Mesures par satellite du dioxyde de carbone

Les mesures spatiales du dioxyde de carbone (CO2) sont utilisées pour étudier le cycle du carbone terrestre. Il existe une grande diversité d’instruments actifs et en lancement prévus pour mesurer le dioxyde de carbone de l’atmosphère terrestre à partir de l’espace. La première mission satellitaire conceptualisée pour mesurer le CO2 était le Interferometric Monitor for Greenhouse Gases (IMG) à bord du satellite ADEOS I en 1996. La durée de cette mission est inférieure à un an. Depuis lors, des mesures spatiales supplémentaires ont été entreprises, incluant celles de deux satellites haute précision (de l’ordre de 0,3 % ou 1 ppm, GOSAT et OCO-2). Différentes conceptions d’instruments peuvent être le fruit de missions originellement différentes de celles concernant l’étude du cycle du carbone.

Objectifs et principaux résultatsModifier

De nombreuses questions restent en suspens parmi les disciplines scientifiques qui s’intéressent au cycle du carbone, et les observations satellitaires peuvent contribuer à y répondre. On sait que le système terrestre absorbe approximativement la moitié de la totalité des émissions anthropogéniques de CO2[1]. Cela dit, on ne connaît pas précisément comment cette absorption se distribue parmi les régions terrestres. Des incertitudes sont également soulignées sur le comportement de ces différentes régions et de leurs climats vis-à-vis des flux de CO2. Par exemple, une forêt peut augmenter son absorption en CO2 due à sa fertilisation (ou β-effect[2]), ou pourrait relarguer du CO2 dû à l’accélération du métabolisme par les microbes soumis au stress de hautes températures[3]. Ces questions sont complexes et nuancées dans leurs réponses, d’autant que les données restent géographiquement et temporellement limitées.

Même si les observations par satellite de CO2 restent assez récentes, elles furent utilisées pour un certain nombre d’objectifs, certains étant listés ci dessous.

  • L’augmentation du CO2 dans les mégapoles, qui ont été observées par le satellite GOSAT, et des estimations fiables de ces changements urbains dans l’augmentation du CO2 anthropogénique ont été faites pour la modélisation temporelle[4]
  • Les observations satellites ont été utilisées pour visualiser la distribution globale du CO2 [5], avec l’inclusion d’études sur les émissions anthropogéniques[6]
  • L’estimation des flux de CO2 a pu être faite dans et entre différentes régions du globe[7],[8]
  • Des liens statistiques ont été observés entre certaines anomalies de températures et les mesure de CO2 dans les régions boréales[9]
  • Des modèles asymétriques zonaux de CO2 ont été mis en place pour observer les signatures/traces des combustibles fossiles[10]
  • Des quotients d’émission de CO2/ CH4 (méthane) ont pu être mesurés concernant les feux de forêt[11]
  • Des quotients d’émission de CO2/CO (marquant une combustion incomplète), mesurés par l’instrument MOPITT ont été analysés sur de grandes régions urbanisées du globe pour mesurer leur statut/évolution de développement[12]
  • Les observations OCO-2 ont été utilisées pour estimer les émissions de CO2 des feux de forêts tropicales indonésiens en 2015[13]
  • Ces observations OCO-2 ont également été utilisées pour estimer les flux excédentaires continentaux-océaniques dus au phénomène El Nino de 2014-2016 [14],[15]
  • Les observations GOSAT ont été utilisées pour relier le phénomène El Nino de 2010-2011 au bilan carbone brésilien [16]
  • Les observations OCO 2 ont été utilisées pour quantifier les émissions de CO2 des centrales électriques, soulignant le potentiel significatif du suivi futur des émissions de CO2 capté par les satellites [17]

EnjeuxModifier

La télédétection des gaz atmosphériques mineurs (autres que le dioxyde d'azote, N2; le dioxygène, O2, etc) comporte de nombreux enjeux et défis. La plupart des techniques s’appuient sur l’observation de la lumière infrarouge réfléchie par la surface terrestre. Du fait de l’utilisation de la spectroscopie par ces instruments, un spectre de chaque signature gazeuse est enregistré - signifiant que les données satellitaires transférables/téléchargeables sont significativement plus lourdes (~1000x) comparativement à un pixel RGB. Les changements de l’albédo de surface et des angles d’observation des capteurs satellite peuvent affecter les mesures, d’autant que les satellites peuvent employer différents modes d’observation sur différentes zones géographiques, constituant une incertitude supplémentaire pour le calcul algorithmique de données brutes vers des produits finaux. Comme pour d’autres instruments satellitaires, les débris spatiaux doivent être évités pour l’intégrité des capteurs et satellites.

