Ouvrir le menu principal

Maxette Pirbakas

personnalité politique
(Redirigé depuis Maxette Pirbakas-Grisoni)

Maxette Pirbakas
Illustration.
Maxette Pirbakas en 2019.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(2 mois et 10 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique ID
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Pointe-à-Pitre
Nationalité Française
Parti politique RN
Profession Agricultrice

Maxette Pirbakas, née le à Pointe-à-Pitre, est une agricultrice, syndicaliste de la Guadeloupe et une femme politique française. Candidate sur la liste du Rassemblement national aux élections européennes de 2019, elle est élue députée européenne.

Sommaire

BiographieModifier

Situation personnelleModifier

Elle naît le à Pointe-à-Pitre[1].

À la suite de l'obtention d'un baccalauréat littéraire, elle part faire ses études pour devenir hôtesse de l'air à Montpellier mais ne termine pas sa formation. Un an plus tard, elle revient en Guadeloupe pour exercer le métier d'hôtesse au sol au sein de la société Air Guadeloupe. C'est à cette période qu'elle rencontre Philippe Grisoni, qu’elle épouse en 1994 (elle demandera le divorce en 2018) et avec qui elle a un fils, né en 1996.

Après une formation agricole, elle s'installe en GFA à Port-Louis en 1995[2]. Elle quitte dans la foulée son poste à Air Guadeloupe pour se consacrer uniquement à l'agriculture avec une production de canne à sucre. Avec l'aide de son époux, elle développe l’entreprise avec une production maraîchère en 1996, puis avec une production de bananes en 2012[2].

Parcours politiqueModifier

À partir de , elle dirige la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) en Guadeloupe[3]. En 2016, elle est nommée membre du conseil d'administration de la FNSEA. Membre de la chambre d'agriculture en Guadeloupe à partir de 2013, elle est nommée en 2018 au conseil économique social et environnemental régional de Guadeloupe (CESER), dont elle devient devient 6e vice-présidente[4]. Elle est battue aux élections de la chambre d'agriculture de Guadeloupe en [5].

En , elle rencontre Marine Le Pen au Salon de l'agriculture[6]. Le mois suivant, la présidente du Rassemblement national lui propose de remplacer Christiane Delannay-Clara à la deuxième position sur la liste du parti aux élections européennes de 2019. Elle est élue députée européenne en mai[7].

Notes et référencesModifier

  1. « Entreprise Maraichage Nord Grande Terre - M.N.G.T à Port-Louis (97117) », sur lefigaro.fr (consulté le 30 mai 2019).
  2. a et b « Avis de situation au répertoire Sirene », sur avis-situation-sirene.insee.fr (consulté le 9 août 2019)
  3. « Maxette Grisoni-Pirbakas en 12ème position sur la liste pour les Européennes du Rassemblement National », sur la1ere.francetvinfo.fr, .
  4. « Région Guadeloupe-Les élus et commissions du CESR », sur www.regionguadeloupe.fr (consulté le 9 août 2019)
  5. DAAF Guadeloupe, « Élections à la chambre d’agriculture, proclamation des résultats », sur daaf.guadeloupe.agriculture.gouv.fr, (consulté le 9 août 2019)
  6. « Maxette Grisoni-Pirbakas en 12ème position sur la liste pour les Européennes du Rassemblement National », sur Guadeloupe la 1ère (consulté le 9 août 2019)
  7. « Européennes 2019 : France entière », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 27 mai 2019).

Liens externesModifier