Ouvrir le menu principal

Michał Wiśniowiecki
Illustration.
Titre
Roi de Pologne
Grand-duc de Lituanie COA polish king Vasa.svg

(4 ans, 4 mois et 22 jours)
Couronnement , en la cathédrale Saint-Jean de Varsovie
Prédécesseur Jean II
Successeur Jean III
Biographie
Dynastie Jagellon
Nom de naissance Michał Korybut Wiśniowiecki
Date de naissance
Lieu de naissance Biały Kamień, Drapeau de la République des Deux Nations République des Deux Nations
Date de décès (à 33 ans)
Lieu de décès Léopol, Drapeau de la République des Deux Nations République des Deux Nations
Sépulture Cathédrale du Wawel
Père Jeremi Wiśniowiecki
Mère Gryzelda Zamoyska
Conjoint Éléonore d'Autriche

Signature de Michał Wiśniowiecki

Michał Wiśniowiecki

Michał Korybut Wiśniowiecki (né le à Biały Kamień[1] et mort le à Léopol) est roi de Pologne de 1669 à 1673.

Sommaire

BiographieModifier

Fils du voïvode ruthène Jeremi Wiśniowiecki (1612 – mort le 20 août 1651) et de Gryzelda Zamoyska. Son père est apparenté à la dynastie des Jagellon comme descendant en ligne directe du prince Dymitr Korybut (en) (mort en 1393) l'un des fils du grand-duc de Lituanie Olgierd († 1377).

Son arrière-grand-mère Raina Mohylanka (en), épouse de son homonyme Michał Wiśniowiecki, était une fille de Ieremia Movilă, prince de Moldavie.

Auréolé des victoires de son père sur les Cosaques, il est élu le roi de Pologne le 19 juin 1669 par la petite noblesse qui a voté pour un Polonais après les mauvaises expériences avec les rois étrangers et contre la volonté des aristocrates.

Il est le candidat du parti autrichien face au candidat français, Henri-Jules de Bourbon-Condé,duc d'Enghien, fils du Grand Condé, cousin du roi Louis XIV de France et neveu de la très influente reine de Pologne Louise-Marie de Gonzague. Il épouse en 1670 l'archiduchesse Éléonore d'Autriche (1653-1697), sœur de l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire. Cette union ne fut guère heureuse. Le roi souffrait d'alcoolisme, son mariage reste sans postérité et n'a peut-être pas été consommée…

Sous son règne, la Pologne est décentralisée, et le pouvoir central, ruiné, tombe aux mains des magnats.

UnionModifier

Il épouse en 1670 Éléonore de Habsbourg, fille de l’empereur Ferdinand III du Saint-Empire, roi de Bohême et de Hongrie. Sa veuve épousa Charles V, duc titulaire de Lorraine et de Bar.

Notes et référencesModifier

  1. Ilona Czamańska (pl), Wiśniowieccy. Monografia rodu, Poznań 2007, s. 249.

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :