Maurice Cullen

artiste canadien
Maurice Cullen
Maurice Cullen - The bird shop, St. Lawrence Street.jpg
The bird shop, St. Lawrence Street, peinture de Maurice Cullen
Naissance
Décès
Nom de naissance
Maurice Galbraith Cullen
Nationalité
Activité
Formation
Lieux de travail
Distinctions

Maurice Galbraith Cullen est un artiste peintre canadien, né le et mort le [1]. Il est surtout connu pour ses paysages d'hiver[2].

BiographieModifier

La famille de Maurice Cullen déménage à Montréal en 1870. À 22 ans, Cullen se rend à Paris pour y étudier la peinture auprès de Jean-Léon Gérôme et Jules-Élie Delaunay à l'École des beaux-arts de Paris. Il rencontre James Wilson Morrice et William Brymner et découvre l'impressionnisme et l’École de Barbizon qui l'influenceront.

En 1895, il devient le premier Canadien à être élu membre associé de la Société nationale des beaux-arts de Paris. Il est enrôlé dans l'armée en janvier 1918 pour combattre au sein des forces canadiennes durant la Première Guerre mondiale. Il fait alors la connaissance de Lord Beaverbrook qui lui permet de devenir peintre de guerre officiel.

Régulièrement exposé, il enseigne à l'Art Association of Montreal de 1891 à 1920.

Il meurt à Chambly (Québec) le 28 mars 1934.

Œuvres choisiesModifier

Musées et collections publiquesModifier

  • Agnes Etherington Art Centre
  • Art Gallery of Greater Victoria
  • Art Gallery of Hamilton
  • Confederation Centre Art Gallery & Museum
  • Musée canadien de la guerre[3]
  • Musée des beaux-arts de l'Ontario
  • Musée des beaux-arts de Montréal

RéférencesModifier

  1. « Cullen, Maurice Galbraith - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 16 janvier 2019)
  2. Clotilde Liétard, « La thématique hivernale dans les oeuvres de Maurice Cullen, de 1896 à 1914 », Thèse,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mars 2019)
  3. « Maurice Cullen | Collection Musée canadien de la guerre », sur museedelaguerre.ca,
  4. « Maurice Cullen | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le 24 mars 2019)

Liens externesModifier