Ouvrir le menu principal

Mer de Weddell

partie de l'Océan Antarctique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weddell.

Mer de Weddell
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Géographie physique
Type Mer bordière
Localisation Océan Austral
Coordonnées 72° sud, 41° ouest
Superficie 2 800 000 km2

Géolocalisation sur la carte : océan Austral

(Voir situation sur carte : océan Austral)
Mer de Weddell

La mer de Weddell (en anglais : Weddell Sea) est une partie de l'océan austral qui couvre environ 2,8 millions de km2.

La mer tire son nom du marin anglais James Weddell qui la découvrit en 1823. L'écossais William S. Bruce l'explora presque entièrement entre 1902 et 1904.

La majeure partie de la mer est glacée en permanence, couverte d'abord par la barrière de Filchner, puis par la banquise, jusqu'à l'île de l'Éléphant (proche des îles Shetland du Sud, à l'extrémité de la péninsule Antarctique).

La mer de Weddell est la deuxième source de la circulation thermohaline.

C'est dans cette mer que le bateau d'Ernest Shackleton, l'Endurance, est resté prisonnier des glaces.

La colonie de Halley, située dans la mer de Weddell, est habituellement la deuxième plus importante colonie de manchots empereurs au monde, avec jusqu’à 25.000 couples venant se reproduire chaque année. Pourtant, en 2016, 2017 et 2018, presque tous les poussins sont morts en raison de la fonte de leur habitat, en conséquence du réchauffement climatique[1].

L'île de l'Éléphant, gravure de Voyage au pôle sud et dans l'Océanie (expédition de Dumont d'Urville).

Sommaire

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sources et bibliographieModifier

  • (en) Thomas R. Henry, The White Continent : The Story of Antarctica, New York Sloane,
  • (en) Michael Smith, Sir James Wordie, Polar Crusader : Exploring the Arctic and Antarctic, Birlinn, (ISBN 978-1-84158-292-4, lire en ligne)