Ouvrir le menu principal

Mathuedoï de Poher

Mathuedoi (mort avant 936) est comte de Poher au début du Xe siècle.

Marié à une des filles d'Alain Ier de Bretagne, Mathuedoi est mêlé aux dissensions nées à la mort de ce dernier. Gourmaëlon de Cornouaille profite de la situation pour se faire reconnaître comme souverain de Bretagne. C'est un dirigeant sans autorité qui laisse le royaume tomber en déliquescence pendant que les Vikings profitent de la situation pour ravager le pays.

Le comte Mathuedoï intervient dans plusieurs chartes du Cartulaire de Redon[1]. Après 924, il est contraint à l'exil avec armes, bagages et famille. Il est accueilli par le roi anglais Æthelstan, et ne quitte plus l'Angleterre[2].

Le même Æthelstan aide une dizaine d'années plus tard son filleul Alain Barbetorte, le fils de Mathuedoi, dans la reconquête de son trône, qui ne sera d'ailleurs plus que ducal et non royal, après avoir bouté les Normands hors de Bretagne[3].

NotesModifier

  1. Cartulaire de Redon chartes CCLXXV & CCLXXVI du 25 octobre 913
  2. René Merlet (éd.) Chronique de Nantes (1896) p. 82
  3. Selon Hubert Guillotel cette restauration serait intervenue avec celle de Louis IV d'Outremer dans le cadre d'une négociation globale incluant, Guillaume Longue-Épée, Hugues le Grand et Herbert II de Vermandois.

SourcesModifier