Mathilde de Bavière (1877-1906)

princesse et poète bavaroise
Mathilde de Bavière
MathildevonBayern.jpg
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
DavosVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Ludwig Sachsen-Coburg-Gotha (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Antonius Prinz von Sachsen-Coburg und Gotha (d)
Maria Immaculata Prinzessin von Sachsen-Coburg und Gotha (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine

La Princesse Mathilde de Bavière (Mathilde Marie Theresia Henriette Christine Luitpolda (), troisième fille et sixième enfant de Louis III de Bavière et de Marie-Thérèse de Modène est un membre de la famille de Wittelsbach et auteur de poésies[1].

BiographieModifier

 
Photo - Louis III, sa femme et leurs enfants vers 1887 - Mathilde est debout juste devant son père

Elle naît le dans la maison d'été de la famille, Villa Amsee à Lindau[1]. Elle est très proche de son père, mais sa mère et elle ne s'entendent guère.

Plusieurs rumeurs la voient fiancée : en 1896, au prince de Naples Victor-Emmanuel III[2], et plus tard à François-Ferdinand d'Autriche et à Jacques de Bourbon[3].

 
Mathilde, Louis et leur fils Antoine

Le , à Munich, elle épouse le prince Louis de Saxe-Cobourg-Kohary[1] (fils d'Auguste de Saxe-Cobourg-Kohary et de Léopoldine du Brésil), un capitaine de l'armée autrichienne qui a grandi au Brésil[3].

Deux enfants sont issus de cette union :

  • Antoine de Saxe-Cobourg-Kohary (1901-1970) qui épouse en 1938 Luise Mayrhofer (1903-1974), sans postérité;
  • Marie Immaculée de Saxe-Cobourg-Kohary (1904-1940), célibataire.

À l'âge de 28 ans, Mathilde meurt d'une tuberculose[1].

Après sa mort, une collection de ses poèmes, Traum und Leben: Gedichte einer früh Vollendeten, est publiée en 1910.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Darryl Lundy, « The Peerage: Mathilde Marie Prinzessin von Bayern » (consulté le 8 décembre 2010)
  2. Current News,
  3. a et b Buller and his Strange Visions,