Melz-sur-Seine

commune française du département de Seine-et-Marne

Melz-sur-Seine
Melz-sur-Seine
Ecluse de Melz-sur-Seine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Intercommunalité Communauté de communes du Provinois
Maire
Mandat
Jean-Pierre Rocipon
2020-2026
Code postal 77171
Code commune 77289
Démographie
Population
municipale
352 hab. (2017 en diminution de 4,09 % par rapport à 2012)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 53″ nord, 3° 25′ 05″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 172 m
Superficie 18,50 km2
Élections
Départementales Canton de Provins
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine

Melz-sur-Seine est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Melziens.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune est située à environ 12,3 kilomètres au sud-est de Provins [1].

Communes limitrophesModifier

  Sourdun Le Mériot (Aube)  
N La Motte-Tilly (Aube)
O    Melz-sur-Seine    E
S
Hermé Villiers-sur-Seine Courceroy (Aube)

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de onze cours d'eau référencés :

  • le canal de Beaulieu, long de 9,11 km [2], qui conflue avec la Seine ;
  • le Resson, long de 23,71 km[3], affluent de la Seine, ainsi que :
    • un bras de la Vieille Seine 0,59 km[4] ;
  • la Grande Noue d’Hermé, longue de 21,61 km[5], affluent du ruisseau des Méances ;
    • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 2,21 km[6], et ;
      • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 0,19 km[7], et ;
    • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 0,41 km[8], et ;
    • un bras de la Vieille Seine, 1,18 km[9], et ;
    • un bras du Resson 0,57 km[10], qui confluent avec la Grande Noue d'Hermé ;
    • le cours d'Eau 01 de la Commune de Melz-sur-Seine, 0,67 km[11], et ;
    • le cours d'Eau 01 de la Motte Givaux, 2,18 km[12], affluents de la Grande Noue d'Hermé.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 13,73 km[13].

ClimatModifier

Melz-sur-Seine, comme tout le département, connaît un régime climatique tempéré, de type atlantique.

UrbanismeModifier

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

La commune compte 173 lieux-dits administratifs[Note 1] répertoriés[14].

Occupation des solsModifier

En 2018[15], le territoire de la commune se répartit[Note 2] en 51,8 % de terres arables 44,2 % de forêts, 1,8 % de zones urbanisées, 1,6 % de prairies et 0,6 % d’eaux continentales[Note 3],[13],[16].

LogementModifier

En 2017, le nombre total de logements dans la commune était de 190 dont 97,9 % de maisons (maisons de ville, corps de ferme, pavillons, etc.) et 1,6 % d'appartements[Note 4].

Parmi ces logements, 77,5 % étaient des résidences principales, 11 % des résidences secondaires et 11,5 % des logements vacants.

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s'élevait à 88,4 % contre 9,6 % de locataires et 2,1 % logés gratuitement [17].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Maiel en 1190[18] ; Maellum en 1198[19] ; Mael en 1229[20] ; Mahel vers 1240[21] ; Meel en 1277[22] ; Mael in castellania Pruvinensi en 1296[23] ; Maellum en 1296[24] ; Meel en 1298[24] ; Nemus de Mael au XIIIe siècle[25] ; Meellum en 1357[26] ; Mellum supra Sequanam au XIVe siècle (Obit. H.-D. Provins) ; Meel sur Seyne en 1587 (Arr.-ban Provins) ; Mel sur Seyne en 1594[23] ; Meelz sur Seine en 1607[27] ; Melz sur Seine en 1673[28] ; Mesle sur Seine en 1691[29] ; Mele 1692 (Carte de Sanson) ; Mels en 1720 (Saugrain) ; Melz en 1748[30] ; Mesles en 1782[31] ; Melz en l'an IX[32]»[33]

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
27 octobre 1876 12 février 1884 Etienne Boisaubert   Cultivateur
mars 2008   Patrice Boudignat   Agriculteur
mars 2001   Claude Delagneau    
1977   Claude Delagneau    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[34]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[35].

En 2017, la commune comptait 352 habitants[Note 5], en diminution de 4,09 % par rapport à 2012 (Seine-et-Marne : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
493642647646701702683680692
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
639635590554519515489459421
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
411408412312314309261275278
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
254214193247278339370375379
2013 2017 - - - - - - -
363352-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[36] puis Insee à partir de 2006[37].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

En 2017, le nombre de ménages fiscaux de la commune était de 144, représentant 364 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 22 470 euros[38].

Personnalités liées à la communeModifier

Lieux et monumentsModifier

ÉvénementsModifier

CultureModifier

SportsModifier

Depuis 2013 L'association "Trail Endurance Aventures Multisports 77" ou TEAM 77 , fait découvrir le secteur par le biais d'activités multisports tels que le VTT , la course à pied et la randonnée http://ze-team77.blogspot.fr/

JumelagesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d’habitations , un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  2. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n’est pas toujours égale à 100 %.
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. « Localisation de Melz-sur-Seine » sur Géoportail (consulté le 12 août 2019).
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Canal de Derivation de Beaulieu a Villiers-sur-Seine (F21-4002) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Resson (F2150600) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Vieille Seine (F2155001) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Grande Noue Hermé (F2228000) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225001) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225201) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225501) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Vieille Seine (F2--0301) »
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - bras du Resson (F2--0321) »
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Commune de Melz-sur-Seine (F2228100) »
  12. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Motte Givaux (F2228400) »
  13. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 13 août 2019
  14. Site territoires-fr.fr consulté le 18 décembre 2019 sous le code commune 77289.
  15. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  16. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  17. Statistiques officielles de l‘INSEE, section Logement consulté le 11 septembre 2020 2020
  18. Arch. hosp. Provins, B 1, n° 6.
  19. Arch. hosp. Provins, Petit cart. de l'Hôtel-Dieu, fol. 68.
  20. Cartulaire des Templiers de Provins, n° 119.
  21. Longnon, I, 137.
  22. Bibl. nat., ms. fr. 8592, fol. 122 v°.
  23. a et b Archives nationales, S 5165.
  24. a et b Archives nationales, S 5179.
  25. Obit. prov. Sens, I, p. 960.
  26. Archives de l'Yonne, G 378.
  27. Archives nationales, S 4900.
  28. Archives de la Seine-et-Marne, B 189, n° 32.
  29. Archives de la Seine-et-Marne, B 193, fol. 2.
  30. Archives nationales, S 300.
  31. Almanach de Sens, p. 24.
  32. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 359.
  33. Paul Bailly, 1989, Toponymie en Seine-et-Marne, (ISBN 2402033592).
  34. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  35. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  36. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  37. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  38. Statistiques officielles de l‘INSEE, section Revenus et pauvreté des ménages, consulté le 11 septembre 2020