Merten de Keyser

Merten de Keyser
Biographie
Décès
Activités

Martin ou Merten de Keyser, aussi connu sous les noms de Martin Lempereur, Martinus Caesar, et Martyne Emperowr, né en France, mort à Anvers en 1536, est un imprimeur français.

BiographieModifier

On ne sait pas grand-chose sur sa vie, sinon qu'il se marie à Paris avec Françoise La Rouge, fille de l'imprimeur Guillaume Le Rouge[1], dont il reprend l'atelier en 1517.

En 1525, il doit s'exiler à Anvers après qu'une série d'interdits aient été promulgués contre les traductions en langue vulgaire des écrits sacrés. Là, on lui doit la publication d'ouvrages de Jacques Lefèvre d'Étaples dont sa traduction de la première bible en français. Il imprime également un grand nombre d'ouvrages en latin (sous le nom Martinus Caesar), en flamand (i.e. : Merten de Keyser) et en anglais (i.e. : Martyne Emperowr). Sous ses presses paraissent pour la première fois une version complète de l'Ancien Testament en langue anglaise, ainsi que les premiers ouvrages du réformateur William Tyndale qui sera d'ailleurs exécuté à Vilvoorde en 1536, l'année de la mort de Merten. Sa veuve continue de s'occuper des presses quelques années.

BibliographieModifier

  • D. M. Loades, « Le livre et la Réforme anglaise avant 1558 », in Jean-François Gilmont (dir.), La Réforme et le livre. L'Europe de l'imprimé 1517 - v.1570, Paris, Cerf-Histoire, 1990, p. 293, (ISBN 2-204-04130-0).

NotesModifier

  1. On connaît quelques livres imprimés par lui, d'une part avec Jean Barbier à Paris en 1509, mais aussi à Troyes (1491) et Chablis (1489). Il serait originaire du centre de la France et appartiendrait à une lignée d'artisans liés aux métiers du livre selon H. Monceaux, Les Le Rouge, de Chablis, calligraphes et miniaturistes, graveurs et imprimeurs, t. II, 1896, p. 30 et 149.