Max Lüthi

philologue suisse
Max Lüthi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Großer Preis der Deutschen Akademie für Kinder- und Jugendliteratur e.V. Volkach (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par
UZH Archives (en) (CH-000917-4:PA.017)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Max Lüthi, né le à Berne et mort le à Zurich, est un philologue suisse, chercheur en littérature, exégète des contes populaires et professeur d'université.

BiographieModifier

De 1928 à 1935, Lüthi étudie la germanistique, l'histoire et la littérature de langue anglaise dans les universités de Berne, de Lausanne, de Londres et à l'Université Humboldt de Berlin, où il obtient le diplôme d'enseignant de Gymnasium (lycée). À partir de 1936, il est maître principal de langue allemande à la Kantonsschule Hohe Promenade de Zurich. Il passe sa thèse de doctorat, intitulée Le don dans le conte et la légende, à Berne en 1943. En 1968, la chaire de littérature populaire européenne est créée pour lui à l'Université de Zurich, où il exerce jusqu'à sa retraite en 1979. La même année, il est nommé professeur honoraire. De 1973 à 1984, il a contribué comme rédacteur à l’Encyclopédie du Conte (Enzyklopädie des Märchens).

L'ensemble de ses manuscrits et notes est conservé aux archives universitaires de Zurich.

RécompensesModifier

Publications (en allemand)Modifier

(Liste non exhaustive)

  • Die Gabe im Märchen und in der Sage. Ein Beitrag zur Wesenserfassung und Wesensscheidung der beiden Formen. Bern 1943.
  • Das europäische Volksmärchen. Form und Wesen. Eine literaturwissenschaftliche Darstellung. Bern 1947.
    • (de) 11e édition : A. Francke Verlag - UTB, Tübingen, Bâle, 2005 (ISBN 978-3-8252-0312-2)
    • (en) Trad. en anglais : The European Folktale: Form and Nature, Indiana University Press, 1986 (ISBN 978-0253203939)
  • Shakespeares Dramen. Berlin 1957.
  • Volksmärchen und Volkssage. Zwei Grundformen erzählender Dichtung. Bern/München 1961
  • Es war einmal. Vom Wesen des Volksmärchens. Göttingen 1962 (Kleine Vandenhoeck-Reihe; 136/137).
    • (en) Trad. en anglais : Once upon a Time - On the Nature of Fairy Tales, Indiana University Press, 1976 (ISBN 978-0-253-20203-1)
  • Märchen. Stuttgart 1962 (Sammlung Metzler. Realienbücher für Germanisten. Abt. E. Poetik; 16).
  • Shakespeare. Dichter des Wirklichen und des Nichtwirklichen. Bern 1964 (Dalp-Taschenbücher; 373).
  • So leben sie noch heute. Betrachtungen zum Volksmärchen. Göttingen 1969 (Kleine Vandenhoeck-Reihe; 294/295/296).
  • Volksliteratur und Hochliteratur. Menschenbild, Thematik, Formstreben. München [u.a.] 1970.
  • Das Volksmärchen als Dichtung. Ästhetik und Anthropologie. Düsseldorf 1975 (Studien zur Volkserzählung; 1).
  • Vom Wesen des Märchens. Heilbronn 1989 (Troubadour; 1989,1).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

En l'absence de traduction en français des travaux de Max Luthi on trouvera une approche des principaux concepts avancés par lui dans l'analyse des contes de transmission orale dans : Nicole Belmont : Petit-Poucet rêveur. La poésie des contes merveilleux, Paris,. José Corti, 2017, coll. "Merveilleux" et "Le conte merveilleux : une tranquille étrangeté", postface à Le conte populaire français, supplément au catalogue de Paul Delarue et Marie-Louise Tenèze, Toulouse, PUM, 2017, p.691-707.

Liens externesModifier