Son fils, Christopher James Bishop, professeur d'allemand, est mort assassiné le par Cho Seung-Hui lors de la fusillade de l'université Virginia Tech.

CarrièreModifier

Bishop a gagné deux fois le prix Nebula : en 1981 pour "The Quickening" (meilleure nouvelle) et en 1982 pour No Enemy But Time (meilleur roman). Il reçoit aussi 4 Locus Award et son œuvre a été nominée de nombreuses fois au prix Hugo. En juillet 2009, "The Pile" a reçu le prix Shirley Jackson du meilleur court métrage de 2008.

En 1993, la 20th Century Fox pose une option sur son roman Brittle Innings pour l'adapter à l'écran et lui en achète les droits en 1995. Aujourd'hui, le projet n'est toujours pas réalisé.

Bishop a publié 13 romans seuls, 3 nouvelles en écriture collective, et plus 140 scénarios de court métrage. La plupart ont été réunis en 8 collections. La dernière The Door Gunner and Other Perilous Flights of Fancy, une retrospective est publiée en février 2012 par Subterranean Press. Ses histoires apparaissent dans des publications telles que Playboy, Alfred Hitchcock's Mystery Magazine, Ellery Queen's Mystery Magazine, Isaac Asimov's Science Fiction Magazine, the Magazine of Fantasy and Science Fiction, the Missouri Review, the Indiana Review, the Chattahoochee Review, the Georgia Review, Omni, et Interzone. Son travail aété traduit en plus de 12 langues.

Il a édité 7 anthologies, incluant le gagnant du prix Locus Light Years and Dark and A Cross of Centuries: Twenty-five Imaginative Tales about the Christ, (Thunder's Mouth Press) en 2007. Sa dernière, Passing for Human, est co-éditée par Steven Utley et published by PS Publishing en 2009.

En plus de ses fiction, Bishop publié de la poésie, rassemblées en deux volumes et gagne en 1979 le Rhysling Award pour son poème "For the Lady of a Physicist." Il est a aussi de nombreux articles de publiés dans les revues, journaux et magazines, dont le New York Times, le Washington Post, l'Atlanta Journal-Constitution, le Columbus Ledger-Enquirer, Omni Magazine, et le New York Review of Science Fiction. Une recueil de non-fictions, A Reverie for Mister Ray, est édité par PS Publishing en 2005.

Ian Watson, l'auteur britannique et lui ont collaboré à une série de roman dans l'univers d'un travail plus ancien de Bishop. Il a aussi écrit deux romans à mystère avec Paul Di Filippo, sous le pseudonyme de Philip Lawson. La collaboration de Bishop avec Steven Utley, la nouvelle "The City Quiet as Death", a été publiée en juin 2009 sur Tor.com.

Il a écrit des préface aux livres de Philip K. Dick, Theodore Sturgeon, James Tiptree Jr., Pamela Sargent, Gardner Dozois, Lucius Shepard, Mary Shelley, Andy Duncan, Paul Di Filippo, Bruce Holland Rogers, et Rhys Hughes.

Bishop a été invité d'honneur à plus d'une douzaines de conventions de science-fiction, notamment la DeepSouthCon de 1977, la Philcon de 1978, la Readercon de 1992, la World Fantasy Convention de cette même année, la World Horror Convention de 1999, la Norwescon de 2005, la Science Fiction Research Association Conference de 2009, et Invité spécial de l'ArmadilloCon en 2010. Il a aussi été l'un des organisateurs de trois conférences Slipstreaming in the Arts (1997–2001).

En 2001, il a reçu un Doctorat honorifique en sciences humaines du College de LaGrange.

En Mai 2013, il est invité d'honneur à l'Italcon 39, la convention italienne de littérature fantastique.

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • Le Bassin des cœurs indigo ((en) A Funeral for the Eyes of Fire, 1975)
    Ce roman fut entièrement réécrit en 1980 sous le tite Eyes of Fire
  • (en) And Strange at Ecbatan the Trees, 1976
  • Visages volés ((en) Stolen Faces, 1977)
  • (en) A Little Knowledge, 1977
  • (en) No Enemy But Time, 1982
  • La Fiancée du singe ((en) The Monkey's Bride, 1983)
  • La Machine infernale ((en) Who made Stevie Crye?, 1984)
  • (en) Ancient of Days, 1985
  • Requiem pour Philip K. Dick ((en) Philip K. Dick is dead, alas, 1987)
  • (en) Unicorn Mountain, 1988
  • (en) Count Geiger's Blues, 1992
  • (en) Brittle Innings, 1994
  • (en) Joel-Brock the Brave and the Valorous Smalls, 2016
  • (en) The City and the Cygnets, 2019

Recueil de nouvellesModifier

  • (en) Windows & Mirrors, 1977
  • (en) Blooded on Arachne, 1982
  • (en) One Winter in Eden, 1984
  • (en) Close Encounters with the Deity, 1986
  • (en) Emphatically Not SF, Almost, 1990
  • (en) At the City Limits of Fate, 1996
  • (en) Time Pieces, 1998
  • (en) Blue Kansas Sky, 2000
  • (en) Brighten to Incandescence: 17 Stories, 2003
  • (en) The Door Gunner and Other Perilous Flights of Fancy: A Michael Bishop Retrospective, 2012
  • (en) The Sacerdotal Owl and Three Other Long Tales of Calamity, Pilgrimage, and Atonement, 2018

NouvellesModifier

  • Papillons dans la neige ((en) Pinon Fall, 1970)
  • (en) If a Flower Could Eclipse, 1970
  • Gens de l'espace et du voyage ((en) Spacemen and Gypsies, 1971)
  • Un grand flot noir ((en) Darktree, Darktide, 1971)
  • Un tissu de petits meurtres ((en) A Tapestry of Little Murders, 1971)
  • Les Loutres blanches de l'enfance ((en) The White Otters of Childhood, 1973)
  • Une fenêtre dans l'enfer de Dante ((en) The Window in Dante's Hell, 1973)
  • Mort et succession des Asadis ((en) Death and Designation Among the Asadi, 1973)
  • Ce qui se passa rue des Serpents ((en) On the Street of Serpents, 1974)
  • Odyssée sur Cathadonie ((en) Cathadonian Odyssey, 1974)
  • Prière dans les décombres ((en) In Rubble, Pleading, 1974)
  • Les Tigres de l'hystérie ne se nourrissent que d'eux-mêmes ((en) The Tigers of Hysteria Feed Only on Themselves, 1974)
  • La Tomate vagabonde ((en) Rogue Tomato, 1975)
  • Les Allégeances ((en) Allegiances, 1975)
  • (en) The Contributors to Plenum Four, 1975
  • (en) Blooded on Arachne, 1975
  • Le Samouraï et les saules ((en) The Samurai and the Willows, 1976)
  • (en) In Chinistrex Fortronza the People are Machines or, Hoom and the Homunculus, 1976
  • Sursauts de foi ((en) Leaps of Faith, 1977)
  • Effigies ((en) Effigies, 1978)
  • La Femme aux trois rêves ((en) Three Dream Woman, 1978)
  • Retour à la vie ((en) The Quickening, 1981)
  • (en) Her Habiline Husband, 1983
  • Le Rendez-vous de Taccati ((en) Taccati's Tomorrow, 1986)
  • Je me souviens de Carthage ((en) For Thus Do I Remember Carthage, 1987)
  • Apartheid, supercordes et Mordecai Thubana ((en) Apartheid, Superstrings, and Mordecai Thubana, 1992)

Liens externesModifier