Mason Ewing

styliste, producteur, réalisateur, scénariste camerounais

Mason Cyrille Elong Ewing, né le à Douala, est un producteur, réalisateur, scénariste et créateur de mode franco-camerounais. Il réside en France et aux États-Unis à Los Angeles, où se trouve le siège de sa société, Mason Ewing Corporation.

Mason Ewing
Image dans Infobox.
Mason Ewing en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
DoualaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Franco-camerounais
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Mason Ewing Corporation
Les Entreprises Ewing
Mason Shopping
Kimy Gloss
SOS Madison International
Représenté par
Alexandra Radlovic (États-Unis)
Aline Gondoin (France)
Site web

BiographieModifier

Mason Ewing est né à Douala, la capitale économique du Cameroun le . Son père, Frederik Ewing, est un homme d'affaires américain mort en . Sa mère, Marie Francesca Elong, est une camerounaise morte en . Elle est mannequin, modéliste et couturière[1],[2].

Mason vit jusqu'à ses quatre ans auprès de sa mère, laquelle l'a inspiré et initié à la mode. Pendant qu'elle confectionne des vêtements pour ses enfants, Mason aime rester près d’elle et s'amuser avec les tissus. À cet âge-là, il est très proche de sa mère[1].

Celle-ci décède en 1986. Il est pris en charge par son arrière-grand-mère, Élise. En 1989, il emménage en région parisienne où il est maltraité par son oncle et sa tante[3].

En 1993, il a fait beaucoup de fugues pour demander de l'aide auprès de la Police, de la gendarmerie, des juges pour être retiré de chez son oncle et sa tante. Il perd la vue en et plonge dans le coma pendant trois semaines à l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris[2].

En 2001, SDF, il se retrouve au SAMU social. Il souhaite devenir styliste pour rendre hommage à sa mère malgré son handicap[1],[2]. Mason crée sa ligne de vêtements qui se veut novatrice. À l’effigie du bébé Madison, il y appose aussi du braille pour que les malvoyants puissent reconnaître au toucher la couleur du vêtement et l'activité du bébé Madison (sport, jeux, activités…)[1]. Plusieurs personnalités lui apportent leur appui, tels Laurent Petitguillaume qui présente le défilé et Emmanuel Petit, Olivier Lapidus (ex directeur artistique de la maison Lanvin) et sa marraine Dominique Torres[4]. En novembre 2008, il organise son troisième défilé de mode sur la péniche La Planète Sur Seine avec Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007) qui porte sa robe de mariée[5],[6].

Parallèlement à ses projets dans la mode, Mason Ewing travaille sur des projets cinématographiques en France. Il imagine la série pour enfants Les Aventures de Madison et la série Mickey Boom. En 2011, il s'installe aux États-Unis pour devenir producteur de cinéma. Il crée une société, Mason Ewing Corporation, à Los Angeles, avec laquelle sont lancés divers projets comme la production cinématographique. Il écrit une série télévisée Eryna Bella[7] et produit un court métrage Descry.

Après quelques années à Los Angeles, il revient en France pour l'avancement de sa série télévisée Mickey Boom.

En , il crée à Clichy la société Les Entreprises Ewing (SARL unipersonelle).

Le , il sort son autobiographie Les Yeux du destin, auto-éditée par Ewing Publication[8].

FilmographieModifier

Courts métragesModifier

  • 2011 : Descry
  • 2017 : Névroses
  • 2017 : Comme Les Autres
  • 2017 : Le Plus Beau Cadeau de ma Mère

Long métrageModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Mason Ewing : le rêve américain - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  2. a b et c Marion Van Renterghem, « Mason Ewing : la vie comme il la voit », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. (en-US) Bob Pool, « Blind fashion designer aims to make TV shows », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne, consulté le )
  4. « Grand défilé de mode du styliste aveugle », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  5. [vidéo] « Ewing Corporation -- FashionTv - 3e Défilé pour la marque de Mason Ewing », (consulté le )
  6. « Meaux Mode : le styliste aveugle Mason Ewing lance sa série télévisée à Los Angeles », sur actu.fr (consulté le )
  7. Boris Ivanoff, « Un haut Jurassien de 23 ans en route pour Hollywood », sur leprogres.fr, (consulté le )
  8. « Les Yeux du Destin », sur catalogue.bnf.fr/, (consulté le )
  9. Alexandre Arlot, « Meaux : le styliste aveugle a tourné « Coup de foudre à Yaoundé » », Le Parisien,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier