Mechanical Animals

album de Marilyn Manson
Mechanical Animals
Description de cette image, également commentée ci-après
Marilyn Manson dans son look Mechanical Animals
Album de Marilyn Manson
Sortie
Enregistré The White Room, Westlake and Conway Studios
Durée 62:30
Genre Glam rock[1], metal alternatif, metal industriel
Format CD, vinyle, K7 audio[2]
Producteur Michael Beinhorn, Marilyn Manson, Sean Beavan
Label Nothing Records
Critique

Albums de Marilyn Manson

Mechanical Animals est le troisième album studio du groupe Marilyn Manson (à l'occasion rebaptisé Omega and the Mechanical Animals) sorti le sous le label Nothing Records. Musicalement, l'album est plus mélodique que les précédents et est influencé par le glam rock des années 1970.

L'album s'est très bien vendu après sa sortie, malgré la controverse, il se vendit presque aussi bien qu'Antichrist Superstar. C'est le premier album de Marilyn Manson à atteindre la première place des ventes dans la semaine suivant la sortie.

Comme son prédécesseur, Mechanical Animals est un album concept. Il forme avec Antichrist Superstar et Holy Wood (In The Shadow of the Valley Of Death) une trilogie inversée.

Quatre singles en sont sortis : The Dope Show, I Don't Like the Drugs (But the Drugs Like Me), Rock is Dead et Coma White.

ConceptModifier

Contrairement à l'album Antichrist Superstar, Mechanical Animals est sur le plan esthétique, beaucoup moins sombre. En ce qui concerne l'image et la musique, Mechanical Animals est inspiré par le glam rock à la David Bowie (Manson a souvent cité Bowie comme l'une de ses plus grandes influences).

Musicalement, beaucoup de chansons ont des mélodies beaucoup plus légères que celles sur Antichrist Superstar et sont beaucoup moins acoustiquement abrasives.

Dans l'album, Manson incarne deux personnages :

  • Le premier : Oméga. Rockeur glam extraterrestre, androgyne et toxicomane, qui à l'instar de David Bowie dans The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, il se retrouve sur la Terre, est capturé, placé dans un groupe appelé The Mechanical Animals et transformée en une star du rock, un produit. Il est devenu insensible au monde, soit perdu ou loin dans l'espace ou alors des collines d'Hollywood, par l'usage excessif de drogues comme mécanisme d'adaptation de sa vie comme produit de ses maîtres d'entreprise.
  • Le second : Alpha. Alpha est basé sur Marilyn Manson et ses expériences autour de la conclusion de l'ère et de la tournée Antichrist Superstar. Agissant comme le reflet d'Omega. Il se rend compte que ses émotions ne sont que le retour des faits et gestes d'Oméga. Vulnérable, il essaie de réapprendre à les utiliser correctement, il se désespère du peu d'autres personnes qui ressentent des émotions, en observant qu'ils sont des « animaux mécaniques » (mechanical animals).

Les deux cherchent à revenir dans le monde - la recherche parmi les animaux mécaniques de la chose dont ils ont besoin pour ne faire qu'un. Ils appellent ça Coma White, ne sachant pas si elle est réelle ou simplement une hallucination induite des drogues. Par la suite, sept des quatorze chansons sont du point de vue, lyriquement et musicalement, d'Omega et son groupe fictif, The Mechanical Animals, tandis que les sept autres par Alpha (Marilyn Manson). Les chansons d'Omega sont généralement les plus nihilistes et superficielles des textes, tels que The Dope Show, User Friendly et New Model n ° 15.

Dans une interview en 1998, Manson a lui-même lié l'album à des travaux antérieurs du groupe, en disant : « Dans Antichrist Superstar je me comparais à la chute de Lucifer du ciel ... Le nouvel album est plus sur ce qui arrive quand je tombe sur la Terre et d'essayer de m'ajuster en tant qu'être humain. »[réf. nécessaire] (« Je suis juste un échantillon d'une âme faite pour ressembler à un être humain », dans I Don't Like The Drugs (But the Drugs Like Me).

Après la sortie de Holy Wood (In The Shadow Of The Valley of the Death), il s'entend que l'écoute correcte serait Holy Wood, Mechanical Animals, et enfin Antichrist Superstar (par ordre chronologique inverse de leurs rejets réels), car si Antichrist Superstar et Mechanical Animals était logique que des albums concept individuel sur leurs propres, il y avait une histoire qui se cache sur-voûte en cours d'exécution à travers les trois versions[pas clair].

AlbumModifier

La controversée couverture de l'album a remporté un succès critique et de nombreux prix. La photo est le fruit du travail de Joseph Cultice, le photographe de longue date de Manson. Contrairement à la rumeur populaire sur Internet, le leader du groupe, Manson, n'a pas subi de chirurgie plastique pour cet androgyne extraterrestre. Les seins sont prothétiques, fabriquée spécialement par « George Lucas Industrial Light and Magic. » Fait intéressant, Manson a déclaré dans des interviews que Johnny Depp est le propriétaire actuel de ces prothèses, tandis que Manson est lui-même propriétaire de la perruque blonde de Depp porté dans le film Blow. Manson est en réalité nu et couvert de la tête aux pieds par de la peinture au latex, fournie par la même société. Ses organes génitaux sont couverts d'une fine couche de plastique pour créer l'apparence androgyne d'Oméga. L'album comporte également un suppléant, moins « obscène » de couverture qui se trouve sur le verso du livret de l'album. Il est d'ailleurs la couverture pour un album du même nom par le groupe fictif Omega et les Mechanical Animals. La photo présentée sur cette pochette de rechange comprend en plus la symbolique entourant le nombre 15.

