Massacre de Carandiru

Le massacre de Carandiru s'est produit le à la prison de Carandiru à São Paulo au Brésil. L’événement est considéré comme une violation majeure des droits de l’homme au Brésil. 111 prisonniers furent tués à la suite d’une rébellion[1].

Conséquences du massacreModifier

Le colonel Ubiratan Guimarães, qui avait commandé l’opération, fut d’abord condamné à 632 années de prison pour sa gestion de la situation. Mais le , la cour de Justice accepta son argument disant qu’il suivait des ordres. Le colonel fut assassiné en [2].

La prison fut détruite en 2002.

CinémaModifier

Sorti en 2002, le film Carandiru est inspiré de cet événement.

MusiqueModifier

La chanson Manifest de Sepultura présente sur l'album Chaos A.D. relate les évènements survenus lors de cette journée.

RéférencesModifier

Liens externesModifier