La vapeur d’eau peut diluer le contenu des gaz dans l’atmosphère sèche et ainsi modifier la quantité de CO2 captée sur une colonne d’air au dessus de la surface terrestre, expliquant pourquoi les fractions molaires de l’air sec dans la colonne (xCO2) sont le plus souvent calculées et données en produit final. Pour se faire, les instruments/capteurs peuvent également mesurer le dioxygène (O2) qui est dilué dans la vapeur d'eau H2O comme les autres gaz, ou encore les algorithmes peuvent prendre en compte le contenu en vapeur d’eau et la pression atmosphérique en surface, provenant d’autres mesures/observations [18]. Les nuages peuvent également interférer avec des mesures précises du CO2, impliquant d’embarquer sur les plateformes des instruments spécifiques à l’observation du couvert nuageux. Du fait de mesures imparfaites ou partielles, et des problèmes associés à la nécessité de mesures adéquates pour le calcul du xCO2, les observations basées sur l’imagerie satellitaire peuvent aussi être comparées avec des observations basées en station au sol, tels que celles du réseau TCCON [19].

Liste des instruments satellitairesModifier

Instrument/satellite Institution principale Dates de mise en service Sondages journaliers utilisables théoriquement Taille des sondages approximative Données publiques Notes Ref
HIRS-2/TOVS (NOAA-10) NOAA (Etats-Unis) Juil 1987 - Juin 1991 100 x 100 km Non Les mesures de CO2 n’étaient pas l’objectif premier de la mission [20]
IMG (ADEOS I) NASDA (Japon) 17/08/1996-Juin 1997 50 8 x 8 km Non Système FTS [21]
SCIAMACHY (Envisat) ESA, IUP Université de Brême (Allemagne) 1/3/2002-Mai 2012 5 000 30 x 60 km Oui [22] [23]
AIRS (Aqua) JPL (Etats-Unis) 4/5/2002-en cours 18 000 90 x 90 Oui [24] [25],[26]
IASI (MetOp) CNES/EUMETSAT (ESA) 19/10/2006 20-39 km de diamètre Oui (seulement quelques jours) [27] [28]
GOSAT JAXA (Japon) 23/01/2009-en cours 10 000 10.5 km de diamètre Oui [29] Première mission dédiée à haute précision (<0,3 %), mesure également le méthane (CH4) [30],[31]
OCO JPL (Etats-Unis) 24/2/2009 100 000 1,3 x 2,2 km N/A N’a pu être placé en orbite [32]
OCO-2 JPL (Etats-Unis) 2/7/2014-en cours 100 000 1,3 x 2,2 km Oui [33] Haute précision (<0,3 %) [34]
GHGSat-D (ou Claire) GHGSat (Canada) 21/6/2016-en cours ~2-5 images, 10 000 pixels 12 x 12 km, résolution de 50 m Disponible uniquement pour partenaires CubeSat et spectromètre utilisant l’interféromètre Fabry-Pérot [35]
TanSat (ou CarbonSat) CAS (Chine) 21/12/2016-en cours 100 000 1 x 2 km Oui (Radiances L1B) [36] [37],[38]
GAS FTS aboard FY-3D CMA (Chine) 15/11/207-en cours [39] 15 000 13 km de diamètre No [40],[41]
GMI (GaoFen 5) CAS (Chine) 8/8/2018-en cours [42] 10 000 + 9,7 km de diamètre No Interféromètre spatial hétérodyne [43],[44]
GOSAT-2 JAXA (Japon) 29/10/2018-en cours [45] 10 000 + 9,7 km de diamètre Yes (Radiances L1 B) [46] Va également mesurer le CH4 et le CO [47]
OCO-3 JPL (Etats-Unis) 4/5/2019-en cours [48][48] 100 000 <4,5 x 4,5 km Oui [49] Amarré à la station ISS [50]
MicroCarb CNES (France) Attendu en 2021 ~30 000 4.5 x 9 km Susceptible d’également mesurer le CH4 [51]
GOSAT-3 JAXA (Japon) Attendu en 2022
GeoCARB Université de l’Oklahoma Attendu en 2023 ~800 000 3 x 6 km Premier satellite d’observation géosynchrone centré sur le CO2, mesure également le CH4 et le CO [52],[53]

Mesures de la colonne partielleModifier

En plus des mesures de CO2 sur la totalité de la colonne d’air jusqu’au sol, il y’a eu de nombreux sondages annexes qui ont mesuré le CO2 en périphérie de la haute-atmosphère, ainsi que certains instruments thermiques mesurant la haute-atmosphère de jour comme de nuit.

  • Des sondages de l’atmosphère par l’utilisation de la technologie SABER (Broadband Emission Radiometry, Radiométrie des émissions à large spectre) embarquée à bord du TIMED, dont le lancement a eu lieu le 7/12/2001, ont été faits dans la mésosphère et la basse atmosphère dans les bandes thermiques [54].
  • ACE-FTS (Atmospheric Chemistry Experiment - Fourier Transform Spectrometer), à bord du SCISAT-1, lancé le 13/08/2003, mesure le spectre solaire, duquel des profils de CO2 peuvent être calculés [55].
  • SOFIE (Solar Occultation For Ice Experiment) est un sondeur atmosphérique à bord du satellite AIM lancé le 25 avril 2007 [56].

Missions conceptuellesModifier

Il y a eu d’autres missions conceptuelles ayant passé des évaluations initiales, mais n’ont pas été sélectionnées pour devenir de véritables systèmes d’observation de la Terre et des GES. Ces missions sont :

  • Détection active du CO2 nocturne, diurne, et saisonnière (ASCENDS) qui est une mission basée sur la technologie LIDAR [57]
  • GeoFTS (Spectromètre de Fourier géostationnaire) [58]
  • Mission d’imagerie atmosphérique des régions nordiques (AIM-North), impliquant une constellation de deux satellites en orbite elliptique centrées sur les latitudes boréales terrestres [59],[60]. Ce concept est en étude Phase 0 en 2019-2020.
  • CarbonMonitoringSatellite (CarbonSat) était un concept pour une satellite d’imagerie avec une couverture globale atteinte tous les 6 jours. Cette mission n’a jamais dépassé la phase conceptuelle [61]

