Ouvrir le menu principal

Massif de Batchimale

Massif de montagnes des Pyrénées

Massif de Batchimale
Localisation du massif de Batchimale dans les Hautes-Pyrénées[1],[2].
Géographie
Altitude 3 177 m, Pic Schrader[1]
Massif Pyrénées
Longueur 28 km
Largeur 13 km
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Région
Communauté autonome
Occitanie
Aragon
Département
Province
Hautes-Pyrénées
Huesca
Géologie
Âge Orogenèse : environ −40 Ma
Roches : Cambrien à Silurien
Roches Micaschiste et schiste

Le massif de Batchimale, ou desfois massif de Batchimale Batoua, est un massif de montagne de la chaîne des Pyrénées, dans les départements des Hautes-Pyrénées en région Occitanie côté France, et dans la province de Huesca dans la communauté autonome d'Aragon côté Espagne. Il se situe sur la frontière entre la France et l'Espagne, ainsi que la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Garonne, qui se déverse dans l'Atlantique côté nord, et le bassin de l'Èbre, qui coule vers la Méditerranée côté sud.

Il mesure 28 km de long pour 13 km de large, et culmine au pic Schrader à 3 177 mètres[1]. Géologiquement parlant, à cause de la nature métamorphique de ses roches et de sa position centrale dans la chaîne, le massif de Batchimale fait partie de la zone axiale des Pyrénées[3].

ToponymieModifier

GéographieModifier

Principaux sommetsModifier

 
Pic Schrader à gauche, et Punta del Sabre à droite.
Sommet Altitude[1] (mètres)
Pic Schrader (Grand Batchimale) 3 177
Pic del Sabre (pic des Chèvres) 3 136
Pointe Ledormeur 3 120
Petit Batchimale 3 061
Pic de Batoua (pic de Culfreda) 3 034
Pic de l'Abeillé 3 029
Pic de Lustou 3 023

GéologieModifier

Article connexe : Géologie des Pyrénées.

Les roches actuelles de surface sont composées de strates géologiques issues de roches métamorphiques de type micaschiste et schiste formées au cours du Paléozoïque[3].

Au Paléogène, entre 66,0 à 23,03 Ma, la remontée vers le nord de la plaque africaine entraîne avec elle la plaque ibérique. Celle-ci, coincée entre la plaque africaine au sud et la plaque européenne au nord, va entrer en collision avec elles, formant la cordillère Bétique au sud et la chaîne des Pyrénées au nord. Au niveau de la zone du massif de Batchimale, les roches sont alors progressivement comprimées et remontées en altitude entre −53 et −33 Ma durant l'Éocène, puis l'érosion enlève les roches sédimentaires pour ne laisser à nu que les roches plutoniques actuelles plus dures[4].

ClimatModifier

Faune et floreModifier

HistoireModifier

Activités humainesModifier

ProtectionModifier

RandonnéesModifier

ÉconomieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Carte topographique du Pic Schrader à l'échelle 1:25000 » sur Géoportail (consulté le 9 octobre 2018)..
  2. Google Maps, « Carte en relief du massif de Batchimale » (consulté le 9 octobre 2018).
  3. a et b Bureau de recherches géologiques et minières, « Cartes géologiques de France » (consulté le 9 octobre 2018).
  4. Raymond Mirouse, « Formation des Pyrénées », Geolval (consulté le 9 octobre 2018).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :