Ouvrir le menu principal

Max Ferdinand Perutz

chimiste autrichien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perutz.
Max Perutz
Description de l'image Max Perutz.jpg.
Naissance
Vienne (Autriche)
Décès
Cambridge (Royaume-uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique, Autrichien et Britannique (jusqu'au )
Domaines Biologie moléculaire
Institutions Université de Cambridge
Laboratoire de Biologie moléculaire
Diplôme Université de Vienne
Université de Cambridge
Directeur de thèse John Desmond Bernal
Étudiants en thèse Francis Crick[1]
Distinctions Prix Nobel de Chimie (1954)
Médaille Copley (1979)

Max Ferdinand Perutz, né le à Vienne et mort le à Cambridge, est un chimiste anglo-autrichien. Lui et John Cowdery Kendrew sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1962[2].

BiographieModifier

Issu d'une famille de tisserands juifs intégrés à la bourgeoisie viennoise, Perutz fut élevé dans la foi catholique[3]. Après des études secondaires à l'Académie de la reine Thérèse, il s'inscrivit en 1932 à l'Université de Vienne[3]. Là, au contact des cours dispensés par Friedrich Wessely, son intérêt pour la biochimie s'éveilla[3]. Ayant passé avec succès ses premiers examens en 1936, il déposa sa candidature en Angleterre, comme assistant de recherche au prestigieux Laboratoire Cavendish de l'Université de Cambridge : il s'agissait d'un poste auprès de l'équipe de cristallographie dirigée par John Desmond Bernal. Il y prépara sa thèse de doctorat sous la direction de William Lawrence Bragg. C'est dans ce laboratoire qu'il commença à s'intéresser à l'hémoglobine et à son rôle dans le transport de l'oxygène dans le sang, thème qui allait occuper une part prépondérante dans sa carrière de chercheur.

Professeur à l'université de Cambridge, il fonda en 1947 le département de biologie moléculaire qu'il dirigea jusqu'en 1979.

En 1960, Perutz et Kendrew apportèrent pour la première fois l'explication de la structure tridimensionnelle de l'hémoglobine et de la myoglobine. En 1962, John Cowdery Kendrew et Perutz reçoivent conjointement le prix Nobel de chimie « pour leurs études des structures des protéines globulaires[2] ».

Notes et référencesModifier

  1. Francis Harry Compton Crick, Polypeptides and proteins : X-ray studies, Université de Cambridge, (OCLC 879394484, lire en ligne)
  2. a et b (en) « for their studies of the structures of globular proteins » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1962 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 20 août 2010
  3. a b et c (en) « Max F. Perutz – Facts », sur Nobeprize.org – The official website of the Nobel Prize

Liens externesModifier