McLean v. Arkansas

McLean v. Arkansas
Titre McLean v. Arkansas Board of Education
Code 529 F. Supp. 1255, 1258-1264
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Tribunal United States District Court for the Eastern District of Arkansas (en)
Date
Détails juridiques
Importance Distinction entre science et religion. Détermination que la « science de la création » est un précepte religieux et non pas scientifique.
Problème de droit Violation de la clause d'établissement du Premier amendement de la Constitution des États-Unis.
Solution La « science de la création » n'est pas de une science, son apprentissage est donc interdit dans le district.
Voir aussi
Lire en ligne Texte de l'arrêt

McLean v. Arkansas, 529 F. Supp. 1255, 1258-1264 (ED Ark. 1982), est une affaire judiciaire d'Arkansas.

Un procès fut intenté par plusieurs parents, groupes religieux, organisations, biologistes et d'autres groupes auprès de la United States District Court for the Eastern District of Arkansas (en) sur le fait que la loi arkansasane appelée Balanced Treatment for Creation-Science and Evolution-Science Act[N 1] (ou Act 590) – qui rendait obligatoire l'apprentissage de la « science de la création » dans les écoles publiques d'Arkansas – était inconstitutionnelle car elle violait la clause d'établissement du Premier amendement de la Constitution des États-Unis.

Le juge William Overton (en) rendit sa décision le , donnant une définition claire et précise du mot « science » comme base de son jugement arrêtant que la science de la création relève de la religion et pas de la science. La décision n'était pas contraignante sur les écoles situées hors du district est de l'Arkansas mais a eu une influence considérable sur les décisions suivantes concernant l'apprentissage du créationnisme[1],[2].

L'Arkansas n'a pas fait appel de la décision et ce n'est pas avant 1987 que la Cour suprême a décidé, dans l'arrêt Edwards v. Aguillard (qui concernait une loi similaire de Louisiane) que l'enseignement de la « science de la création » était inconstitutionnelle dans tous les États-Unis[3].

NotesModifier

  1. Dont la traduction libre pourrait être : « loi sur le traitement équilibré de la science de la création et la science de l'évolution ».

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Barbara Forrest, Understanding the Intelligent Design Creationist Movement: Its True Nature and Goals : A Position Paper from the Center for Inquiry, (lire en ligne)
  • (en) United States District Court for the Eastern District of Arkansas, « McLean v. Arkansas, 529 F. Supp. 1255, 1258-1264 »,
  • Lenny Flank, « Creationism/ID, A Short Legal History », Talk Reason,‎ (lire en ligne)

Articles connexesModifier