Ouvrir le menu principal

Menhirs d'Époigny

menhir de Couches, France

Menhirs d'Époigny
ou de La Pièce des Tourteaux
Image illustrative de l’article Menhirs d'Époigny
Les quatre grands menhirs d'Époigny
Présentation
Chronologie Au moins antérieur au Bronze final (artéfact), néolithique ?
Type menhirs, alignement mégalithique ?
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Visite dans une prairie clôturée
Caractéristiques
Matériaux Pierres de granite
Décor gravures estompées à la surface
Mobilier urne, flèche, silex, tessons
Géographie
Coordonnées 46° 52′ 35″ nord, 4° 32′ 04″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Commune Couches

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Menhirs d'Époigny ou de La Pièce des Tourteaux

Les menhirs d'Époigny sont un groupe de menhirs situés sur le territoire de la commune de Couches, en Saône-et-Loire.

Sommaire

Histoire et descriptionModifier

Dressés probablement à l'époque néolithique, il y a environ 5 000 ans, sur la ligne de partage des eaux de la Saône et de la Loire, ils ont été relevés de 1984 à 1990 à proximité immédiate de l'emplacement de leur découverte. Le plus grand mesure 7,35 mètres de haut et son poids est estimé entre 20 et 30 tonnes. Il s'agit du plus important ensemble mégalithique de Bourgogne. Actuellement, on peut voir en fait quatre grands menhirs debout, plus un cinquième plus petit à l'écart (il avait été réutilisé entretemps pour la construction d'un pont), et deux pierres couchées, dont une brisée.

Certaines de ces pierres portaient originellement des gravures, difficilement visibles aujourd'hui.

Ce site aurait été fréquenté pendant une longue période ; les Gaulois l'auraient par la suite consacré à Épona, déesse des cavaliers.

Quelques vestiges (silex, céramique, urne funéraire) ont été retrouvés sur place.

Ces monuments sont aujourd'hui situés dans une prairie clôturée (lieu dit La Pièce aux Tourteaux, à Époigny), à proximité de la route D225 en direction de Drevin.

ComplémentsModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Paul Thévenot, « Bourgogne [: Couches] », dans Gallia préhistoire, 28-2, Paris, CNRS éd., 1985, p. 188-189 (en ligne).
  • Louis Lagrost, « Que reste-t-il des menhirs d'Époigny ? », dans Revue périodique de vulgarisation des sciences naturelles et préhistoriques de la Physiophile, 59, Montceau-les-mines, La Physiophile, décembre 1960, p. 2-7 (OCLC 231764774).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier