Ouvrir le menu principal

Merck Biopharma

(Redirigé depuis Merck Serono)

Merck Biopharma
logo de Merck Biopharma
Logo de Merck Biopharma

Création 2007
Dates clés 2015 : restructuration et changement de nom en Merck Biopharma
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan S'engager pour la science, s'engager pour la vie
Siège social Frankfurter Straße 250, 64293 Darmstadt
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Actionnaires Merck KGaAVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Biotechnologie, biochimie
Société mère Merck KGaA
Filiales EMD Serono (d) et Merck Serono (Italy) (d)
Effectif 17 000 employés
Site web biopharma.merckgroup.com

Chiffre d'affaires 6 Mrd € (2013)

Merck Biopharma (Merck Serono jusqu'en 2015) est la filiale pharmaceutique du groupe allemand Merck KGaA.

HistoireModifier

Cette division a été créée le , à la suite de l'intégration des activités de Serono à celles de l'ancienne division Merck Ethicals. Elle est la division la plus importante du groupe allemand Merck KGaA. Merck Serono avait son siège basé à Genève en Suisse. En 2012, Le groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA a décidé de fermer le siège de sa division Merck Serono à Genève. En 2015, à la suite de la restructuration complète du groupe Merck KGaA, Merck Serono change de nom et devient Merck Biopharma. Cependant, la commercialisation aux États-Unis et au Canada reste sous le nom de EMD Serono[1]. Cette filiale est présente dans 150 pays et emploie 17 000 personnes.

Recherche et développementModifier

Merck Biopharma consacre plus de 20 % de son chiffre d'affaires total à la recherche et au développement de nouveaux traitements, soit un investissement de plus d'un milliard d'euros par an. Ses structures dédiées à la recherche et au développement emploient 2500 professionnels répartis dans le monde sur trois plates-formes principales : Darmstadt, Boston et Pékin.

Merck Biopharma en FranceModifier

En France, Merck Biopharma commercialise des médicaments dans les domaines de l'oncologie, de la neurologie, de la fertilité, de l'endocrinologie, des maladies cardiométaboliques, de la gynécologie, de la dermatologie de l'alcoologie et des produits d'urgence sur prescription médicale.

Une partie de la production est fabriquée en France. La production chimique est réalisée dans les laboratoires de Calais et de Meyzieu, et la production pharmaceutique à Semoy. Le siège social français se situe 37 rue Saint Romain dans le 8e arrondissement de Lyon[2].

ControversesModifier

Le Levothyrox, dont la formule pour la France (la formule est restée la même en Italie par exemple) a été changée en 2017, a suscité chez un grand nombre de personnes des effets secondaires très invalidants[3], plusieurs plaintes ont été déposées[4]. Semblant se protéger par le secret professionnel, le laboratoire s'est refusé à toute vérification et remise en question de cette nouvelle formule[5]

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier