Maxime Urruty

cycliste français

Maxime Urruty, né le [1],[2] à Nice, est un coureur cycliste français. Il est membre de l'équipe Nice Métropole Côte d'Azur.

Maxime Urruty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2011ASM VTT Levens
2012SC Nice Jollywear
2013-2017Creuse Oxygène Guéret
2018GSC Blagnac Vélo Sport 31
2019-2020Pro Immo Nicolas Roux
Équipes professionnelles

Biographie modifier

Carrière amateur modifier

Maxime Urruty naît le à Nice, dans le Sud-Est de la France. Son patronyme Urruty est d'origine basque. Il a une sœur, Lucie, qui est également coureuse cycliste.

À 16 ans, il intègre le Pôle Espoirs de Nice. Il se consacre alors au VTT cross-country[3]. Dans cette discipline, il remporte à deux reprises la Coupe de France dans les catégories cadets (moins de 17 ans) et juniors (moins de 19 ans). Il obtient également de bons résultats aux championnats de France. En 2011, il termine troisième du championnat d'Europe et de deux épreuves de la Coupe du monde, ou encore neuvième du championnat du monde chez les juniors[4].

Il intègre le Sprinteur Club de Nice en 2012[4]. Toujours actif en VTT, il se classe troisième du championnat de France de cross-country espoirs (moins de 23 ans). En 2013, il rejoint le club Creuse Oxygène[5], où il court pendant cinq saisons. Durant cette période, il brille dans le calendrier amateur français. Il devient notamment double champion du Limousin en 2015, dans la course en ligne et le contre-la-montre. Ses bons résultats sur route l'incitent à délaisser les compétitions de VTT à partir de juillet 2016[6].

En 2018, il évolue au GSC Blagnac Vélo Sport 31. Il s'installe pour l'occasion à Toulouse, où sa conjointe est étudiante[7]. En 2019, il est recruté par le Team Pro Immo Nicolas Roux[8]. Il suit son directeur sportif Nicolas Vogondy, qui rejoint également l'encadrement du club auvergnat[9]. À 26 ans, il s'illustre en réalisant la meilleure saison de sa carrière. Il s'impose à quatre reprises, notamment sur une étape du Tour de la Guadeloupe, et obtient de nombreux podiums chez les amateurs. Il se distingue par ailleurs dans des courses UCI européennes en terminant deuxième du Tour d'Eure-et-Loir[10] et du Grand Prix de la ville de Nogent-sur-Oise. Le 29 juin, il finit deuxième du championnat de France amateurs, où il est seulement devancé dans le dernier kilomètre par le jeune Alexis Renard[11],[12].

Grâce à ses bons résultats, il devait passer professionnel en 2020 chez Euskadi-Murias. Mais l'équipe cesse malencontreusement ses activités. Maxime Urruty reste donc chez les amateurs. Dans une saison perturbée perturbée par la pandémie de Covid-19, il gagne trois courses[13].

Carrière professionnelle modifier

Il parvient finalement à rejoindre les rangs professionnels en 2021 au sein de la formation nordiste Xelliss-Roubaix Lille Métropole, qui évolue au niveau continental[13].

Palmarès sur route modifier

Par année modifier

Classements mondiaux modifier

Année 2019
UCI Europe Tour 693e[14]

Palmarès en VTT modifier

Championnats d'Europe modifier

Championnats de France modifier

Autres modifier

  • 2009
    • Coupe de France cadets
  • 2011
    • Coupe de France juniors

Palmarès en cyclo-cross modifier

Notes et références modifier

  1. « Cyclisme sur route - Maxime Urruty », sur les-sports.info
  2. « V.T.T. - Maxime Urruty », sur les-sports.info
  3. Xavier Georges, « Maxime Urruty, comme une renaissance », sur lepopulaire.fr,
  4. a et b Nicolas Gachet, « DN3 : Six arrivées au Sprinter Club Nice », sur directvelo.com,
  5. Nicolas Gachet, « Julien Lamy et Maxime Urruty à Creuse Oxygène », sur directvelo.com,
  6. Dominique Turgis, « Maxime Urruty trouve sa voie sur la route », sur directvelo.com,
  7. Antoine Pouillard, « Maxime Urruty : « Le moment idéal pour partir » », sur directvelo.com,
  8. Robin Bruno, « Maxime Urruty adaptera sa saison », sur directvelo.com,
  9. Raphaël Rochette, « Maxime Urruty rejoint le Team Pro Immo Nicolas Roux », sur lamontagne.fr,
  10. Raphaël Rochette, « Urruty et Pro Immo deuxièmes du Tour d'Eure-et-Loir », sur lamontagne.fr,
  11. « Maxime Urruty vice-champion de France amateurs », sur lamontagne.fr,
  12. Antoine Pouillard, « Maxime Urruty : « C’est de ma faute » », sur directvelo.com,
  13. a et b Kevin Cao, « Ses pépins de santé, ses années en Creuse avec la famille Menut, son passage chez les pros à 27 ans alors qu'il n'y croyait plus : les longues confidences de Maxime Urruty », sur lepopulaire.fr,
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  15. Nicolas Gachet, « Cyclo-cross de La Colle-sur-Loup : Classements », sur directvelo.com,
  16. Frédéric Gachet, « Cyclo-cross de Mandelieu : Classements », sur directvelo.com,

Voir aussi modifier

Liens externes modifier