Meys (Rhône)

commune française du département du Rhône

Meys
Meys (Rhône)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Lyon
Canton Vaugneray
Intercommunalité CC des Monts du Lyonnais
Maire
Mandat
Philippe Garnier
2014-2020
Code postal 69610
Code commune 69132
Démographie
Population
municipale
850 hab. (2017 en augmentation de 6,25 % par rapport à 2012)
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 47″ nord, 4° 23′ 14″ est
Altitude Min. 478 m
Max. 660 m
Superficie 14,65 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Rhône
Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Meys
Géolocalisation sur la carte : Rhône
Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Meys
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meys
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meys

Meys est une commune française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Meys est une commune rurale de montagne située dans le Massif central, proche du parc naturel régional du Pilat, à environ 48 kilomètres au sud-ouest de Lyon.

Communes limitrophesModifier

  Haute-Rivoire Souzy  
Virigneux (Loire) N Aveize
O    Meys    E
S
Maringes (Loire) Grézieu-le-Marché

Géologie et reliefModifier

La commune est classée en zone de sismicité 2, correspondant à une sismicité faible.[1]

HydrographieModifier

La commune[2] est arrosée principalement par la Brévenne et ses affluents :

  • la Goutte de la Gagère , long de 1,8 km[3];
  • le ruisseau de Goutte Renard, long de 2,6 km[4];
  • le Combron, long de 5,6 km[5];

ainsi que :

ClimatModifier

Le climat est océanique avec été tempéré (Classification de Köppen : Cfb)[7]. La station météorologique (en activité[Note 1]) la plus rapprochée se trouve à Saint-Martin-en-Haut (Rue de Vaganay, ) à environ 20 km du centre ville de Meys[8].

UrbanismeModifier

LogementModifier

En 2013, le nombre total de logements dans la commune était de 363.

Parmi ces logements, 86,5 % étaient des résidences principales, 6,9 % des résidences secondaires et 6,6 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 77,4 %[9].

ToponymieModifier

Les formes anciennes de Meys sont : Vide Madisus en 921, ecclesia de Madis in agro Forensi, Mais, Mays, et enfin Meys[10]. Madisus est une forme mérovingienne du gallo-romain Matusius [1], lui-même composé du gaulois matu-[11] "ours" + sius "domaine" d'où "Domaine de l'Ours", peut-être une divinité celtique locale, correspondance avec "le Mont Bernos" forme germ. Bar "ours" + -n- "pays" d'où "Mont du Pays de l'Ours", ou par métathèse romane de "Brun" surnom de l'ours.

HistoireModifier

  • De 1876, année de la construction de la voie ferrée, Ligne de Lyon-Saint-Paul à Montbrison, la gare de Meys était en activité jusqu' en octobre 1938, date de la fermeture de la voie, faute de rendemment, voyageurs, etc.
  • La grande route ( N89 ) fut construite autour des années 1855.
  • Plusieurs tuilerie était présente sur la commune dans la vallée de la Brévenne.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1995 Georges Roche RPR  
1995 2008 Jean-Louis Cloye    
mars 2008 En cours Philippe Garnier    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[13].

En 2017, la commune comptait 850 habitants[Note 2], en augmentation de 6,25 % par rapport à 2012 (Rhône : +5,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0526649751 0491 1621 1071 2201 2041 162
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1041 1441 1811 1341 1881 1911 1351 0631 020
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0041 012970842839771707713673
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
670597563544592637670674679
2013 2017 - - - - - - -
841850-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

Le nombre de ménages fiscaux en 2013 était de 304 représentant 822 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 19 570 €[9].

EmploiModifier

En 2014, le nombre total d’emploi dans la zone était de 286, occupant 397 actifs résidants (salariés et non-salariés) .

Le taux d’activité de la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 77,7% contre un taux de chômage de 6,1% [9].

Entreprises et commercesModifier

En 2015, le nombre d’établissements actifs était de soixante dix-huit dont vingt-six dans l’agriculture-sylviculture-pêche, sept dans l'industrie, seize dans la construction, vingt-quatre dans le commerce-transports-services divers et cinq étaient relatifs au secteur administratif.

Cette même année, quatre entreprises ont été créées par des Auto-entrepreneurs[9].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Pierre vue de la place Mangini.
  • Église Saint-Pierre.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Jean-Marie Faure, né le 24 novembre 1809 à Meys[réf. nécessaire], est le père de Félix Faure, président de la République (15 janvier 1895- 16 février 1899), né à Paris le 30 janvier 1841, au faubourg Saint-Denis, où son père avait établi son activité de menuisier, activité traditionnelle de cette famille à Meys où elle compta plusieurs ancêtres menuisiers et ébénistes.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La station de Larajasse n'est pas en activité.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :