Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prévost.
Maurice Prévost
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Reims
Décès
Neuilly-sur-Seine
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Chef pilote de la société Deperdussin
Distinctions
Legion Honneur Officier ribbon.svg
Ascendants
Edmond Ferdinand Prévost,
Henriette Amélie Renaudin
Conjoint
Jeanne Catherine Françoise Mulaton

Compléments

Brevet de l'Aéroclub de France n° 475 en date du 29 avril 1911,
Brevet de pilote militaire n° 38 en date du 26 août 1911,
3e du concours militaire de Reims en septembre 1911,
Record du monde de hauteur avec passager à 3 200 m en décembre 1911,
Remporte la coupe Gordon-Bennett avec 200 km/h, au grand meeting de Reims, le 29 septembre 1913

Maurice Prévost est un pionnier français de l'aviation, né à Reims[1] le , décédé à Neuilly-sur-Seine le .

Sommaire

BiographieModifier

Lucien Maurice Prévost, ancien élève de l'École pratique de commerce et d'industrie de Reims, et commence sa carrière de comptable chez Walbaum à Reims. Il entre en novembre 1910 en qualité d'élève à l'École d'aviation Deperdussin, à Bétheny où il obtient son brevet de pilote civil le 29 avril 1911, sous le numéro 475 et son brevet de pilote militaire sous le numéro 38, le 26 août 1911[2]. Il devient chef de piste en 1911 puis pilote d'essai chez Deperdussin.

Pilote repoussant les limitesModifier

Il est de toutes les représentations et commence le 1 mai 1911 par une exhibition à Compiègne. En juin c'est le Circuit européen d'avitaion sur monoplan Deperdussin 50HP. En juillet il passe son brevet d'aviation militaire n°38. Le , il tente la coupe Michelin à Reims, sur le parcours Courcy-Somme-Vesle, 830 km en 8h 15[3].

Le , Maurice Prévost participe au concours militaire de Reims et se classe troisième au classement général[4],[note 1], battant tous les concurrents dans l'épreuve de hauteur sur un monoplan Deperdussin, moteur Gnome de 100 ch p- vitesse 89 km/h.

Le  : sur l'aérodrome de Betheny, il monte à 3 200 mètres en 55 minutes et bat le record du monde de hauteur avec passager.

Le , il bat un nouveau record d'altitude avec deux passagers à 2 200 mètres puis le , il participe au meeting de Juvisy et en septembre au deuxième meeting de international de Chicago Cicero (Illinois).

Le , Prévost gagne la première édition de la coupe Schneider, à Monaco, à la vitesse moyenne de 72 km/h.

Le , au grand meeting de Reims, il gagne la coupe Gordon-Bennett, avec le record du monde de vitesse jusqu'à 200 kilomètres à l'heure pendant une heure, sur avion monocoque Deperdussin, moteur Gnome 160 HP[5].

En 1917, il est réceptionnaire militaire. Il certifie, pour le compte de l'armée, service de fabrication de l'aviation [note 2], que l'avion est conforme au cahier des charges du modèle[6].

Après guerreModifier

Maurice Prévost épousa à Reims en 1921 Jeanne Catherine Françoise Mulaton (1881-1956). Il passe au bureau d'études de Kellner-Béchereau puis devint directeur du département aviation de la Standard française des pétroles Il repose au Cimetière du Sud à Reims,où l'on peut voir son buste par Léon Chavalliaud qui lui fut offert pour la coupe Gordon-Bennett.

CélébrationsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La performance de Prévost semble contestée, voir article de l'Aéro du 18 novembre 1911 disponible sur Gallica
  2. Le service de fabrication de l'aviation assure les achats d’avions et la réparation des moteurs, commande et contrôle le matériel neuf et l’Atelier des réparations de l’aviation qui prend en charge le matériel évacué du front - source : Service historique de la Défense

RéférencesModifier

  1. Registres d'état civil de Reims 1887, page 593/867
  2. Le 29 avril 1911 dans le ciel : L’aviateur Prévost est breveté pilote Air-journal.fr 29 avril 2014
  3. [1]
  4. L’Excelsior du 19 novembre 1911
  5. Bulletin mensuel / Association générale aéronautique, Octobre 1913 disponible sur Gallica
  6. [2]
  7. [3]