Maurice LeClair

médecin, hommes d'affaires, fonctionnaire, universitaire

J. Maurice LeClair (né le à Sayabec et mort le à Montréal[1]) est un médecin, homme d'affaires, fonctionnaire et universitaire canadien.

Maurice LeClair
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

ÉducationModifier

Maurice LeClair naît à Sayabec, au Québec. Son père, hôtelier à l'ancien Hôtel Canada à Waterloo dans les Cantons-de-l'Est[2], est originaire du Nouveau-Brunswick et sa mère de Cabano, au Québec[3]. Son père l'encourage à quitter le Collège Saint-Laurent et le cours classique pour s'inscrire en sciences à l'Université McGill où il obtient un baccalauréat ès sciences en 1947 et un doctorat en médecine en 1951. En 1953, il devient médecin de famille à Shawinigan, au Québec, où il rencontre Pauline Héroux avec qui il aura six enfants[2]. En 1955, il est membre de la Mayo Clinic à Rochester et, en 1958, il reçoit une maîtrise ès sciences en médecine de l'Université du Minnesota. Il se spécialise en médecine interne et en hématologie[2].

CarrièreModifier

En 1958, il est spécialiste en médecine interne à l'hôpital Notre-Dame. En 1962, il occupe le poste de vice-doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et de chef du département en 1965. En 1967, il est vice-doyen, puis, en 1968, doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke[4]. Durant son passage à l'Université de Sherbrooke, afin de soutenir la recherche, il met en place une distribution équitable des revenus pour les cliniciens et les fondamentalistes[4]. De 1968 à 1970, il est vice-président du Conseil de recherches médicales du Canada.

De 1970 à 1974, Maurice LeClair est nommé sous-ministre de la Santé sous Pierre Elliott Trudeau du Parti Libéral du Canada[5]. En 1974, avec Marc Lalonde, ministre national de la Santé et du Bien-être social[6], ainsi que Hubert Laframboise, directeur général de la direction de la planification des services de santé à long terme au même Ministère[7], et son équipe, dont Huguette Labelle (en), infirmière conseillère principale aussi au même Ministère[8], Maurice LeClair participe à la réalisation du document Nouvelle perspective de la santé des Canadiens[9],[10], connu en tant que Rapport Lalonde (en)[11],[12]. Ce document fondateur, qui marque l'histoire des politiques des soins de santé au Canada, valorise une conception globale de la santé articulée autour de quatre grands axes : la biologie humaine, l'environnement, les habitudes de vie et l'organisation des soins de santé[13],[14]. Nouvelle perspective de la santé des Canadiens gagne d'abord une réputation internationale lorsque Ivan Illich souligne le courage[15] du rapport dans son livre Medical Nemesis: The Expropriation of Health publié en 1975[16]. Peu après la publication du rapport, les universités de Harvard, John Hopkins et Berkeley recommandent sa lecture à leurs étudiants[17]. La Grande-Bretagne, les États-Unis et la Suède s'inspirent du concept de santé holistique décrit dans le rapport pour accorder plus d'importance aux mesures sociales qu'aux services curatifs[5]. En 1974, Maurice LeClair rejoint le ministère des Sciences et de la Technologie et, en 1976, le Conseil du Trésor.

En 1979, il est nommé vice-président du Canadien national, puis président-directeur général et administrateur de 1982 à 1986[2]. En octobre 1986, le Canadien National devient la première société de la Couronne à offrir un service de garde en milieu de travail, soit le centre de la petite enfance La Gare de Rires[18]. À partir de 1984, des employés font valoir l'intérêt d'offrir ce service aux familles. Maurice LeClair, alors grand-père, appuie le projet, conscient de la nécessité pour les employés de concilier le travail et la vie de famille[19]. De 1987 à 1992, il est vice-président de la Banque canadienne impériale de commerce (CIBC). Maurice LeClair, reconnu pour son esprit ouvert et novateur (p. 5)[7],[17], est récipiendaire de doctorats honorifiques des universités de Sherbrooke, McMaster et McGill[4].

