Mauser FN 24/30/46

fusil Mauser fabriqué en Belgique
(Redirigé depuis Mauser FN 24/30)

En 1924, à la suite du Traité de Versailles interdisant l'exportation d'armes par l'Allemagne, le marché mondial du fusil militaire est partagé entre la Ceská Zbrojovka Brno et la FN Herstal, qui produisent toutes les deux des dérivés du célèbre Gewehr 98.

Une copie yougoslave du Mauser FN 24/30.

HistoireModifier

La firme belge produit d'abord une carabine FN 1922 (adoptée par l'Armée brésilienne) puis les FN 1924 et FN 1924/30. Entre 1935 et 1940, l'Armée belge utilisa un fusil modèle 1935 mélangeant les FN 24/30 et Mauser 1889 (notamment la munition, le guidon et la baïonnette). Durant cette même période l'Atelier technique militaire de Kragujevac (Serbie) copia ces fusils sous la forme des Mauser 1924 yougoslaves (arme standard des fantassin de l'Armée royale yougoslave lors de l'invasion allemande du pays en 1941).

Les arsenaux nationalistes chinois firent de même en 1932. Entre 1940 et 1945, la FN fabriqua une variante du 24/30 pour armer la Wehrmacht. Cette carabine rebaptisée FN 1946 (comme sa variante FN 1948 utilisée par la police néerlandaise et la KNIL) est une copie quasi parfaite de la Kar. 98k est construite jusqu'en 1960 environ. Dans les années 1970 et 1980, cette série de fusils de guerre belges se clôt avec le FN 30-11 destiné aux snipers.

Données techniques du Fusil FN 1924/FN 1924-30Modifier

  • Munition : 7 mm Mauser, 7,65 mm Mauser ou 7,9 mm Mauser (selon l'utilisateur)
  • Canon : 74 cm
  • Longueur du fusil sans baïonnette : 125 cm
  • Longueur du fusil avec baïonnette : 150 ou 163 cm
  • Masse du fusil vide sans baïonnette : 4 kg
  • Magasin : 5 cartouches

Données techniques de la Carabine FN 1924/FN 1924-30Modifier

  • Munition : 7 mm Mauser, 7,65 mm Mauser ou 7,9 mm Mauser (selon l'utilisateur)
  • Canon : 60 cm
  • Longueur du fusil sans baïonnette : 109 cm
  • Longueur du fusil avec baïonnette : 134 ou 147 cm
  • Masse du fusil vide sans baïonnette : 3,85 kg
  • Magasin : 5 cartouches

Données techniques du Mousqueton FN 1922/FN 1924/FN 1924-30Modifier

  • Munition : 7 mm Mauser, 7,65 mm Mauser ou 7,9 mm Mauser (selon l'utilisateur)
  • Canon : 45 cm
  • Longueur du fusil sans baïonnette : 95 cm
  • Longueur du fusil avec baïonnette : 120 ou 133 cm (rarement équipé de cette arme blanche)
  • Masse du fusil vide sans baïonnette : 3,5 kg
  • Magasin : 5 cartouches

Les Mauser FN et l'armée belgeModifier

Entre 1946 et la fin des années 1960, l'armée belge a utilisé des Fusils 1935/46 en calibre 7,62 et 5,6 mm.

Les Mauser FN et les (anciennes) colonies belgesModifier

Les Mauser FN et l'armée françaiseModifier

L'Armée française a acheté 6500 FN 24/30 en 1939 qu'elle a utilisés durant la Campagne de France (1940) (calibre 7,92 mm). De la même façon, les FFI et FFL ont été armés de FN-Mauser pris sur les soldats de la Wehrmacht lors de la Libération de la France en 1944-1945[1].

Les Mauser FN dans la Wehrmacht et l'Armée rougeModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale

Autres utilisateurs militairesModifier

Entre 1925 et 1965, le FN 24 fut largement exporté. Ainsi ces fusils furent en service dans les armées suivantes :

  • et Amérique.

SourcesModifier

  • Luc Guillou, Mauser : fusils et carabines militaires, 2 tomes, Editions du Portail, 1997 et 2004.
  • Jean Huon, Le Mauser 98 et ses dérivés, Crépin Leblond, 2003.
  • Edward Clinton Ezell, Encyclopédie Mondiale des Armes légères, Paris, Pygmalion, 1980 et 1989 (1re et 2e éd. françaises).
  • Ian V Hogg) et John Week, Les Armes légères du XXe Siècle, Paris, Editions de Vecchi, 1981.
  • Cibles, HS no 17, 2011.
  • AMI/ArMI/Fire
  • Gazette des Armes
  • Action Guns

Notes et référencesModifier

  1. Voir le chapitre « France » dans L'Encyclopédie de l'Armement mondial, par J. Huon (éditions Grancher, 7 tomes, 2011-2015).