Max Dearly

acteur français
Max Dearly
Description de cette image, également commentée ci-après
Max Dearly caricaturé par Yves Marevéry vers 1910,
Paris, Bibliothèque nationale de France.
Nom de naissance Lucien Paul Marie-Joseph Rolland
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 68 ans)
Neuilly-sur-Seine, France
Profession Acteur

Max Dearly, nom de scène de Lucien Paul Marie-Joseph Rolland, est un acteur et metteur en scène français, né dans le 17e arrondissement de Paris le et mort à Neuilly-sur-Seine le [1].

BiographieModifier

Max Dearly est avant tout un comédien de vaudeville et de revue. Il est à l'origine du gala de l'Union des artistes, créé en 1923 pour venir en aide aux artistes en difficulté.

Il épouse le au Vésinet Isabelle Eugénie Fusier[2], sœur de Jeanne Fusier-Gir. Puis il épouse le à Châteauneuf-Villevieille (Alpes-Maritimes) l'actrice Jeanne Saint-Bonnet (1889-1984). Il repose à Paris au cimetière du Montparnasse (27e division) aux côtés de sa seconde épouse.

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

 
L'habit vert, dessin d'Yves Marevéry (1912), Paris, Bibliothèque nationale de France.

BibliographieModifier

  • Max Dearly : Mémoires, souvenirs des temps heureux. Recueillis par Jacques Charles. Paris, H. Béziat, 1946[4].
  • Jeanne Saint-Bonnet : Max Dearly, mon mari, [suivi de] Mes poèmes. Paris, Éditions de la Revue moderne, 1970[4].
  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Les excentriques du cinéma français, Paris,
  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir et Blanc - 250 acteurs français du cinéma français 1930-1960, Paris, Flammarion, 2000, pp. 170-172

Notes et référencesModifier

  1. « La pièce de 10 sous Dearly, Max », sur Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris (consulté le 2 janvier 2018).
  2. Le mariage de Max Dearly au Vésinet, « Le mariage de Max Dearly au Vésinet », sur histoire-vesinet.org, (consulté le 10 avril 2020).
  3. Louis Schneider et Pierre Souvestre, « Théatre des Variétés, Geneviève de Brabant », Comoedia, no 96,‎ , p. 1 (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  4. a b et c Comité d'histoire BNF "Max Dearly". Consultation du 12 octobre 2020.
  5. Article nécrologique du journal Le Monde de Janvier 1978 : "Une tragédienne de la chanson". consultation du 12 octobre 2020.
  6. Comoedia du 11 mars 1931 sur Gallica

Liens externesModifier