Mercedes-Benz Bionic

Mercedes-Benz Bionic
Mercedes-Benz Bionic
Concept-car Mercedes-Benz Bionic

Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 2005
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel 4-cylindres 1,9 L turbocompressé à injection directe
Puissance maximale 138 ch
Couple maximal 300 Nm
Transmission Transmission automatique CVT avec vitesses virtuelles (Autotronic)
Poids et performances
Poids à vide 1 100 kg
Vitesse maximale environ 190 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en environ 8 s
Consommation mixte environ 3,4 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline trois-portes
Coefficient de traînée 0,19
Dimensions
Longueur 4 242 mm
Largeur 1 816 mm
Hauteur 1 595 mm
Empattement 2 565 mm

La Mercedes-Benz Bionic était un concept car créé par DaimlerChrysler AG, du groupe Mercedes. Il a été présenté pour la première fois en 2005 lors du DaimlerChrysler Innovation Symposium à Washington, D.C.. Grâce à la conception de sa carrosserie fortement inspirée d’une espèce de poisson appelé « poisson coffre jaune »[1], combinée à une technologie de réduction catalytique sélective, Mercedes annonce une réduction de 80 % des émissions d'oxydes d'azote.

Moteur et performanceModifier

La Bionic est propulsée par un moteur Diesel à injection directe développant 103 kW (soit 138 ch)[2]. Mercedes annonce un couple maxi de 300 Nm vers 1 600 tr/min, une consommation de carburant d’environ 3,4 L aux 100 km, une accélération de 0 à 60 km/h en environ 8 secondes, et une vitesse de pointe d’environ 190 km/h.

DesignModifier

 
Comparaison avec un demi-corps profilé au Cx de 0,12.
 
L'Ostracion cubicus ou « poisson coffre jaune ».

Le design extérieur de la Bionic est fortement inspiré du poisson coffre jaune (Ostracion cubicus), un poisson marin qui vit dans les récifs coralliens. Mercedes-Benz a choisi ce poisson du fait du coefficient de traînée supposément faible de la forme de son corps et de la rigidité de son exosquelette. Cela explique le dessin inhabituel de la voiture. D’autres parties du design s’expliquent par le choix de recouvrir partiellement de plastique les roues arrière d’en faire un véhicule léger. Mercedes-Benz annonce un coefficient de traînée de seulement 0,19[3]. À titre de comparaison, la voiture de série avec le Cx le plus faible fut la General Motors EV1, avec un Cx de 0,195. Si la Bionic disposait d’un volume intérieur beaucoup plus important que la EV1, la plus grande surface frontale de la Bionic faisait de l'EV1 un véhicule globalement plus aérodynamique, la traînée étant le produit de la surface frontale et du coefficient de traînée.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « "Bionic" Car Fueled by Fishy Ideas » [archive du ], National Geographic, (consulté le 18 octobre 2013).
  2. (en) Adrian Padeanu, « 2005 Mercedes Bionic: Concept We Forgot », Motor1.com, .
  3. (en) Matthew Phenix, « Mercedes' fish-inspired car », CNN, (consulté le 5 mars 2020).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier