Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matt Helm et Helm (homonymie).

Matt Helm
Nom original Matthew Helm
Origine Drapeau des États-Unis Américain
Sexe Masculin
Activité Espion,
écrivain,
photographe
tireur d'élite
Adresse Londres

Créé par Donald Hamilton
Interprété par Dean Martin
Anthony Franciosa
Première apparition Le Signal de détresse (Death of a Citizen) (1960)
Dernière apparition The Dannagers (1993)

Matt Helm est un agent secret de fiction créé par Donald Hamilton dans une série de vingt-sept romans.

Sommaire

Biographie fictiveModifier

Ce héros de taille imposante, mesurant plus de 1,90 mètre, est né au Minnesota et a été élevé dans le Sud-Ouest américain. Volontaire dans l'armée au début de la Seconde Guerre mondiale, il attire l'attention de ses supérieurs par ses qualités de sang-froid et d'intelligence. Recruté pour devenir espion, il est chargé de missions secrètes derrière les lignes de l'ennemi. Aux derniers jours de la guerre, il se trouve mêlé à de périlleuses aventures et doit être hospitalisé pendant plusieurs semaines. C'est là qu'il rencontre la jeune et jolie Beth, l'amour de sa vie, et qu'il décide d'abandonner le monde de l'espionnage.

Démobilisé, il se marie, s'installe au Nouveau-Mexique avec son épouse, dont il a trois enfants, et devient écrivain de romans westerns et photographe. Pendant quinze ans, son existence tranquille ne connaît aucun remous jusqu'à ce que son passé surgisse à nouveau pour venir compromettre son avenir. Discrètement sollicité par ses anciens collègues pour reprendre du service, il refuse, jusqu'au jour où l'enlèvement de sa fille par des agents russes, dans le premier titre de ses aventures, Le Signal de détresse (1960), le pousse à sortir de sa réserve. C'en est fait de sa quiétude. Cette réintégration entraîne son divorce, et Beth se remarie avec l'Anglais Logan, installé dans un ranch à Reno.

Patriote et fier de l'être, Matt Helm, un pur produit de la Guerre froide, devient un dur, cynique et violent, prêt à tuer si on lui en donne l'ordre ou si la situation et les intérêts supérieurs de la nation le nécessitent. C'est d'ailleurs un tireur d'élite qui manie le revolver aussi bien que la carabine, avec un faible pour les armes de longue portée. Il n'est d'ailleurs jamais avare de commentaires techniques sur les armes qu'il utilise, ce qui souligne les connaissances de son créateur en matière d'armurerie. Infatigable, il se lance dans des missions dans le monde entier.

Dans Perds pas le nord ! (1960), il se fait passer pour un simple photographe en voyage en Suède pour découvrir sur place les causes de la disparition de plusieurs agents occidentaux. Dans Les Bousilleurs (1961), il est mêlé à un trafic de drogues où sont impliqués un agent soviétique et le mari de son ancienne épouse. Dans la mission suivante, Quai des Bons-Enfants (1962), il se fait gangster, une couverture idéale, pour infiltrer un réseau qui détient et entend livrer aux Russes l'inventeur d'un appareil permettant la détection aérienne de navires sous-marins. Dans Matt Helm décontracté (1962), il doit contrecarrer les projets d'un groupe malveillant, basé au Mexique, qui veut détourner un missile sol-sol américain. Envoyé au Costa Rica, dans Les Traqueurs (1963), il a pour but d'éliminer un ancien chef nazi et se trouve épauler dans sa poursuite, qui se termine au Mexique, par une jolie femme, qui se révèle une espionne russe. Il prend l'identité d'un détective privé dans Les Ravageurs (1964), afin de localiser l'endroit où les Soviétiques ont dissimulé un sous-marin ultra-sophistiqué. Dans Matt et la Mort noire (1965), sous couvert d'un faux voyage de noces en Écosse, il doit mettre la main sur un biologiste travaillant pour la Chine communiste et qui a mis au point une dangereuse souche de peste bubonique. En vacances à Hawaï, dans Matt Helm sans guitare (1966), il tombe amoureux, tout en réussissant à contrecarrer les plans d'espions chinois qui cherchent à établir leur réseau dans l'archipel. C'est à Los Angeles que s'amorce Tu nous empoisonnes (1971), où la mafia est de mèche avec les Chinois pour importer une cargaison de drogue et un nouveau générateur à catalyse qui pourrait transformer la pollution atmosphérique en poison mortel.

BibliographieModifier


  • Death of a Citizen, 1960
    • Le Signal de détresse, Série noire no 625, 1961
  • The Wrecking Crew, 1960
    • Perds pas le nord !, Série noire no 666, 1961
  • The Removers, 1961
    • Les Bousilleurs, Série noire no 715, 1962
  • The Silencers, 1962
    • Matt Helm décontracté, Série noire no 1029, 1966
  • Murderer's Row, 1962
    • Quai des Bons-Enfants, Série noire no 811, 1963
  • The Ambushers, 1963
    • Les Traqueurs, Série noire no 933, 1965
  • The Shadowers, 1964
    • Les Indécollables, Série noire no 903, 1964
  • The Ravagers, 1964
    • Les Ravageurs, Série noire no 941, 1965
  • The Devastators, 1965
    • Matt Helm et la Mort noire, Série noire no 1056, 1966
  • The Betrayers, 1966
    • Matt Helm sans guitare, Série noire no 1156, 1967
  • The Menacers, 1968
  • The Interlopers, 1969
  • The Poisoners, 1971
    • Tu nous empoisonnes, Série noire no 1455, 1971
  • The Intriguers, 1973
  • The Intimidators, 1974
  • The Terminators, 1975
  • The Retaliators, 1976
  • The Terrorizers, 1977
  • The Revengers, 1982
  • The Annihilators, 1983
  • The Infiltrators, 1984
  • The Detonators, 1985
  • The Vanishers, 1986
  • The Demolishers, 1987
  • The Frighteners, 1989
  • The Threateners, 1992
  • The Dannagers, 1993

FilmographieModifier

CinémaModifier

Le rôle de Matt Helm est interprété par Dean Martin.

Série téléviséeModifier

Le rôle de Matt Helm est interprété par Anthony Franciosa.

SourcesModifier

Liens externesModifier