Matthieu Abrivard

Matthieu Abrivard
Matthieu ABRIVARD.JPG
Matthieu Abrivard sur l'hippodrome de Chartres en 2006.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (37 ans)
Activité
Autres informations
Sport
Montures
Distinction

Matthieu Abrivard, né le [1], est une personnalité française du monde des courses hippiques. Il est jockey, driver et entraîneur de trotteurs.

CarrièreModifier

Fils de Loïc–Désiré Abrivard, neveu de Laurent-Claude Abrivard et cousin d'Alexandre Abrivard[1], il grandit dans le monde du trot. Aidé des talents de Joël Hallais, grand professionnel du trot, il débute en course à 16 ans et ne tarde pas à s'affirmer au plus haut niveau sur la selle. Il remporte à Vincennes son premier Groupe II, le Prix Lavater, à 18 ans, le sur Litya de Bosens. Il remporte l'année suivante son premier Groupe I, le Prix de Cornulier, sur le champion Jag de Bellouet pour lequel il s'agit également du premier Groupe I.

Vainqueur à nouveau du Prix de Cornulier en 2005 et en 2006, il remporte plusieurs autres Groupe I au monté. Après 2008 et 2009, il remporte son troisième Étrier d'or en 2010[2]. Au sulky, il remporte le Prix de Paris en 2010 avec la jument Private Love.

Le , lors d'un entrainement en vue d'une course sur l'hippodrome de Chartres, son cheval se renverse et tombe sur lui. Il souffre de multiples fractures aux hanches et la jambe déboitée et est évacué et opéré d'urgence à l'hôpital Louis-Pasteur au Coudray (hôpitaux de Chartres)[3]. Il fera son retour en compétition cinq mois plus tard[4].

En janvier 2022, il décide de mettre fin à sa carrière de jockey au trot monté (discipline dans laquelle il aura remporté 835 courses), pour se consacrer uniquement à celle de driver et d'entraîneur[5].

Vie privéeModifier

Il est le compagnon de Nathalie Henry avec laquelle il a une fille[6] et un garçon[7].

Palmarès (comme jockey, driver et/ou entraîneur)Modifier

 
Matthieu Abrivard après sa victoire dans le Prix de Cornulier en 2005.

  France

AtteléModifier

Groupe IModifier

Groupe IIModifier

MontéModifier

Groupe IModifier

Groupe IIModifier


  Italie

Notes et référencesModifier