RéférenceModifier

  1. (en) D. Schimel, « Carbon cycle conundrums », Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 104, no 47,‎ , p. 18353–18354 (ISSN 0027-8424 et 1091-6490, PMID 17998533, PMCID PMC2141782, DOI 10.1073/pnas.0709331104, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  2. (en) David Schimel, Britton B. Stephens et Joshua B. Fisher, « Effect of increasing CO2 on the terrestrial carbon cycle », Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 112, no 2,‎ , p. 436–441 (ISSN 0027-8424 et 1091-6490, PMID 25548156, PMCID PMC4299228, DOI 10.1073/pnas.1407302112, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  3. (en) Peter M. Cox, David Pearson, Ben B. Booth et Pierre Friedlingstein, « Sensitivity of tropical carbon to climate change constrained by carbon dioxide variability », Nature, vol. 494, no 7437,‎ , p. 341–344 (ISSN 1476-4687, DOI 10.1038/nature11882, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  4. (en) Eric A. Kort, Christian Frankenberg, Charles E. Miller et Tom Oda, « Space-based observations of megacity carbon dioxide », Geophysical Research Letters, vol. 39, no 17,‎ (ISSN 1944-8007, DOI 10.1029/2012GL052738, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  5. (en) Dorit M. Hammerling, Anna M. Michalak, Christopher O'Dell et S. Randolph Kawa, « Global CO2 distributions over land from the Greenhouse Gases Observing Satellite (GOSAT) », Geophysical Research Letters, vol. 39, no 8,‎ (ISSN 1944-8007, DOI 10.1029/2012GL051203, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  6. (en) J. Hakkarainen, I. Ialongo et J. Tamminen, « Direct space-based observations of anthropogenic CO2 emission areas from OCO-2 », Geophysical Research Letters, vol. 43, no 21,‎ , p. 11,400–11,406 (ISSN 1944-8007, DOI 10.1002/2016GL070885, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  7. (en) F. Deng, D. B. A. Jones, D. K. Henze et N. Bousserez, « Inferring regional sources and sinks of atmospheric CO2 from GOSAT XCO2 data », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 14, no 7,‎ , p. 3703–3727 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-14-3703-2014, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  8. (en) S. Basu, S. Guerlet, A. Butz et S. Houweling, « Global CO2 fluxes estimated from GOSAT retrievals of total column CO2 », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 13, no 17,‎ , p. 8695–8717 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-13-8695-2013, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  9. (en) D. Wunch, P. O. Wennberg, J. Messerschmidt et N. C. Parazoo, « The covariation of Northern Hemisphere summertime CO2 with surface temperature in boreal regions », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 13, no 18,‎ , p. 9447–9459 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-13-9447-2013, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  10. (en) G. Keppel-Aleks, P. O. Wennberg, C. W. O'Dell et D. Wunch, « Towards constraints on fossil fuel emissions from total column carbon dioxide », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 13, no 8,‎ , p. 4349–4357 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-13-4349-2013, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  11. (en) Adrian N. Ross, Martin J. Wooster, Hartmut Boesch et Robert Parker, « First satellite measurements of carbon dioxide and methane emission ratios in wildfire plumes », Geophysical Research Letters, vol. 40, no 15,‎ , p. 4098–4102 (ISSN 1944-8007, DOI 10.1002/grl.50733, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  12. (en) Sam J. Silva, Avelino F. Arellano et Helen M. Worden, « Toward anthropogenic combustion emission constraints from space-based analysis of urban CO2/CO sensitivity », Geophysical Research Letters, vol. 40, no 18,‎ , p. 4971–4976 (ISSN 1944-8007, DOI 10.1002/grl.50954, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  13. (en) J. Heymann, M. Reuter, M. Buchwitz et O. Schneising, « CO2 emission of Indonesian fires in 2015 estimated from satellite-derived atmospheric CO2 concentrations », Geophysical Research Letters, vol. 44, no 3,‎ , p. 1537–1544 (ISSN 1944-8007, DOI 10.1002/2016GL072042, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  14. Prabir Kumar Patra, David Crisp, Johannes W. Kaiser et Debra Wunch, « Orbiting carbon observatory (OCO-2) tracks increase of carbon release to the atmosphere during the 2014-2016 El Niño », Union américaine de géophysique (conférence),‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  15. (en) Junjie Liu, Kevin W. Bowman, David S. Schimel et Nicolas C. Parazoo, « Contrasting carbon cycle responses of the tropical continents to the 2015–2016 El Niño », Science, vol. 358, no 6360,‎ (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, PMID 29026011, DOI 10.1126/science.aam5690, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  16. (en) K. W. Bowman, J. Liu, A. A. Bloom et N. C. Parazoo, « Global and Brazilian Carbon Response to El Niño Modoki 2011–2010 », Earth and Space Science, vol. 4, no 10,‎ , p. 637–660 (ISSN 2333-5084, DOI 10.1002/2016EA000204, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  17. (en) Ray Nassar, Timothy G. Hill, Chris A. McLinden et Debra Wunch, « Quantifying CO2 Emissions From Individual Power Plants From Space », Geophysical Research Letters, vol. 44, no 19,‎ , p. 10,045–10,053 (ISSN 1944-8007, DOI 10.1002/2017GL074702, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  18. Debra Wunch, Geoffrey C. Toon, Jean-François L. Blavier et Rebecca A. Washenfelder, « The Total Carbon Column Observing Network », Philosophical Transactions of the Royal Society A: Mathematical, Physical and Engineering Sciences, vol. 369, no 1943,‎ , p. 2087–2112 (DOI 10.1098/rsta.2010.0240, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  19. (en) A. Butz, S. Guerlet, O. Hasekamp et D. Schepers, « Toward accurate CO2 and CH4 observations from GOSAT », Geophysical Research Letters, vol. 38, no 14,‎ (ISSN 1944-8007, DOI 10.1029/2011GL047888, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  20. (en) A. Chédin, S. Serrar, N. A. Scott et C. Crevoisier, « First global measurement of midtropospheric CO2 from NOAA polar satellites: Tropical zone », Journal of Geophysical Research: Atmospheres, vol. 108, no D18,‎ (ISSN 2156-2202, DOI 10.1029/2003JD003439, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  21. (en) Hirokazu Kobayashi, Akiro Shimota, Kayoko Kondo et Eisuke Okumura, « Development and evaluation of the interferometric monitor for greenhouse gases: a high-throughput Fourier-transform infrared radiometer for nadir Earth observation », Applied Optics, vol. 38, no 33,‎ , p. 6801–6807 (ISSN 2155-3165, DOI 10.1364/AO.38.006801, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  22. (en) « SCIAMACHY Data Products »
  23. (en) M. Buchwitz, R. de Beek, J. P. Burrows et H. Bovensmann, « Atmospheric methane and carbon dioxide from SCIAMACHY satellite data: initial comparison with chemistry and transport models », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 5, no 4,‎ , p. 941–962 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-5-941-2005, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  24. « GES DISC », sur disc.gsfc.nasa.gov (consulté le 8 août 2020)
  25. Edward T. Olsen, Moustafa T. Chahine, Luke L. Chen et Thomas S. Pagano, « Retrieval of mid-tropospheric CO2 directly from AIRS measurements », Algorithms and Technologies for Multispectral, Hyperspectral, and Ultraspectral Imagery XIV, International Society for Optics and Photonics, vol. 6966,‎ , p. 696613 (DOI 10.1117/12.777920, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  26. (en) M. T. Chahine, Luke Chen, Paul Dimotakis et Xun Jiang, « Satellite remote sounding of mid-tropospheric CO2 », Geophysical Research Letters, vol. 35, no 17,‎ (ISSN 1944-8007, DOI 10.1029/2008GL035022, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  27. (en-US) US Department of Commerce; NOAA; National Environmental Satellite Data and Information Service; Office of Satellite and Product Operations, « NOAA's Office of Satellite and Product Operations », sur www.ospo.noaa.gov (consulté le 8 août 2020)
  28. (en) G. Liuzzi, G. Masiello, C. Serio et S. Venafra, « Physical inversion of the full IASI spectra: Assessment of atmospheric parameters retrievals, consistency of spectroscopy and forward modelling », Journal of Quantitative Spectroscopy and Radiative Transfer, vol. 182,‎ , p. 128–157 (ISSN 0022-4073, DOI 10.1016/j.jqsrt.2016.05.022, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)
  29. (en) « GOSAT Projetc »