DistinctionsModifier

PublicationsModifier

  • (en) Maurice LeClair, « Nutrition in Canada's Health Care », Nutrition Today, vol. 6, no 6,‎ , p. 3-4 (lire en ligne)
  • Maurice LeClair, « L'avenir de la médecine au Canada », L'union médicale du Canada, vol. 101,‎ , p. 2329-2332
  • (en) Maurice LeClair, « Historical Percpective: The Canadian Health Care System », dans National Health Insurance: Can We Learn from Canada?, New York, John Wiley & Sons, , p. 11-93

Notes et référencesModifier

  1. « Dr Maurice LeClair - Avis de décès – Nécrologie, Montréal, Laval et la Rive-Sud - Rechercher - Urgel Bourgie / Athos », sur www.urgelbourgie.com (consulté le 1er mai 2020)
  2. a b c et d (en) Peter C. Newman, « An unlikely railway chief », sur Maclean's | The Complete Archive, (consulté le 30 avril 2020)
  3. « Portrait de médecins: Maurice LeClair », sur HuffPost Québec, (consulté le 30 avril 2020)
  4. a b et c « Profil : bâtisseurs. Pr Maurice LeClair », Innover pour la vie. 40e anniversaire, Université de Sherbrooke. Faculté de médecine et des sciences de la santé, vol. 1, no 1,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  5. a et b « Civilisations.ca – Histoire de l’assurance maladie au Canada - 1968-1978 - Conclusion », sur Musée canadien de l'histoire (consulté le 30 avril 2020)
  6. Marc Lalonde, « New perspective on the health of Canadians: 28 years later », Revista Panamericana de Salud Pública, vol. 12, no 3,‎ , p. 149–152 (ISSN 1020-4989, DOI 10.1590/s1020-49892002000900001, lire en ligne, consulté le 30 avril 2020)
  7. a et b (en) Lindsey McKay, Making the Lalonde Report. Towards a New Perspective on Health Project, Health Network, CPRN. Background Paper, Ottawa, Canadian Policy Research Networks, , 31 p. (lire en ligne)
  8. Monique Bégin, Ladies, Upstairs! My Life in Politics and After, Montréal, McGill-Queen's University Press, , 540 p. (ISBN 978-0-7735-5583-9), p. 170
  9. Marc Lalonde, Nouvelle perspective de la santé des Canadiens., Ottawa, Ministre des Approvisionnements et Services Canada, , 83 p. (ISBN 0-662-50019-9, lire en ligne)
  10. Hubert Laframboise, « Non-Participative Policy Development: The Genesis of "A New Perspective on the Health of Canadians" », Journal of Public Health Policy, vol. 11, no 3,‎ 23/1990, p. 316 (DOI 10.2307/3342711, lire en ligne, consulté le 30 avril 2020)
  11. « Nouvelle perspective de la santé des Canadiens (rapport Lalonde)(1973-1974) », sur Gouvernement du Canada, (consulté le 30 avril 2020)
  12. a et b « Maurice LeClair MD », Temple de la renommée médicale canadienne (consulté le 30 avril 2020)
  13. Heather MacDougall, « Reinventing public health: A New Perspective on the Health of Canadians and its international impact », Journal of Epidemiology and Community Health, vol. 61, no 11,‎ , p. 955–959 (ISSN 0143-005X, PMID 17933952, PMCID 2465617, DOI 10.1136/jech.2006.046912, lire en ligne, consulté le 30 avril 2020)
  14. « Nouvelle perspective de la santé des Canadiens », sur Gouvernement du Canada, (consulté le 30 avril 2020)
  15. Ivan Illich, Limits to medicine. Medical nemesis : the Expropriation of Health, Londres, Marion Boyars, 2010 1975, 294 p. (ISBN 978-0-7145-2993-6 et 0-7145-2993-1, OCLC 34078065, lire en ligne), p. 13
  16. (en) Kelsey Lucyk, « “It's a tradition of naming injustice”: An oral history of the social determinants of health – Canadian reflections, 1960s-present », SSM - Population Health, vol. 6,‎ , p. 178–183 (ISSN 2352-8273, DOI 10.1016/j.ssmph.2018.09.007, lire en ligne, consulté le 30 avril 2020)
  17. a et b « CMHF The Hon. Marc Lalonde and Dr. Maurice LeClair 2004 Laureates - vidéo », sur Temple de la renommée médicale canadienne (consulté le 30 avril 2020)
  18. « Des crèches dans les gares? Quelques expériences à l'étranger », sur Centre d’expertise et de ressources pour l’enfance, (consulté le 30 avril 2020)
  19. (en) Margie I. Mayfield, Work-Related Child Care in Canada, Publications Distribution Centre, Labour Canada, Ottawa, Ontario, , 180 p. (ISBN 978-0-662-17550-6, lire en ligne)
  20. a et b « Ordre du Canada - M. Maurice J. LeClair », sur La gouverneure générale du Canada (consulté le 30 avril 2020)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier