Ouvrir le menu principal

McKees Rocks

établissement humain, comté d'Allegheny, Pennsylvanie, États-Unis
McKees Rocks
St. Mary’s Church, McKees Rocks, 2015-08-27, 06.jpg
Vue aérienne de McKees Rocks et de l'église Sainte-Marie.
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
2,9 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Allegheny County Pennsylvania incorporated and unincorporated areas McKees Rocks highlighted.svg
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Site web

McKees Rocks est un borough américain situé dans le comté d'Allegheny en Pennsylvanie. Selon le recensement de 2010, McKees Rocks compte 6 104 habitants.

HistoireModifier

 
The Rock qui abrite le tumulus amérindien.

Le site de McKees Rocks a été habité par les peuples Adena et Hopewell. Vers 1550, les Monongahelas (en) fondent un village sur le promontoire de McKees Rocks Hill. En 1896, la fouille du promontoire conduit à la découverte de 33 squelettes (Adenas et Hopewell), ce qui en fait le plus grand tumulus de Pennsylvanie. Toutefois, dans les années 1950, une partie du tumulus s'effondre dans la rivière Ohio[1].

En 1909, l'usine de carrosserie Pressed Steel Company de la ville connaît une grève importante (en). Plusieurs milliers d'immigrés peu qualifiés font grève pour de meilleures conditions de travail. Plusieurs d'entre eux meurent durant le conflit[2].

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.
18901 687
19006 352 +276,53 %
191014 702 +131,45 %
192016 713 +13,68 %
193018 116 +8,39 %
194017 021 -6,04 %
195016 241 -4,58 %
196013 185 -18,82 %
197011 901 -9,74 %
19808 742 -26,54 %
19907 691 -12,02 %
20006 622 -13,9 %
20106 104 -7,82 %
Est. 20175 950 -2,52 %

Personnalités liées au boroughModifier

John Kasich, gouverneur de l'Ohio, y est né en 1952.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Marylynne Pitz, « Burial mound to get historical marker », sur post-gazette.com, (consulté le 13 décembre 2016).
  2. (en) Marylynne Pitz, « Pressed Steel Car strike in McKees Rocks reaches centennial anniversary », sur post-gazette.com, (consulté le 13 décembre 2016).