Michaël D'Almeida

cycliste français

Michaël D'Almeida, né le à Évry, est un coureur cycliste français spécialiste des épreuves de vitesse sur piste. Il est licencié à l'Union sportive de Créteil. Il est notamment champion du monde de vitesse par équipes en 2015 et multiple médaillé aux Jeux olympiques et aux championnats du monde.

Michaël D'Almeida
UCI Track World Championships 2020 121.jpg
Michaël D'Almeida en 2020
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
ÉvryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Pistard
Distinction
Équipes professionnelles
Principales victoires

BiographieModifier

En 2003, Michaël D'Almeida connaît son premier grand résultat en devenant vice-champion de France de vitesse individuelle chez les cadets (moins de 17 ans). Aux championnats de France juniors 2005 (moins de 19 ans), il est troisième du kilomètre, de la vitesse individuelle, de la vitesse par équipes. Durant l'été, il devient champion d'Europe de vitesse par équipes juniors avec Kévin Sireau et Alexandre Volant, ainsi que vice-champion du monde de vitesse par équipes juniors. L'année suivante, il est champion de France de vitesse par équipes (avec Grégory Baugé et Rémi Rano) et champion de France du kilomètre espoirs.

En 2007, il devient avec Grégory Baugé et Didier Henriette championnat d'Europe de vitesse par équipes espoirs (moins de 23 ans). Il remporte également l'argent sur le kilomètre. En décembre, lors de la manche de Coupe du monde de Sydney, il gagne le kilomètre.

En 2008, Michaël D'Almeida est sacréchampion de France du kilomètre et champion d'Europe du kilomètre espoirs. La même année, il devient vice-champion du monde dans la même discipline à Manchester, sa première médaille chez les élites. Il est également médaillé d'argent en 2010 et 2012. De plus, il monte à plusieurs reprises sur les podiums de manches de Coupe du monde. Aux mondiaux 2011 à Apeldoorn, il devient champion de vitesse par équipes, avec Baugé et Kévin Sireau. Cependant, en janvier 2012, l'équipe de France est déclassée, à la suite d'une sanction envers Baugé pour non-respect des règles sur la lutte contre le dopage[1].

Aux Jeux olympiques de 2012 à Londres, il remporte la médaille d'argent de la vitesse par équipes avec Kévin Sireau et Grégory Baugé. En 2015, à Saint-Quentin-en-Yvelines, à domicile, il est sacré Champion du monde de vitesse par équipes avec ses deux compatriotes.

En 2016, il est sélectionné pour participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Avec François Pervis et Baugé, il obtient la médaille de bronze de la vitesse par équipes. Il se classe également huitième du keirin.

Au mois d'août 2018, il participe aux championnats de France de cyclisme sur piste disputés à Hyères. Il devient à cette occasion champion de France du kilomètre devant Quentin Lafargue, Sébastien Vigier et François Pervis[2] et termine cinquième de l'épreuve de vitesse individuelle[3]. Engagé aux championnats de France de cyclisme sur piste 2019, il devient vice-champion de France du kilomètre derrière Quentin Lafargue mais devant François Pervis[4]. Entre 2018 et 2020, il ajoute quatre nouvelles médailles mondiales (3 en bronze et une en argent), portant son total à 12 (1 en or, 6 en argent et 5 en bronze).

PalmarèsModifier

 
Podium de la vitesse par équipes lors des championnats du monde 2011 (de gauche à droite : Stefan Nimke, René Enders, Kévin Sireau, Maximilian Levy (accroupi), Michaël D'Almeida, Grégory Baugé, Jason Kenny, Matthew Crampton, Chris Hoy).

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2006-2007
    • 1er du kilomètre à Sydney
  • 2008-2009
    • 1er du kilomètre à Melbourne
    • 2e de la vitesse à Melbourne
    • 2e du kilomètre à Copenhague
    • 2e de la vitesse par équipes à Pékin
    • 3e de la vitesse par équipes à Copenhague
  • 2009-2010
    • 1er du kilomètre à Cali
    • 1er du keirin à Cali
    • 2e de la vitesse à Pékin
    • 3e de la vitesse par équipes à Pékin
  • 2010-2011
  • 2011-2012
    • 3e de la vitesse par équipes à Astana
    • 2e de la vitesse par équipes à Londres
    • 2e du kilomètre à Londres
  • 2012-2013
    • 2e de la vitesse par équipes à Aguascalientes
  • 2017-2018
    • 3e de la vitesse par équipes à Minsk
  • 2018-2019
    • 2e de la vitesse par équipes à Saint-Quentin-en-Yvelines
    • 3e de la vitesse par équipes à Cambridge
  • 2019-2020
    • 3e de la vitesse par équipes à Glasgow
    • 3e de la vitesse par équipes à Hong Kong

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Kilomètre Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Fiorenzuola 2005 (juniors)   Or (avec Alexandre Volant et Kévin Sireau)
Cottbus 2007 (espoirs)   Argent   Or (avec Grégory Baugé et Didier Henriette)
Pruszków 2008 (espoirs)   Or   Argent   Argent
Minsk 2009 (espoirs)   Or 8e   Or (avec Thierry Jollet et Kévin Sireau)
Pruszków 2010 4e 7e   Argent
Apeldoorn 2013   Argent
Baie-Mahault 2014 4e   Argent
Granges 2015 5e
Glasgow 2018 6e   Argent
Apeldoorn 2019   Bronze

Championnats de FranceModifier

 
Michaël D'Almeida lors du défilé des médaillés français des JO 2012.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Dopage : Baugé, une erreur qui coûte deux titres mondiaux de cyclisme sur piste »
  2. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat de France - Elite et Avenir - J6 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 17 août 2018)
  3. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat de France - Elite et Avenir - J7 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 18 août 2018)
  4. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat de France - Elite et Avenir - J6 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 16 aout 2019)
  5. « Vitesse hommes - Résultats et classement final » [PDF], sur tissottiming.com (consulté le 3 mars 2014)
  6. (en) « Vitesse hommes - Résultats et classement final » [PDF], sur tissottiming.com (consulté le 22 février 2015)
  7. « Keirin hommes - Résultats et classement final », sur tissottiming.com (consulté le 27 août 2016)
  8. « Résultats et classement final - Kilomètre hommes », sur tissottiming.com (consulté le 5 mars 2018)
  9. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :