Mian Mian

femme de lettres chinoise

Mián Mián (棉棉 née le à Shanghai) est une écrivaine chinoise.

Mian Mian
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Née dans une famille d'intellectuels shanghaiens, Mián Mián fait l'expérience du sex, drugs & rock'n roll chinois du début des années 1980, qu'elle décrit dans son roman Les Bonbons chinois (Éditions de L'Olivier) paru en 2000. À l'occasion chanteuse, son roman est d'après elle la « thérapie » qui l'a sortie de sa dépendance à l'héroïne.

L'œuvre de Mián Mián a une valeur de témoignage de cette période charnière de l'histoire chinoise, dans sa version marginale. Ses romans mettent en scène une jeunesse qui s'adonne frénétiquement au sexe, à l'alcool et la drogue.

Elle connaît le succès dès son premier roman. Les livres de Mian Mian ont été traduits dans de nombreuses langues mais sont alors interdits en Chine, où ils circulent sous le manteau.

En France, son deuxième roman, Panda Sex, a été publié par les éditions Au Diable Vauvert en .

En 2019, son nouveau livre Spectacle de la disparition (Xiāoshī biǎoyǎn 消失表演) est autorisé en Chine, une première pour un roman de Mian Mian depuis plus de 15 ans. L'interdiction de son premier roman Les Bonbons chinois (Táng 糖) est également levée et le livre est finalement édité et publié dans sa langue originale, près de 20 ans après son succès international.

Le livre est traduit et publié en France la même année par les Éditions Sébastien Moreu.

La romancière a été la première en Chine à intenter une action pour violation des droits d'auteur contre le moteur de recherche américain Google, en . Elle réclame 61 000 yuan (environ 9 000 euros) de dommages et intérêts. Elle accuse Google d'avoir numérisé illégalement son troisième roman Acid Lovers.

PublicationsModifier

Liens externesModifier