Meschack Elia

footballeur congolais (RDC)

Meschack Elia
Image illustrative de l’article Meschack Elia
Meschack Elia en 2016
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse BSC Young Boys
Numéro 15
Biographie
Nom Lina Meschak Elia
Nationalité Drapeau : République démocratique du Congo Congolais (RDC)
Naissance (25 ans)
Kinshasa (RDC)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 2015-
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2015-2016Drapeau : République démocratique du Congo CS Don Bosco
2016-2019 Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe093 0(21)
2020- Drapeau : Suisse BSC Young Boys068 0(16)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2016-Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo 022 0(6)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 14 septembre 2021

Meschack Elia, né le à Kinshasa, est un footballeur international congolais (RDC). Il joue au poste d'attaquant dans le club suisse du BSC Young Boys.

Meschack Elia lors d'une campagne de la MONUSCO contre le recrutement d'enfants soldats.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Meschack Elia est natif de la commune de la N’Sele à Kinshasa. Il commence très tôt à jouer au ballon comme la plupart des jeunes de son quartier avant d’être découvert par Alain le Jeune, président du centre d'initiation des enfants congolais au football « CIECF ».

En 2012, il prend part au Tournoi Airtel Jeunes talents où son équipe participe à la phase finale au Kenya. Il joue successivement chez les Anges Verts et au Jogarry.

En , il rejoint le CS Don Bosco et connaît une progression fulgurante.

Encore inconnu du grand public, Meschack Elia se fait remarquer lors du CHAN Rwanda 2016, dans lequel il devient un élément majeur de sélection et prouve tout son talent.

En 2016, il signe au Tout Puissant Mazembe pour 5 ans, il joue son premier match avec le T.P Mazembe le , lors de la Supercoupe de la CAF en remplaçant Roger Assalé à la 67e minute de jeu.

Après le CHAN 2016, Meschack est courtisé et décroche même un test en Turquie. Pendant l'été 2016, il fait un test à Bursaspor, l'ancien club de Cédric Bakambu, sans parvenir à un accord. Il a aussi eu des négociations sérieuses avec le FC Porto qui furent non concluantes, et il enchaîne avec le Standard de Liège. Il retourna donc à Mazembe en .

En , l'ailier congolais aurait d'ailleurs dû recevoir une proposition de contrat après trois semaines de test, mais l'international serait sur le point de poser un lapin au Royal Sporting Club Anderlecht. Selon Het Nieuwsbald, la direction anderlechtoise suppose qu'il est actuellement en Suisse en train de négocier avec les BSC Young Boys de Berne, alors que son agent affirme les contrats signés avec le TP Mazembe sont illégaux et que, par conséquent, Elia Meschack est libre de s'engager avec n'importe quel club. Un dossier qui pourrait se régler devant les tribunaux. Le 18/02/2020 il s'engage avec les Young Boys le montant du transfert reste inconnu, il dispute son premièr match officiel avec les Young Boys le 23/02/2020, de la même année, lors de leurs déplacements a St Gallen, il est remplaçant à la 83ème minutes score final 3-3. Il marque son premier but avec les Young Boys le 27/06/2020 à la 90ème minutes contre Neuchâtel Xamax dont il dispute toute la rencontre, le 01/10/2020 il dispute la qualification de l'Uefa Europa league contre le KF Tiranauk club Albanais les Young Boys rapporte la rencontre sur un score de 3-0. Il marque son premier but en Europa League le 18/02/2021 contre Bayer 04 Leverkusen ils remportent le match par un score de 4-3.

Carrière en sélectionModifier

Il participe avec la sélection congolaise au Championnat d'Afrique des nations 2016 organisé au Rwanda, compétition lors de laquelle il se fait remarquer par sa vitesse et ses dribles.

Il marque son premier lors de la première journée du championnat contre l'Éthiopie, à la 57e minute de jeu, à la réception d'un centre d'Héritier Luvumbu pour une victoire (2-0)[2]. Lors de la deuxième journée contre l'équipe d'Angola, il marque le deuxièmre but de son équipe à la 18e minute, avant de faire une passe décisive à Merveille Bope pour une victoire 4-2[3]. Il est élu homme du match à l'issue de la rencontre.

En finale de la compétition contre le Mali, il ouvre le score sur une déviation de la tête de Jonathan Bolingi. Il marque un deuxième but sur une passe de Yannick Bangala : il dribble le gardien malien Dyigui Diarra avant de marquer dans le but vide. Le match se termine sur une nette victoire (3-0) en faveur des joueurs congolais[4]. Il est une nouvelle fois élu homme du match.

Il termine meilleur buteur de la compétition avec quatre buts et se voit également élu meilleur joueur de la compétition.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier