Metekel (zone)

zone de la région Benishangul-Gumuz en Éthiopie

Metekel
Administration
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Région Benishangul-Gumuz
Woredas 6 woredas
Plus grande ville Manbuk
Démographie
Population 346 112 hab. (2012)
Densité 13 hab./km2
Groupes ethniques Gumuz, Shinasha, Amharas, Awngi, Oromos
Langues parlées gumuz, oromo, amharique, shinasha, awngi
Religions christianisme orthodoxe, islam, croyances traditionnelles , christianisme protestant
Géographie
Coordonnées 11° 00′ nord, 35° 45′ est
Altitude Max. 3 131 m
Superficie 25 688,22 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Éthiopie
Voir sur la carte administrative d'Éthiopie
Metekel
Géolocalisation sur la carte : Éthiopie
Voir sur la carte topographique d'Éthiopie
Metekel

La zone Metekel est l'une des trois zones de la région Benishangul-Gumuz en Éthiopie.

GéographieModifier

La zone Metekel est bordée par le Soudan au nord-ouest, par la zone Semien Gondar de la région Amhara au nord, par le woreda spécial Pawe au nord-est, par la zone Agew Awi de la région Amhara au nord-est et à l'est, et par la zone Kamashi au sud[1].

Ses principaux reliefs seraient le mont Belaya[à vérifier] à près de 2 300 m d'altitude au nord de Manbuk[2] et les monts Culan Sancai au-dessus de 2 500 m d'altitude à l'ouest de Debre Zeit[3].

Elle est baignée par le Nil Bleu au sud, la rivière Beles (en) au centre et la rivière Dinder au nord[réf. souhaitée].

HistoireModifier

La zone Metekel reprend le nom et une partie du territoire de l'awraja Metekel dans l'ancienne province du Godjam.

Le woreda Pawe, qui faisait encore partie de la zone Metekel au recensement de 1994, se transforme en 2007 en woreda spécial[4] rattaché directement à la région Benishangul-Gumuz.

La mise en service du barrage de la Renaissance sur le Nil Bleu est annoncée pour 2021[5].

WoredasModifier

La zone Metekel est composée de six woredas[6],[7] :

DémographieModifier

D'après le recensement national de 2007 réalisé par l'Agence centrale de la statistique (Éthiopie), la zone Metekel compte 276 367 habitants et 86 % de la population est rurale[6]. Avec une superficie de 25 688,22 km2[réf. souhaitée], la densité de population est de 11 personnes par km2. La principale agglomération est Manbuk avec 8 352 habitants en 2007 suivie par Dibate (7 399 habitants en 2007), Bulen (6 531), Debre Zeit (5 476) et Genete Mariam (4 556)[8].

Woreda Population 2007[6] Agglomérations[7],[8],[9]
Bulen 45 523 Bulen
Dangur 48 537 Manbuk
Dibate 66 654 Dibate
Guba 14 907 Mankush
Mandura 40 746 Genete Mariam, Gelgel Beles
Wenbera 60 000 Debre Zeit

En 2020, la population de la zone est estimée, par projection des taux de 2007, à 364 807 personnes[10].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Ethiopia: Administrative map (as of 05 Jan 2015) » [PDF], sur humanitarianresponse.info
  2. (en) « Belaya », moutain c. 2 290 m, 11° 28′ 00″ N, 36° 12′ 00″ E, sur geonames.org
  3. (en) « Culan Sancai », moutains c. 2 525 m, 10° 35′ 00″ N, 35° 45′ 00″ E, sur geonames.org
  4. (en) « 2007 Census : Pawe Special », sur qotera.org
  5. Yves Bourdillon, « L'Éthiopie, le Soudan et l'Égypte peinent à s'entendre sur le barrage du Nil Bleu », sur Les Échos, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. a b et c (en) « 2007 Census : Metekel », sur qotera.org
  7. a et b (en) « Ethiopia : Benishangul Gumuz region administrative map », carte au 15 août 2017 [PDF], sur reliefweb.int
  8. a et b (en) « Benishangul-Gumuz Statistical » (version du 15 juin 2016 sur l'Internet Archive), sur csa.gov.et, recensement 2007 [PDF] p. 8
  9. Les graphies varient d'une source à l'autre. Exemples : Manbuk ou Manibuk ; Dibate ou Dibat ; Debre Zeit ou Debire Zeyit.
  10. (en) « Metekel », sur qotera.org