Ouvrir le menu principal

Messy

commune française du département de Seine-et-Marne
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Messi et Messie.

Messy
Messy
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Claye-Souilly
Intercommunalité Communauté de communes Plaines et Monts de France
Maire
Mandat
Jean-Lou Szyszka
2014-2020
Code postal 77410
Code commune 77292
Démographie
Gentilé Messiens
Population
municipale
1 149 hab. (2016 en augmentation de 4,74 % par rapport à 2011)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 02″ nord, 2° 42′ 01″ est
Altitude Min. 49 m
Max. 98 m
Superficie 10,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Messy

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Messy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Messy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Messy
Liens
Site web messy.fr

Messy est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Messien(ne)s[1].

GéographieModifier

SituationModifier

Le village se situe dans la petite région naturelle de la Goële, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Paris.

Elle est traversée au sud par la ligne à grande vitesse Interconnexion Est, où se situe son raccordement à la LGV Est européenne.

La commune est un terroir rural, majoritairement consacré à la grande culture céréalière.

Communes limitrophes de Messy
Compans Saint-Mesmes
Gressy   Charny
Claye-Souilly

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de six cours d'eau :

  • la rivière Beuvronne, longue de 23,9 km[2], affluent en rive droite de la Marne, qui marque la limite ouest de la commune, ainsi que :
    • un bras de la Beuvronne de 1 km[3] ;
    • un bras de la Beuvronne de 0,3 km[4] ;
    • un bras de la Beuvronne de 0,5 km[5] ;
  • le Canal de l'Ourcq ;
  • le ru du gué, long de 1,6 km[6], affluent de la Beuvronne.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 5,64 km[7].

Voies de communication et transportsModifier

TransportsModifier

La commune est desservie par la ligne d’autobus No 19 (Claye-SouillyCharny) du réseau Trans Val de France.

UrbanismeModifier

Occupation des solsModifier

Le territoire de la commune se compose de 90,8 % de terres arables, 5,2 % de forêts, 3,7 % de zones urbanisées et 0,5 % de zones industrielles commercialisées et réseaux de communication[7].

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

La commune compte 49 lieux-dits administratifs répertoriés[8].

LogementModifier

En 2014, le nombre total de logements dans la commune était de 467 (dont 76,5 % de maisons et 23,5 % d'appartements).

Parmi ces logements, 90,4 % étaient des résidences principales, 1,5 % des résidences secondaires et 8,1 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 68,3 % contre 30,7 % de locataires[9].

La part de logements HLM loués vides (logements sociaux) était de 0,2 %[Note 1].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes « In villa que dicitur Masciacus in pago Meldico » en 775[10] ; « Villa in loco nuncupante Masciago que ponitur in pago Meldico » en 820[11] ; Masciacum en 832[12] ; Messiacum en 1231[13] ; Messiz en 1260[14] ; Missessiacum en 1261[15] ; Maissy emprès Sainct Denys en France en 1265[16] ; Messi en 1274[17] ; Maissy en 1353[18] ; Messy en France en 1546[19] ; Messy lez Cloye en 1549[20] ; Messy en France près Claye en 1579[21] ; Messie en 1778[22].

Du latin messis, récolte des produits de la terre. Messia était, chez les Romains, la déesse des moissons[23].

HistoireModifier

Messy existe, vraisemblablement depuis le VIIIe siècle. Le village est mentionné à cette époque sous le nom de "Masciacus". Messy fait partie du diocèse de Meaux, son église est rattachée à la collation de l'évêque de Meaux.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Élections nationalesModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 1995 Michel Cheverry    
mars 1995 2001 Olivier Proffit    
2001 2008 Annie-Claude Pujol    
2008 septembre 2012 Danièle Bouquin    
septembre 2012 mars 2014 Christian Ostrowski    
mars 2014 En cours Jean-Lou Szyszka[25]    

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[26]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[27].

En 2016, la commune comptait 1 149 habitants[Note 2], en augmentation de 4,74 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
626597592571540518476516512
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
500471468423465458477494476
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
479481515494525511530502515
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
5134756087207878961 0581 0811 104
2013 2016 - - - - - - -
1 1131 149-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[28] puis Insee à partir de 2006[29].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

  • Fête patronale tous les ans : Saint-Pierre, le dimanche précédant le 29 juin.

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.
L'économie du village, est principalement agricole. Le secteur tertiaire y est représenté en minorité. Le village dispose d'un commerce de proximité, d'un complexe d'hébergement comprenant un service de restauration, d'un restaurant, d'artisans, et d'un garage automobile. Auparavant, un bureau de tabac, ainsi qu'une boulangerie furent ouverts à Messy.

Revenus de la population et fiscalitéModifier

Le nombre de ménages fiscaux en 2014 était de 423 représentant 1 117 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 26 513 €[9].

Culture locale et patrimoineModifier

 
Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Lieux et monumentsModifier

  • Église romane Saint-Pierre-et-Saint-Paul avec un chœur du XIIe siècle, actuellement fermée. Campagne de levée de fonds lancée en 2005 pour financer la restauration de l'église.
  • Château de la Dimeresse (XIXe siècle).
  • Moulin de Moulignon (XVIIIe siècle).

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Voir la Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU).
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. http://www.habitants.fr/habitants_messy_77292.html
  2. Sandre, « La Beuvronne »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - bras de la Beuvronne (F6613001) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - bras de la Beuvronne (F6613101) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - bras de la Beuvronne (F6613501) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru du gué (F6613000) »
  7. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 25 août 2018
  8. Site territoires-fr.fr consulté le 8 juin 2018 sous le code commune 77292
  9. a et b Statistiques officielles de l'INSEE.
  10. Archives nationales, K 6, n° 4.
  11. Archives nationales, K 8, n° 6.
  12. Tardif, Cartons des rois, p. 85.
  13. Cartulaire du chapitre de Meaux, t. III, p. 174.
  14. Archives nationales, S 205, n° 9.
  15. Cartulaire de N.-D. de Paris, II, 212.
  16. Longnon, I, p. 234.
  17. Cartulaire de N.-D. de Paris, II, 349.
  18. Archives nationales, S 205, n° 13.
  19. Archives nationales, S 205.
  20. Terrier de Claye, fol. 15 v°.
  21. Archives nationales, Y 120, fol. 226.
  22. Archives nationales, Q1 1414.
  23. Paul Bailly, 1989, Toponymie en Seine-et-Marne, (ISBN 2402033592).
  24. Résultats de l’élection présidentielle 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur
  25. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en janvier 2019).
  26. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  27. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  29. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  30. « Léa François revient tourner sur ses terres », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2018) :

    « Léa François, qui a grandi à Messy, est quant à elle « ravie de tourner dans un décor qu'elle connaît bien » »