  30. (en) Akihiko Kuze, Hiroshi Suto, Masakatsu Nakajima et Takashi Hamazaki, « Thermal and near infrared sensor for carbon observation Fourier-transform spectrometer on the Greenhouse Gases Observing Satellite for greenhouse gases monitoring », Applied Optics, vol. 48, no 35,‎ , p. 6716–6733 (ISSN 2155-3165, DOI 10.1364/AO.48.006716, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  31. (en) Akihiko Kuze, Hiroshi Suto, Kei Shiomi et Shuji Kawakami, « Update on GOSAT TANSO-FTS performance, operations, and data products after more than 6 years in space », Atmospheric Measurement Techniques, vol. 9, no 6,‎ , p. 2445–2461 (ISSN 1867-1381, DOI https://doi.org/10.5194/amt-9-2445-2016, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  32. (en) « Overview of the Orbiting Carbon Observatory (OCO) Mishap Investigation Results for Public Release »
  33. (en) « OCO-2 dataset JPL NASA »
  34. (en) Annmarie Eldering, Chris W. O'Dell, Paul O. Wennberg et David Crisp, « The Orbiting Carbon Observatory-2: first 18 months of science data products », Atmospheric Measurement Techniques, vol. 10, no 2,‎ , p. 549–563 (ISSN 1867-1381, DOI https://doi.org/10.5194/amt-10-549-2017, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  35. (en-US) « Global Emissions Monitoring », sur GHGSat (consulté le 10 août 2020)
  36. « Data Availability », sur satellite.nsmc.org.cn (consulté le 10 août 2020)
  37. (en) Yi Liu, DongXu Yang et ZhaoNan Cai, « A retrieval algorithm for TanSat XCO2 observation: Retrieval experiments using GOSAT data », Chinese Science Bulletin, vol. 58, no 13,‎ , p. 1520–1523 (ISSN 1861-9541, DOI 10.1007/s11434-013-5680-y, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  38. « China Launches Satellite to Monitor Global Carbon Emissions----Chinese Academy of Sciences », sur english.cas.cn (consulté le 10 août 2020)
  39. (en-US) Stephen Clark, « Chinese weather satellite launched into polar orbit – Spaceflight Now » (consulté le 10 août 2020)
  40. (en) « WMO-OSCAR Satellite FY-3D »
  41. (en) « China successfully launched FY-3D polar orbiting meteorological satellite »
  42. (en) « Long March 4C lofts Gaofen-5 », sur nasaspaceflight.com
  43. (en) « Mission overview GaoFen-5 »
  44. (en) « CO2 Monitoring from Space: TanSat and GF-5/GMI Mission Status »
  45. (en) « Launch Results of the H-IIA F40 Encapsulating GOSAT-2 and KhalifaSat »
  46. « GOSAT-2 Product Archive »
  47. (en) « The Status of NIES GOSAT-2 Peoject and NIES Satellite Observation Center »
  48. « SpaceX Dragon Heads to Space Station with NASA Science, Cargo »
  49. (en) « GES-DISC OCO-3 dataset »
  50. (en) « OCO-3 Science and Status for CEOS »
  51. « An introduction to MicroCarb, first European program for CO2 monitoring. »
  52. (en) I. N. Polonsky, D. M. O'Brien, J. B. Kumer et C. W. O'Dell, « Performance of a geostationary mission, geoCARB, to measure CO2, CH4 and CO column-averaged concentrations », Atmospheric Measurement Techniques, vol. 7, no 4,‎ , p. 959–981 (ISSN 1867-1381, DOI https://doi.org/10.5194/amt-7-959-2014, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  53. « The GeoCarb mission »
  54. « NASA-SABER Fact Sheet »
  55. « ACE Atmospheric Chemistry Experiment »
  56. « AIM Astronomy of Ice in the Mesosphere - SOFIE Solar Occulation for Ice Experiment »
  57. (en) J. S. Wang, S. R. Kawa, J. Eluszkiewicz et D. F. Baker, « A regional CO2 observing system simulation experiment for the ASCENDS satellite mission », Atmospheric Chemistry and Physics, vol. 14, no 23,‎ , p. 12897–12914 (ISSN 1680-7316, DOI https://doi.org/10.5194/acp-14-12897-2014, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  58. Richard Key, Stanley Sander, Annmarie Eldering et David Rider, « The Geostationary Fourier Transform Spectrometer », 2012 IEEE Aerospace Conference,‎ , p. 1–16 (DOI 10.1109/AERO.2012.6187164, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  59. (en-US) « AIM-North – The Atmospheric Imaging Mission for Northern regions » (consulté le 10 août 2020)
  60. Ray Nassar, Chris McLinden, Christopher E. Sioris et C. T. McElroy, « The Atmospheric Imaging Mission for Northern Regions: AIM-North », Canadian Journal of Remote Sensing, vol. 45, nos 3-4,‎ , p. 423–442 (ISSN 0703-8992, DOI 10.1080/07038992.2019.1643707, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)
  61. (en) H. Bovensmann, M. Buchwitz, J. P. Burrows et M. Reuter, « A remote sensing technique for global monitoring of power plant CO2 emissions from space and related applications », Atmospheric Measurement Techniques, vol. 3, no 4,‎ , p. 781–811 (ISSN 1867-1381, DOI https://doi.org/10.5194/amt-3-781-2010, lire en ligne, consulté le 10 août 2020)