Michèle Coltelloni-Trannoy

écrivaine française

Michèle Coltelloni-Trannoy est professeure d’histoire romaine à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) depuis 2009. Agrégée de lettres classiques, elle obtient son doctorat en 1988 avec une thèse sur le royaume de Maurétanie (25 av. J.-C. - 40 ap. J.-C.). En 2004 elle reçoit l’habilitation à diriger des recherches en histoire ancienne.

Michèle Coltelloni-Trannoy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité

Ses principaux thèmes de recherche sont l’Afrique romaine et l’Histoire romaine de Dion Cassius[1]. Elle publie en 1997 Le royaume de Maurétanie sous Juba II et Ptolémée, ouvrage dont l’intérêt principal est, selon Philippe Leveau, d’offrir une « étude de cas » d’une forme d’administration territoriale[2].

Le 11 avril 2013 elle participe à une table ronde organisée par Séverine Liatard sur France Culture, Inégalités hommes/femmes : la fin de l'histoire ?[3].

Michèle Coltelloni-Trannoy est présidente de la section “Histoire et archéologie des civilisations antiques” du Comité des travaux historiques et scientifiques[4].

PublicationsModifier

  • Le royaume de Maurétanie sous Juba II et Ptolémée (25 av. J.-C.-40 ap. J.-C), Etudes d’Antiquités Africaines, CNRS Editions, Paris, 1997
  • En collaboration avec Guerber E., Napoli J., Rivière Y., Rome, ville et capitale (Ier s. av. J.-C.-IIè s. ap. J.- C.), Paris (éd. Atlande), 2002
  • En collaboration avec Bertrandy Fr., L’Afrique romaine, de l’Atlantique à la Tripolitaine (69-439). Guide bibliographique, Paris (éd. Armand Colin), 2005

Notes et référencesModifier