Le livret contient les messages en texte jaune, qui sont visibles au travers de l'emballage du CD ou du bleu transparent du LP ; ces messages (devenus verts) comprennent :

  • « www.comawhite.com »[4]
  • «  Je ne savais plus si Coma White était réel ou juste un effet secondaire »
  • « (sic) »
  • « Maintenant, les enfants, c'est l'heure de la récréation, s'il vous plaît, retroussez vos manches »
  • « Un soleil sans planètes, la combustion dans les milieux »
  • « Même les machines peuvent voir que nous sommes morts »
  • « À la fin je suis devenu eux sont devenus et je les conduisis / Après tout aucun d'entre nous n'était vraiment qualifié en tant qu'être humain / Nous étions Automatiques et creux comme le «o» en Dieu (God) / J'ai ré-attaché mes émotions cellulaires et les stupéfiants / Du haut de Hollywood il ressemblait à l'espace / Des millions de capsules et Mechanical Animals / Une ville remplie d'étoiles mortes et une fille, j'ai appelé Comawhite / Ceci est mon Omega. »

Un schéma montrant un boîtier de CD sur le livret, et un message qui dit « Jaune et bleu=vert » est censé expliquer au lecteur du livret comment lire ces messages.

Une édition limitée de la tournée Mechanical Animals a été publié au Royaume-Uni (ainsi qu'en d'autres endroits comme l'Australie et le Mexique, où seulement 100 exemplaires de cette édition sont arrivés) avec une BD illustrée par Marcus Wild. Bien qu'édition limitée, l'album est facilement accessible dans certaines régions[réf. nécessaire]. L'emballage est identique à la version originale, sauf pour les bonus BD de huit pages par Wild, illustrant des scènes du clip de I Don't Like The Drugs (But The Drugs Like Me).

Liste des titresModifier

Version CDModifier

Toutes les paroles sont écrites par Marilyn Manson.

No TitreMusique Durée
1. Great Big White WorldTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy, Zim Zum 5:01
2. The Dope ShowTwiggy Ramirez 3:46
3. Mechanical AnimalsTwiggy Ramirez, Zim Zum 4:33
4. Rock Is DeadTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy 3:09
5. DisassociativeTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy, Zim Zum 4:50
6. The Speed of PainTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy, Zim Zum 5:30
7. PosthumanTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy 4:17
8. I Want to DisappearTwiggy Ramirez 2:56
9. I Don't Like the Drugs (But the Drugs Like Me)Twiggy Ramirez, Zim Zum 5:03
10. New Model No. 15Twiggy Ramirez, Marilyn Manson 3:40
11. User FriendlyTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy, Zim Zum 4:17
12. Fundamentally LoathsomeMadonna Wayne Gacy, Zim Zum 4:49
13. The Last Day on EarthTwiggy Ramirez, Marilyn Manson, Zim Zum 5:01
14. Coma WhiteTwiggy Ramirez, Madonna Wayne Gacy, Zim Zum 5:38
15. UntitledMadonna Wayne Gacy 1:22

Version VinyleModifier

Mechanical Animals
No Titre Durée
A1. Great Big White World 5:01
A2. Posthuman 4:18
A3. The Speed of Pain 5:30
A4. The Last Day on Earth 5:01
B1. Disassociative 4:50
B2. Mechanical Animals 4:30
B3. Coma White 5:38
Omega and the Mechanical Animals
No Titre Durée
C1. The Dope Show 3:47
C2. Rock Is Dead 3:10
C3. I Want to Disappear 2:57
C4. Fundamentally Loathsome 4:50
D1. I Don't Like the Drugs (But the Drugs Like Me) 5:30
D2. New Model No. 15 3:41
D3. User Friendly 4:17

Version InversCDModifier

  1. World White Big Great
  2. Show Dope The
  3. Mechanical Animals
  4. Dead is Rock
  5. Sossiativedisa
  6. Pain of Speed The
  7. Humanpost
  8. Disapear To Wan't I
  9. Drugs the Like Don't I
  10. n°15 Model New
  11. Friendly User
  12. Loathsome Fudammentaly
  13. Earth On Day Last The
  14. White Coma
  15. Ledunti

CréditsModifier

Marilyn Manson
Musiciens additionnels

CertificationsModifier

Pays Certification Unités certifiées
  Australie (ARIA)[5]   Or 35 000
  Canada (Music Canada)[6]   Platine 100 000
  États-Unis (RIAA)[7]   Platine 1 000 000
  Nouvelle-Zélande (RMNZ)[8]   Platine 15 000
  Royaume-Uni (BPI)[9]   Or 100 000
  Suède (GLF)[10]   Or 40 000

RéférencesModifier

  1. (en) Edna Gundersen, « There's something about Marilyn » (version du 15 septembre 2008 sur l'Internet Archive), USA Today, 21 novembre 2000.
  2. (en) « Formats de l'album », sur discogs.com
  3. (en) « Critique de l'album », sur allmusic.com
  4. Le site web n'est plus disponible.
  5. (en)ARIA Charts Accreditations 1998 Albums, sur aria.com.au
  6. (en)Music Canada Gold/Platinum sur musiccanada.com
  7. (en)Gold & Platinum, sur riaa.com
  8. (en)NZ Top 40 Albums Chart, sur nztop40.co.nz
  9. (en) « BRIT Certified », sur Bpi.co.uk (consulté le )
  10. (sv)https://web.archive.org/web/20110616145338/http://www.ifpi.se/wp/wp-content/uploads/guld-platina-1987-1998.pdf Guld Platina 1987-1998], sur ifpi.se

Lien externeModifier