Matthew Ridley

homme politique et journaliste britannique

Matthew White Ridley, né le à Blagdon dans le Northumberland, est un homme politique et journaliste britannique[1].

Matt Ridley
Official portrait of Viscount Ridley crop 2.jpg
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
depuis le
Président
Northern Rock
-
Sir John Riddell, 13th Baronet (en)
Titre de noblesse
Viscount Ridley (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Blagdon Hall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Matthew White Ridley Ridley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lady Anne Katharine Gabrielle Lumley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Rose Paterson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Dr. Anya Christine Hurlbert (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Matthew White Ridley (d)
Iris Livia Ridley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Parti politique
Membre de
Directeur de thèse
Chris Perrins (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions

BiographieModifier

Après le collège d'Eton, il poursuit ses études en sciences, au Magdalen College à Oxford, où il est diplômé B.A., puis D.Phil. Écrivain en sciences, on lui doit surtout The Rational Optimist[2], ainsi qu’une autre étude approfondie de Nature via Nurture: Genes, Experience, and What Makes Us Human, Ridley est reçu à la FRSL en 1999.

Il est président de la banque Northern Rock de 2004 à 2007[3]. Après de la crise des subprimes, en tant que dirigeant de la Northern Rock, chargé notamment des domaines, il fait carrière dans la politique britannique.

Le Dr Matthew Ridley succède aux titres héréditaires de noblesse de son grand-père le 4e vicomte Ridley KG en 2012[4], avant d'être élu pair représentant au parlement du Royaume-Uni[5]. Frère de la Prof. Jane Ridley (née 1953), il est aussi arrière-petit-fils de Sir Edwin Lutyens.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

 
Insigne du Baronnet

Articles connexesModifier

Liens externesModifier