Ouvrir le menu principal

Matilda (film, 1996)

film américain réalisé par Danny DeVito et sorti en 1997
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Danny DeVito. Pour le film de Daniel Mann, voir Matilda.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matilda.
Matilda
Réalisation Danny DeVito
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Matilda est un film américain de et avec Danny DeVito, sorti en 1996, d'après le roman du même nom de Roald Dahl.

RésuméModifier

Matilda est une petite fille très intelligente depuis son plus jeune âge ce qui laisse néanmoins ses parents totalement indifférents, notamment son père qui s'enrichit en revendant des carcasses d'automobiles trafiquées. À l'âge de 6 ans et demi, Matilda est enfin envoyée à l'école. Mais la directrice, une ancienne championne olympique, n'apprécie guère la marmaille. Rapidement, la grande intelligence de Matilda se développe de façon constante : un mystérieux pouvoir apparait en elle. Ce pouvoir, la télékinésie (qui peut déplacer des choses par la pensée), lui permet alors d'élaborer un plan pour se débarrasser de la directrice afin que l'école soit plus tranquille.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Le film fut un échec commercial au box-office avec 36 000 000 $ et n'en a rapporté que 33 000 000 $. D'ailleurs, la bande originale du film ne fut jamais éditée.

Il a reçu un accueil critique très favorable, avec 90 % de critiques positives sur Rotten Tomatoes.

Mais c'est vers les années 2000 que le film eut un succès (par les diffusions à la télévision).

Différences avec le romanModifier

  • Dans le roman, la relation entre Michael et Matilda semble neutre. Dans le film, Michael prend un malin plaisir à embêter Matilda.
  • Matilda semble utiliser ses pouvoirs télékinétiques un peu partout vers les 3/4 du film, alors que dans le roman elle ne pouvait s'en servir qu'en face d'une situation d'injustice. De plus elle garde ses pouvoirs après avoir lancé son coup de théâtre contre Legourdin, ce qui va à l'encontre de la vision de Roald Dahl.
  • La mère de Matilda est mince au lieu d'être grosse et le père de Matilda, maigrichon à l'origine, est ici gros.
  • Parmi les petits tours que Matilda joue à son père, il n'y a pas celui où elle cache un perroquet dans la cheminée.
  • Dans le film, des policiers surveillent les activités de Monsieur Verdebois (trop bête pour seulement se douter de quelque chose) et Matilda doit intervenir, ce qui n'arrivait pas dans le roman.
  • Toute la scène dans la maison de Mlle Legourdin, ainsi que la scène sur le toit de la maison ne sont pas présentes dans le roman.
  • Lorsque la famille de Matilda s'en va, c'est sa mère qui lui dit au revoir au lieu de Michael.
  • Quelques noms de personnage ont été totalement / légèrement modifiés dans le film (ex: Julien Apolon/Bruce Boufetout, Anemone/Lavande, Hortense/Hortensia…)
  • Dans le roman, les parents de Matilda, qui vivent au Royaume-Uni, partent en Espagne. Dans le film, qui se passe aux États-Unis d'Amérique, ils vont à Guam.
  • Dans le roman, les parents de Matilda acceptent immédiatement que Mlle Candy adopte Matilda; dans le film, ils le font à contrecœur, la mère disant que Matilda "était la seule fille qu'ils avaient eue et qu'ils ne l'ont jamais comprise"
  • Dans le roman, Anémone est blanche de peau alors que Lavande est noire de peau.

AnecdotesModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mars 2010).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Le portrait de Magnus, le père de Jenny, est en réalité un portrait de Roald Dahl, l'auteur du roman dont est inspiré le film.
  • La poupée de Jenny s'appelle (dans la version originale) « Liccy Doll », une référence à Liccy Dahl, la veuve de Roald Dahl.
  • Les noms des différents personnages ont été traduits dans la version francophone de France, et pas dans la version francophone du Québec : Wormwood devient Verdebois, Trunchbull devient Legourdin, Honey devient Candy, Phelps devient Folyo.
  • Mara Wilson a reçu de nombreux prix pour son rôle de Matilda.
  • La Bande Originale (Send me on my way de Rusted Root) a été utilisée à maintes reprises dans les films L'Âge de glace.
  • Depuis l'été 2008, la bande originale du film a été éditée en version limitée.

Liens externesModifier