Massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg

Le massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg désigne l’assassinat d'environ 60 travailleurs forcés juifs dans la ville de Deutsch Schützen-Eisenberg. Le massacre s’est déroulé le [1].

Massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg
Image illustrative de l’article Massacre de Deutsch Schützen-Eisenberg
Plaque sur l'église commémorant le massacre.

Date
Lieu Deutsch Schützen-Eisenberg
Morts environ 60
Auteurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Guerre Seconde Guerre mondiale

HistoireModifier

Des membres 5e Panzerdivision SS Wiking ainsi que la gendarmerie militaire allemande assassinent des juifs, principalement d’origine hongroise, dans une clairière à proximité de l'église de la ville[2]. Le , après des mois de recherche et d'investigation par une association, le Israelitische Kultusgemeinde Wien, on arrive à localiser une fosse commune et des restes des victimes[3].

En 2008, un étudiant viennois, Andreas Forster découvre par hasard dans les archives le nom d’un ancien SS, Adolf Storms, comme ayant participé au massacre. Le professeur d'Andreas Forster, Walter Manoschek, décide de collecter différentes preuves et réalise un entretien filmé d'Adolf Storms, retraité à Duisbourg. Quatre anciens membres des jeunesses hitlériennes et ayant aidé les SS à l’époque des faits fournissent également un témoignage sur le massacre[4]. La justice ouvre un dossier mais Adolf Storms décède le âgé de 90 ans.

Une plaque sur l’église ainsi qu’un mémorial commémorent cet évènement.

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) « 'Ex-Nazi' charged with 58 murders », BBC news,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) Robert Mackey, « Former SS Man Charged in 1945 Massacre », The Lede,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en-GB) « Student tracks down Nazi war crimes suspect », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) « 90-Year-Old Alleged Nazi Charged With 58 Counts Of Murder From 1945 Killings », NPR.org,‎ (lire en ligne, consulté le ).