Ouvrir le menu principal
Mattin Treku improvisant des vers à Sare en 1960.

Mattin Treku Inharga, né le à Ahetze (Labourd) et mort le à Bayonne, était un bertsolari renommé du Pays basque français.

État civilModifier

Mattin Treku est né à Ahetze à la maison Mulienea le . Il y demeura toute sa vie en tant qu'agriculteur. Il se maria avec Mari Olandegi de Saint-Pée-sur-Nivelle le , et eut un fils, Jean-Pierre. Il vécut dans la maison Harrieta à Ahetze et décéda à Bayonne le .

 
Ahetze, statue de Mattin Treku, sculptée par Piarres Erdozaintzi[Note 1].

BiographieModifier

Son grand-père paternel, originaire de Lezo (province du Gipuzkoa), s'installa à Ahetze lors de la seconde guerre carliste. La première de ses improvisations publiques date de 1933 durant les fêtes de Sare. En 1948 il remporte le championnat d'Urrugne. En 1952 il remporte le championnat de Sare. À partir de 1960, et jusqu'à sa mort, il participe à tous les championnats organisés à Saint-Sébastien (Espagne), faisant équipe avec Xalbador Aire. En 1972 il remporte le prix du meilleur bertsolari de l'année.

ŒuvresModifier

  • Ahal dena (Le possible) en 1971
  • Ene xokotik kantari (Chanteur depuis mon coin) en 1981.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Piarres Erdozaintzi est un sculpteur né en 1957, résidant à Saint-Just-Ibarre[1]

RéférencesModifier

  1. Bulletin du Musée basque, Harria et herria, Pierre et pays, .

Voir aussiModifier